ADAM PEATY, UN MONDE A PART

Eric LAHMY

Dimanche 5 Mars 2017

Michael ANDREW (USA) qui a été et reste peut-être à 18 ans le plus jeune nageur professionnel du monde, a établi ce week-end à Indianapolis, au cours du meeting Arena Pro Swim, le record du monde junior du 200 mètres quatre nages avec 1’59s12. L’ancien record officiel appartenait à Gunnar Bentz, avec 1’59s44. C’est bien.

Mais ce serait mieux si la Fédération internationale avait effectué une recherche afin de bien s’assurer à qui appartient le record. A 18 ans, un certain Michael Phelps a nagé 1’55s94 aux championnats nationaux US, rappelle Swimming World. Ce temps, la FINA ne l’a pas retenu au moment d’ouvrir son palmarès des juniors. De crainte peut-être qu’il ne soit jamais battu ?

S’ENTRAINER AU RYTHME DE LA COURSE

Il y a donc encore du boulot, beaucoup, pour ce robuste et sympathique garçon, qui, au rebours des tendances actuelles, a été et reste entraîné, chez lui, à Lawrence, dans le Kansas, par son père, Peter, au Race Pace Club, avec des volumes d’entraînement volontairement très limités. Le nom même de Race Pace, qu’on peut traduire par « rythme de course », « vitesse de course », est le leitmotiv (et la contraction d’ultra-short race pace training, entraînement super court à vitesse de course, concept développé par un certain Brent S Rushall (en accord avec certaines théories physiologiques), défendu par le père d’Andrew et illustré par le jeune homme.

UN NATHAN ADRIAN A DOUBLE DETENTE

La meilleure performance du meeting a cependant été réalisée par le Britannique Adam PEATY. Le champion olympique, champion et recordman du monde britannique a établi le nouveau record américain de sa distance, le 100 brasse avec 58s69. Peaty avait laissé l’américain Cody Miller, 3e,  à 1s74, en finale des Jeux olympiques de Rio, et ici, encore à plus d’une seconde et demie, démontrant une nouvelle fois qu’il se situe à un niveau à part, hors de portée de ses adversaires.

Parmi les auteurs de doublés : Nathan Adrian, qui partage la première place sur 50 mais enlève seul le 100, avec une nette avance ; le Chinois Jiayu XU, deux fois vainqueur en dos devant Jacob Pebley ; Josh PRENOT qui enlève 200 brasse et 200 quatre nages. Côté filles, l’éternelle Federica Pellegrini triomphe sur 200 mètres, mais dans un temps légèrement inférieur à celui de la Suédoise Michelle Coleman, à Sydney, ce week-end, aux championnats des Nouvelles-Galles du Sud.

Une Coleman en pleine forme mais dont on ne sait si elle pourra nager aux mondiaux de Budapest, ayant été cartée de l’équipe suédoise pour des raisons « disciplinaires ». En vérité, elle avait flouté le nom du sponsor de SJOESTROEM sur une photo de son Instagram !

Elle croyait sans doute qu’elle pouvait faire ce qu’elle voulait sur son Instagram, dont le concept a été vendu dans cet optique, la possibilité de retoucher ses photos!

MESSIEURS.- 50 libre : 1. Nathan ADRIAN et Vladimir MOROZOV, Russie, 22s09. 100 libre : 1. Nathan ADRIAN, 48s66 ; 2. Duncan SCOTT, GBR, 49s33. Finale B: 1. Federico GRABICH, Argentine, 49s43; 2. Marcelo CHIERIGHINI, Brésil, et Vladimir MOROZOV, Russie, 49s56. 200 libre : 1. James GUY, GBR, 1’47s11; 2. Duncan SCOTT, GBR, 1’47s29. 400 libre : 1. Zane GROTHE, 3’48s14 ; 2. James GUY, GBR, 3’48s52; 3. Max LITCHFIELD, 3’50s13; 4. Stephen MILNE, GBR, 3’50s30; 5. Andrew ABRUZZO, 3’52s05 (en séries, 3’51s01). 1500 libre : 1. Andrew ABRUZZO, 15’13s95; 2. Tom DERBYSHIRE, GBR, 15’15s59; 3. Stephen MILNE, GBR, 15’20s01. 100 dos : 1. Jiayu XU, Chine, 53s04 ; 2. Jacob PEBLEY, 53s77 ; 3. Grigory TARASEVICH, 53s96; 4. Ryosuke IRIE, Japon, 54s64. 200 dos : 1. Jiayu XU, Chine, 1’55s04; 2. Jacob PEBLEY, 1’55s56. 100 brasse : 1. Adam PEATY, Grande-Bretagne, 58s86; 2. Cody MILLER, 1’0s30; 3. Nicolo’ MARTINENGHI, Italie, 1’0s33; 4. Kevin CORDES, 1’0s43; 5. Nicolas FINK et Felipe LIMA, 1’1s; 7. Richard FUNK, 1’1s14. 200 brasse : 1. Josh PRENOT, 2’9s93; 2. Nicolas FINK, 2’10s62; 3. Cody MILLER, 2’11s94; 4. Kevin CORDES, 2’12s11; 5. Ross MURDOCH, Grande-Bretagne, 2’13s08; 6. Luca PIZZINI, Italie, 2’13s91 (en séries, 2’13s72). 100 papillon : 1. Zhuhao LI, Chine, 51s34 ; 2. Daya SETO, Japon, 52s43. 200 papillon : 1. Zhuhao LI, Chine, 1’55s29; 2. Daya SETO, Japon, 1’56s45; 3. James GUY, GBR, 1’57s05. 200 4 nages : 1. Josh PRENOT, 1’58s93; 2. Michael ANDREW, 1’59s12; 3. Daya SETO, Japon, 2’0s35. 400 4 nages : 1. Daya SETO, Japon, 4’10s22; 2. Josh PRENOT, 4’14s74; 3. Max LITCHFIELD, GBR, 4’15s84.

