BORG [Arne]

Natation. (Stockholm, 18 août 1901-7 novembre 1987). Suède. Un géant de la natation de son temps, Borg fut le seul grand rival international de l’Américain Johnny Weissmuller. Avec son frère jumeau Ake, ce Suédois grand et mince apparait aux Jeux de Paris en 1924, où il se qualifie dans toutes les finales de nage libre : sur 1500m, il n’est battu que par l’Australien Charlton, 20’6’’6 contre 20’41’’4 ; sur 400 mètres (5’5’’6), il devance Charlton, mais Weissmuller le devance au sprint. Sur 100 mètres (1’2’’), il se classe quatrième. En 1928, aux Jeux d’Amsterdam, opposé encore à son vieux rival Charlton sur 1500 mètres, il le bat ; mais l’Argentin Alberto Zorilla le défait dans le 400m, dans un temps très inférieur à sa valeur. Son grand exploit a été réussi un an plus tôt, sur 1500 mètres, aux championnats d’Europe de Bologne, où, non content d’enlever le 100 mètres et le 400 mètres, il établit un record, 19’7’’2, qui tint pendant onze ans. Plus remarquable encore, il nage cette course quelques heures après un match de water-polo contre l’équipe de France. Sur 100 mètres, il dispose d’un pur sprinter, le Hongrois Istvan Barany, en une minute juste. Enfin, dans le relais quatre fois 200 mètres, il nage son parcours en 2’14’’4. En quatre ans, Borg a en fait abaissé le record du monde du 1500 mètres de 21’35’’8 à 19’7’’2. En tout, Borg aura battu 32 records mondiaux sur toutes les distances allant des 300 yards au mile. Son 4’50’’3 sur 400 mètres, en 1925, résistera jusqu’en 1931. Ses qualités de nage enflamment les imaginations. Un bruit court, selon lequel il aurait trois poumons. La nage de Borg se distingue par une cadence de bras très rapide, en fonction de la distance parcourue. A Bologne, il nage ainsi le 100 mètres en 58 mouvements de bras. Drigny a décrit sa nage : « son style, décrié, est marqué par une extrême vélocité de son attaque de bras, la puissance effective des brassées, le parfait équilibre de son corps et la grande aisance de sa respiration. Sa nage est visuellement courte. » Personnage fantasque, Borg, en raison de ses déplacements à l’étranger, oublie de rentrer au pays pour une période militaire. Il est condamné à trente jours de prison. L’opinion est alertée, et il reçoit tant de colis de nourriture qu’il prend plusieurs kilos. En 1927, il se trouve au club Illinois, de Chicago, où règne Johnny Weissmuller. Jaloux de la réputation d’invincibilité de ce dernier, il le défie sur 500 yards, une distance où sa valeur est proche de celle de l’Américain. Weissmuller n’est pas en forme, mais accepte. Borg prend la tête, et mène de dix yards au dernier virage. Il stoppe, et laisse gagner Weissmuller en l’apostrophant d’un narquois : « passe, invincible. » Borg est d’ailleurs très sérieux dès qu’il s’agit de nager. Aux championnats d’Europe de Bologne, fin août 1927, dans une forme éblouissante, il gagne l’ensemble du programme de nage libre : le 100 mètres, le 400 mètres et le 1500 mètres, course où il améliora largement le record du monde, en 19’7’’1. Son frère jumeau Ake (18 août 1901-6 juin 1973) participe au relais suédois médaillé de bronze aux Jeux de Paris, en 1924 et termine 4e du 400m et 6e du 1500 mètres.

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • BARANY [Istvan] Natation. (Eger, Heves, 20 décembre 1907-Budapest, 21 février 1995). Hongrie. Premier nageur européen à battre la minute sur 100 mètres, en 59’’8, quand il fut 2e derrière Johnny […]
  • CHARLTON [Andrew Murray « Boy »] Natation. (North Sydney, 12 août 1907-Avalon, 10 décembre 1975). Australie. Une légende du sport australien, le premier grand nageur de demi-fond des années 20 Entre 1923 et 1928, ce fils […]
  • ABOUHEIF [Abdellatif] Natation. (Alexandrie, 1929-). Égypte. Grand nageur de marathons nautiques, trois fois champion du monde, il était le huitième des quatorze enfants d’un membre du Parlement. Après des […]
  • ARÈNE [Julien] Natation. (Nantua, 13 avril 1919-21 octobre 1998). France. Il ne fut jamais champion de France mais effectua le parcours en papillon du relais français recordman du monde du 4 fois 100 […]

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + quatre =