ADAM PEATY TOUJOURS SEUL ET UNIQUE SUR 100 MÈTRES BRASSE : 57s79

Éric LAHMY

Mercredi 19 Avril 2017

Je m’y étais laissé prendre une année passée. La première journée des championnats est tellement éblouissante que je me disais : ça y est, les Britanniques ont la première natation du monde.

Pourquoi ça ? Parce que le premier jour des championnats de Grande-Bretagne est dédié au 400 libre et au 100 brasse messieurs, au 200 libre et au 400 quatre nages dames, et que s’y trouvaient James Guy, Adam Peaty, Jazmin Carlin et Hannah Miley, à une ou deux autres individualités près les meilleurs éléments de la natation des îles.

En 2017, à l’issue de la première journée des compétitions qui se tiennent à la piscine du centre international sportif de Ponds Forge, à Sheffield, l’impression de qualité reste la même. L’an dernier, Adam Peaty avait nagé son 100 mètres brasse en 58s41, le voici rendu à 57s79. Il est vrai qu’entre-temps, il a nagé, en finale des Jeux olympiques, 57s13, il s’empêche, le Britannique reste le roi du 100 mètres brasse, où sa domination et l’impression de puissance qu’il dégage est unique (dans l’eau et hors de l’eau d’ailleurs).

James Guy n’en est pas là sur 400 mètres nage libre. Celui qui fut deuxième du championnat du monde du 400 mètres à Kazan, en 2015 (et vainqueur du 200 mètres) a exprimé son amertume après les Jeux olympiques de Rio où ses 4e place du 200 mètres et sixième place du 400 mètres lui déplurent souverainement. Il est reparti vers une nouvelle croisade sur ses deux distances de prédilection, et il est clair, vu les temps réalisés par les Sun Yang, Gabriele Detti, Mackenzie Horton et consorts, qu’il n’aura pas la tâche facile. Son 3’44s74 sur 400 mètres, en retrait de neuf dixièmes de seconde sur celui réussi l’année passée (3’43s84), lui donne une avance plus serrée qu’en 2016 sur Stephen Milne, tandis que sept nageurs « cassent » les 3’50s, assez remarquable exploit collectif…

Milne, champion britannique du 1500 mètres, à trois mètres du mur, n’était pas qualifié, mais trouva la ressource de toucher 4/100e avant le « quatre nageur »Max Litchfield qui, après une course courageuse, lui concéda un mètre fatidique dans la dernière longueur.

Côté féminin, Hannah Miley devança sur 400 mètres quatre nages Aimée Willmott, pratiquement dans les mêmes temps quen 2016. On prend les mêmes et on recommence.

 MESSIEURS.- 400 libre : 1. James GUY, Bath, 3’44s74; 2. Stephen MILNE, Perth, 3’46s16; 3. Max LITCHFIELD, Sheffield, 3’46s20; 4. Jay LELLIOTT, Bath, 3’47s48; 5. Nicholas GRAINGER, Sheffield, 3’47s86; 6. Timothy SHUTTLEWORTH, Loughborough, 3’48s53; 7. Daniel JERVIS, Swansea, 3’49s21; 8. Samuel BUDD, Sheffield, 3’50s69.

50 dos : 1. Chris WALKER-HEBBORN, Bath, 25s19

100 brasse : 1. Adam PEATY, Loughborough, 57s79; 2. Ross MURDOCH, Stirling, 1’; 3. James WILBY, Loughborouh, 1’0s05; 4. Craig BENSON, Stirling , 1’0s20 (en série, 1’0s16); 5. Charlie ATTWOOD, Bath, 1’0s50 (en série, 1’0s39). En série, Andrew WILLIS, Bath, 1’0s95.

DAMES.- 200 libre : 1. Eleanor FAULKNER, Sheffield, 1’57s88; 2. Kathleen GREENSLADE, Edinburgh, 1’59s39; 3. Jazmin CARLIN, Bath, 1’59s59: 4. Lucy HOPE, Edinburgh, 1’59s71.

50 brasse : 1. Imogen CLARK, Loughborough, 30s21; 2. Sarah VASEY, Loughborough, 30s30; 3. Corrie SCOTT, Edinburgh, 31s.

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • SOLIDES QUATRE FOIS 200M EN PERSPECTIVE 27 juin 2013 Championnats de Grande-Bretagne Aux Jeux olympiques de Londres, les relais quatre fois 200 mètres de la Grande-Bretagne avaient terminé respectivement 6e en 7’9’’33 et […]
  • GRANDE-BRETAGNE : ADAM PEATY, UN BRASSEUR QUI N’EST PAS DE LA PETITE BIÈRE Éric LAHMY Jeudi 20 Avril 2017 Adam Peaty était attendu, et Adam Peaty a répondu à l’attente. Sur 50 mètres brasse, distance non olympique. Mais le garçon apparait tellement phénoménal […]
  • RENWICK, 3’47’’02, FOGG, 3’47’’57 26 juin 2013 Championnats de Grande-Bretagne à Sheffield Première finale des championnats de Grande-Bretagne, à Sheffield, sur 400m. Robert Renwick part vite (1’51’’01 au 200m), […]
  • GRANDE-BRETAGNE : RECTIFIER LE TIR 25 juin 2013   Méfiez-vous des humiliés. C’est l’idée qui nous vient à l’esprit à la veille des championnats de Grande-Bretagne, qui se tiennent à partir de demain à Ponds […]

Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept × 7 =