ADLINGTON [Rebecca]

Natation. (Mansfield, 17 février 1989-). Championne olympique du 400m et du 800m (8’14’’10, record du monde) à Pékin, en 2008. Jeune, elle est élève de l’école Brunts, à Mansfield, et débute au club Sherwood Colliery avant de rejoindre le centre d’entraînement du Nottinghamshire (coach Bill Furniss). Sur 400m, dans une course tactique assez lente, et quoique privée de la vitesse de base de Manaudou et de Pellegrini, qui ont dominé l’olympiade, elle devance à la touche, de sept centièmes de secondes, après avoir été menée tout du long, hormis les vingt derniers mètres, l’une des grandes favorites, l’Américaine Katie Hoff, 4’3’’29, et la seconde Britannique, Joanne Jackson, 4’3’’52, dans un temps de 4’3’’22 (elle avait nagé 4’2’’24 en séries). Sur 800m, trois jours plus tard, elle amène le record du Commonwealth à 8’18’’06 en séries ; deux jours après, prenant l’avantage quasiment d’entrée, elle bat de six secondes l’Italienne Filippi, améliorant l’antique record du monde de Janet Evans (8’16’’22 le 20 août 1989) en 8’14’’10. Aux championnats de Grande-Bretagne, le 16 mars 2009, trois semaines après avoir été affaiblie par un virus à l’estomac, et quoique améliorant le record du monde du 400m de Pellegrini, 4’0’’89 contre 4’1’’53, elle est défaite par sa rivale de Pékin, Joanne Jackson, 4’0’’66. Début août, aux mondiaux de Rome 2009, pollués par l’affare des combinasons de nage, c’est sans démériter (en 4’0’’79), qu’elle est devancée par Pellegrini, 3’59’’15, et Jackson, 4’0’’60. A sa grande déception, elle ne peut faire mieux que 4e du 800m gagné par Lotte Friis devant Jackson et Filippi, avec un temps de 8’17’’90. En octobre 2010, victime d’une intoxication à l’eau non potable, à New Delhi, elle réalise quand même le doublé 400m – 800m, aux Jeux du Commonwealth. A Londres, aux Jeux olympiques de 2012, elle est médaillée de bronze du 400m (4’3’’01) derrière la Française Muffat (4’1’’45) et l’Américaine Allison Smith (4’1’’77), et du 800m (8’20’’32) derrière Katie Ledecky, 8’14’’63, et Mireia Belmonte Garcia, 8’18’’76. Elle prend sa retraite après les Jeux.

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • 1994-2012 : LA REVOLUTION FRANÇAISE (5) LE NERF DE LA GUERRE     DANS QUATRE ARTICLES PRECEDENTS, NOUS AVONS EXAMINE LES FACTEURS QUI ONT FAIT DE LA NATATION FRANÇAISE LA 3eme POURVOYEUSE DE MEDAILLES AU […]
  • 1994-2012. LA REVOLUTION FRANÇAISE 2. 2. A LA POURSUITE DE L’EXCELLENCE   Il a fallu deux olympiades et demie, entre 1994 et 2004, pour redresser la situation de la natation française, entre les zéros des mondiaux de […]
  • ADRIAN [Nathan] Natation. (Bremerton, Etat de Washington, 7 décembre 1988-). Champion olympique du 100m aux Jeux de Londres, en 2012. La course est très serrée. Adrian devance d’1/100e le champion du […]
  • IAN THORPE CHRONIQUE D’UN FIASCO IAN THORPE CHRONIQUE D’UN FIASCO Ou COMMENT RATER SON COMEBACK Le 13 octobre 2010, Ian Thorpe se met à l’eau après quatre ans sans nager, avec pour ambition de gagner 100m et 200m à […]

2 comments:

  1. Audrey VIENNE

    Droit de réponse : l ‘agent sportif de Marc-Antoine OLIVIER est la Sté V I P Consulting , Mr Frank HOCQUEMILLER et n ‘ a jamais été à aucun moment Mr L. F. DOYEZ , directeur de la fédération française de la Fédération Française de Natation .
    Cordialement .
    Mme Audrey VIENNE , attachée de communication de M-A OLIVIER .

    1. Eric Lahmy *

      Bien noté. J’espère que Marc-Antoine aura de beaux sponsors. Pour le reste, un journaliste n’est jamais meilleur que ses sources d’information. Je note cependant que ce jeune homme n’est pas inscrit dans la liste des « vedettes » de l’agence. Médaille de bronze olympique de natation, ce n’est sans doute pas assez pour un statut de star.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = six