CATHY FERGUSON,  »TOMBEUSE » DE KIKI CARON

Aux Jeux olympiques de Tokyo, en 1964, Cathy Ferguson remporta le titre devant la Française Christine Caron et une autre Américaine, Giny Duenkel. Dans la course, ces trois filles améliorèrent le record du monde (que Duenkel avait ravi à Caron.

FERGUSON [Cathy Jean] Natation (Stockton, Californie, 17 juillet 1948-). États-Unis. Championne olympique du 100 mètres dos des Jeux Olympiques de Tokyo, où six des huit finalistes présentes ont détenu ou détiennent des records du monde en dos. Elle-même, détentrice de celui du 200 mètres dos, l’emporte en 1’7’’7, devant Christine Caron, (1’7’’9) 2e, et Virginia Duenkel, (1’8’’) 3e, qui, en 1’8’’3, le détenait depuis dix-huit jours. Ce succès assure à l’ondine de Burbank sa place dans le relais quatre nages américain, et donc une autre médaille d’or et un autre record mondial. Issue du système des groupes d’âge que la natation américaine mit en place en 1956, Ferguson nage au Los Angeles AC de Peter Daland. « Après ma victoire, je pris conscience que je n’avais pas gagné seule, qu’il s’agissait d’une victoire pour un ensemble de gens. Par exemple, j’avais seize ans, je n’avais pas de permis de conduire, et si ma mère ne m’avait pas accompagnée à la piscine, je n’aurais pas pu nager. » Cathy Ferguson est poussée notamment par son père, qui n’a lui-même que trente-six ans à l’époque des Jeux de Tokyo, ayant fondé une famille très jeune. A une époque où le travail de la force est considéré comme contre-productif en natation, ce père installe une salle de poids et haltères dans son garage, et Cathy soulève des charges additionnelles et acquerra une force physique, une puissance physique considérables, par rapport aux autres nageuses. « Nous n’avions pas des conditions favorables à un bon entraînement, s’est-elle souvenue en 2011. L’eau était froide, nous n’avions pas de lunettes de nage et le chlore était intolérable. Les bretelles des maillots de bains entraient dans la chair et nous faisaient saigner. » Son succès au 200 mètres dos, à égalité avec Judy Humbarger, aux championnats US 1965, amène à dix le nombre de ses titres américains. Cette année, elle sera devancée par Christine Caron, à ces championnats US, sur 100 mètres dos. Cathy Ferguson nagea jusqu’en 1967. Quoique toujours présente dans les compétitions, elle joua au basket-ball au collège de Glendale où elle étudiait, le collège ne disposant pas d’une piscine. Plus tard, elle enseignera la natation en Californie, à Long Beach puis enseignera l’éducation physique entre

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • CANET [Sylvie] Natation. (Casablanca, Maroc, 26 août 1953-). France. La dernière grande nageuse de dos formée par Suzanne Berlioux. Finaliste olympique à Mexico, en 1968, à quinze ans, sur 100 mètres […]
  • CARON [Christine « Kiki »] Natation. (Paris 14e, 10 juillet 1948-). France. La plus parisienne des championnes françaises de natation, entraînée au Racing Club de France par Suzanne Berlioux, ses attraits physiques, […]
  • BRICKER [Erica Eloïse] Natation. (Woodland, Californie, 23 mai 1949-). Gagnante du 100 mètres des Jeux panaméricains 1967 de Winnipeg, en 1’0’’89, devant Marion Lay et Pokey Watson, elle avait nagé la distance […]
  • CATHY DIETRICH, ÉTOILE FILANTE DE 2006 Mercredi 17 Mai 2017 DIÉTRICH [Cathy]. Natation. (Obernai, Bas-Rhin, 21 avril 1987-). France. Issue du demi-fond (3e du 800 mètres des championnats de France 2005) 2e du 5 kilomètres des […]

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 + trois =