DAMES.- 50 libre : 1. Menghui ZHU, Chine, 24s97; 2. Michelle WILLIAMS, Canada, 24s98. 100 libre : 1. Mallory COMERFORD, 53s91; 2. Menghui ZHU, Chine, 53s93; 3. Federica PELLEGRINI, Italie, 54s47; 4. Penny OLEKSIAK, Canada, 54s69 (en séries, 54s50); 5. Sandrine MAINVILLE, Canada, 54s84 (en séries, 54s70). 200 libre : 1. Federica PELLEGRINI, Italie, 1’56s07; 2. Kayla SANCHEZ, Canada, 1’58s46; 3. Menghui ZHU, Chine, et Katerine SAVARD, 1’58s78. 400 libre : 1. Hali FLICKINGER, 4’8s52; 2. Jazmin CARLIN, GBR, 4’10s81. 800 libre : 1. Ashley TWICHELL, 8’36s17. 100 dos : 1. Ali DELOOF, 59s82 ; 2. Jessica FULLALOVE, 1’0s29 ; 3. Federica PELLEGRINI, Italie, 1’0s78; 4. Kayla SANCHEZ, Canada, 1’0s92; 5. Dominique BOUCHARD, Canada, 1’1s34 (en séries, 1’1s31). En séries, Kim TOUSSAINT, Pays-Bas, 1’0s94. 200 dos : 1. Hilary CALDWELL, 2’8s68; 2. Yaxin LIU, Chine, 2’9s80; 3. Dominique BOUCHARD, Canada, 2’10s41 ; 4. Jessica FULLALOVE, 2’10s44. 100 brasse : 1. Molly HANNIS, 1’6s47; 2. Katie MEILI, 1’7s00 (en séries, 1’6s91); 3. Hrafnhildur LUTHERSDOTTIR, Islande, 1’7s94. 200 brasse : 1. Chloe TUTTON, GBR, 2’23s89; 2. Marie-Sophie HARVEY, Canada, 2’26s60 ; 3. Melanie MARGALIS, 2’26s80. 100 papillon : 1. Kelsi WORRELL, 58s10; 2. Kendyl STEWART, 58s32. 200 papillon: 1. Hali FLICKINGER, 2’9s49. 200 4 nages : 1. Melanie MARGALIS, 2’10s43. 400 4 nages : 1. Hannah MILEY, GBR, 4’40s22; 2. Abbie WOOD, GBR, 4’40s38; 3. Shiwen YE, Chine, 4’42s44.

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • COMMENT LES NAGEURS ACCEDENT AUX MEDAILLES OLYMPIQUES Par Philippe HELLARD et Robin PLATT Etude Document réalisé à partir de l’étude des carrières de 2800 nageurs. 1. Les épreuves de demi‐fond. Dans les épreuves de demi‐fond, 800 […]
  • UN BRASSEUR NOMME MICHAEL PHELPS PEU DE NAGEURS DES CHAMPIONNATS US AURAIENT BRILLE A KAZAN Eric LAHMY Mercredi 13 août 2015 Le système de sélection US, et la propension de l’intéressé à vivre à l’approche de la […]
  • LA COUPE DU MONDE DANS LE RETRO (2) Par Eric LAHMY Mercredi 3 Décembre 2014 A la veille des championnats du monde de natation en petit bassin qui débutent, nous essayons de mesurer les valeurs relatives des nageurs […]
  • CROCKER, « PAP » DONT PHELPS FUT LE DAUPHIN                                                                                                      Dimanche 24 Avril 2015 CROCKER [Ian]. Natation. (Portland, Maine, 31 août 1982-). […]

Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 × = dix