BUCK DAWSON

LE GARDIEN DU TEMPLE

Par Eric LAHMY                                                                                Samedi 17 Mai 2015

DAWSON [William Forrest « Buck »] (Halloween, 31 octobre 1920-Fort Lauderdale, 4 avril 2008). USA. « Monsieur Swimming Hall of Fame », il aida à la création d’un « Temple » de la natation à Fort Lauderdale, un musée dont il devint le premier directeur exécutif, en 1963. Sa vie est un roman. Il connait une guerre mondiale pleine de rebondissements (17 décorations), qu’il débute comme simple solat et termine à la suite du Général James Gavin, occupe Berlin où il trouve le temps de devenir ami avec Marlene Dietrich et Ingrid Bergman ! Buck Dawson pratiquait l’athlétisme et le football, et ne savait pas nager, mais se passionna pour la natation quand il épousa RoseMary Mann, fille de Matt Mann, l’entraîneur de l’Université de Michigan et de l’équipe olympique US de 1952. RoseMary enseigna la natation pendant quinze ans à l’école de Pine Crest de Fort Lauderdale. Avec l’aide d’un pionnier de Fort Lauderdale, G. Harold Martin, Dawson fit passer le « Hall » de l’état d’idée à celui d’un centre d’archives de la natation mondiale. Il obtint de la YMCA qu’elle tienne ses championnats à Fort Lauderdale, créa le Grand Prix (annuel) de plongeon, et l’Annual Rough Water Swim, disputé sur un mile en mer, permit l’Association des Coaches de Natation américains (ASCA) de s’installer sur place. C’est lui aussi qui attira Johnny Weissmuller et en fit pendant six ans le « chairman of the board » de l’ISHOF, ce qui apporta à l’institution la célébrité et le charisme du plus fameux Tarzan d’Hollywood. Buster Crabbe, Eleanor Holm et Esther Williams étaient des familiers des lieux. Débrouillard, farfelu, sympathique, il était une sorte de mémoire de la natation américaine. Il a écrit dix-huit livres sur une variété de sujets, dont une histoire de la natation américaine de Weissmuller à Spitz, en fait une série de portraits des glorieux récipiendaires du Swimming Hall of Fame.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *