BACHRACH [William « Bill »]

Natation. (15 mai 1879-juillet 1959). Etats-Unis. Entraîneur.
Issu d’une famille de seize enfants, il s’engagea dans la guerre des USA contre
l’Espagne. Nageur de compétition, il devint plus tard un corpulent entraîneur
(1,80m, 135kg. Entraîneur de la meilleure équipe de natation aux monde de son
temps, Bachrach révolutionna les techniques de respiration dans l’eau et, aux
commandes du club athlétique de l’Illinois, à Chicago, de 1912 à 1954, compta
parmi ses élèves Johnny Weissmuller, Norman Ross, le Suédois Arne Borg, Bob
Skelton, Ethel Lackie et Sybil Bauer, tous champions olympiques, ainsi qu’une
pléiade d’autres bons nageurs. Fait rare, ses élèves enlevèrent les titres du
100 mètres nage libre masculin (Weissmuller) et féminin (Ethel Lackie) lors de
la même édition des Jeux Olympiques, à Paris, en 1924. Ses nageurs remportèrent
120 titres de champions des états-Unis,
notamment toutes les courses et tous les plongeons des championnats US en 1914.
Il fut « coach » olympique en 1924 et en 1928. Parmi ses innovations
techniques, le fait de tirer dans l’eau jusqu’a ce que la main atteigne le
niveau de la hanche, alors que jusque là les nageurs ne tiraient pas au-delà du
niveau de l’épaule, à mi-parcours. Il avait reçu le sobriquet de « tyran
bien aimé. » Quand, après les Jeux olympiques de 1928, Weissmuller partit
en tournée au Japon, Bachrach apprit que les Japonais avaient décidé de
surprendre le champion en faisant nager dans une eau très froide. Bachrach
contraignit son nageur à se plonger dans un baquet d’eau très fraîche de façon
à s’habituer à la température. Weissmuller gagna toutes ses courses au Japon.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *