CHAMPION D’ALLEMAGNE, PHILIP HEINTZ CHANGE DE STATURE À 25 ANS ET SE POSE EN FAVORI DU 200 QUATRE NAGES DES MONDIAUX

Éric LAHMY

Samedi 17 Juin 2017

Après une première journée assez pauvre en raisons de s’enthousiasmer, voilà que les championnats d’Allemagne 2017, qui se déroulent à Berlin jusqu’à dimanche, ont soudainement relevé le niveau. Philip HEINTZ, a battu à deux reprises le record d’Allemagne du 200 mètres quatre nages, d’abord en séries avec 1’56s59, ensuite en finale, avec 1’55ss76, cristallisant l’intérêt autour de sa robuste personne. HEINTZ, 26 ans, qui détenait déjà ce record, avec 1’57s48 depuis le 11 août 2016, record établi aux Jeux de Rio (en fait, il l’avait battu deux fois au Brésil, en 1’57s59 puis en 1’57s48, quand il avait terminé sixième de la course remportée par Michael PHELPS (1’54s66) à un centième de Ryan LOCHTE (1’57s47)… Le gaillard (1,92m) n’est pas un débutant, qui avait déjà nagé (sans gloire, 27e en 2’1s32) aux Jeux olympiques de Londres, en 2012. Mais il semble avoir trouvé une seconde jeunesse, et en tous cas le moyen de changer de statut. Il n’a trouvé personne dans les eaux berlinoises, pour le pousser, son second terminant à cinq secondes. Avec sa performance, HEINTZ aurait enlevé l’argent aux Jeux olympiques, derrière PHELPS, mais devant Kosuke HAGINO, et ses 1’56s61. HAGINO, le Japonais qu’il passe pour s’inscrire en tête du bilan 2017. Ses suivants sont HAGINO, donc, 1’56s01 ; WANG Shun, Chine, 1’56s16 ; Daya SETO, Japon, 1’56s90, Chase KALISZ, USA, 1’57s21; Jérémy DESPLANCHES, Suisse, 1’57s40. Jusqu’ici, HEINTZ était le 7e performeur de l’année avec 1’57s81… Doit-il compter désormais comme le favori de la course aux mondiaux de Budapest? Je ne vois aucune raison de lui nier ce potentiel, sauf que les Américains n’ont toujours pas nagé leurs « trials ».Ses passages, dans ses deux courses record de vendredi sont :

En séries : 25s45 ; 55s72 ; 1’28s86 ; 1’56s59

En finale :  25s38 ; 55s42 ; 1’28s20 ; 1’55s76

ISABEL MARIE GOSE, 15 ANS, NAGE ET GAGNE LE LONG DE LA PLAGE

Si le 200 mètres dames n’a pas donné de temps remarquable, il est bon de signaler que sa gagnante est la benjamine de la finale, une gamine de Potsdam née le 9 mai 2002, Isabel Marie GOSE, 3e du 400 mètres la veille, et qui, s’étant qualifiée difficilement le matin, 7e en 2’1s05, nagea discrètement sa finale à la ligne d’eau numéro un, collée aux plages latérales du bassin et, encore cinquième au dernier virage, lança un sprint ravageur qui lui donna finalement la victoire, à l’étonnement probable des filles au centre du bassin qui ne virent que de l’eau.

A noter aussi le caractère compact de l’arrivée de ce 200, avec les quatre premières dans deux dixièmes de seconde, ce qui donne l’espoir d’un assez bon relais quatre fois 200 mètres pour le mondial de Budapest.

A part cela, rien de grandiose, seulement des résultats corrects sur 200 papillon messieurs, et une jolie densité sur 100 dos dames, derrière une Lisa GRAF toujours sur la brêche à 24 ans. Le sprint allemand n’a rien de remarquable et Damian WIERLING, recordman national avec 21s81, qui enlève le titre avec le temps quelconque de 22s06, n’a pas d’adversaire, et ses suivants, Maximilian OSWALD et Tim-Thorben SUCK, se situent à 22s44 et… 22s83 !

MESSIEURS.- 50 libre : 1. Damian WIERLING (Essen), 22s06.

1500 libre : 1. Florian WELLBROCK (Magdeburg), 15’1s34; 2. Sören MEIßNER (Würzburg), 15’3s66; 3. Ruwen STRAUB (Würzburg),15’5s59.

50 dos : 1. Marek ULRICH (Halle-Saal), 24s88.

200 papillon  : 1. David THOMASBERGER Halle/Saale), 1’56s81; 2. Alexander KUNERT (Gelnhausen), 1’57s12; 3. Fynn MINUTH (Bayer) 1’57s34.       

200 4 nages : 1. Philip HEINTZ (Heidelberg), 1’55s76 (record); 2. Jacob HEIDTMANN (Elmshorn), 02’0s72.

DAMES.- 200 libre : 1. Isabel Marie GOSE (Potsdam), 15 ans, 1’58s86 ; 2. Leonie KULLMANN (Neukolin Berlin), 1’58s89; 3. Sarah KÖHLER (Frankfurt), 1’58s99; 4. Johanna FRIEDRICH (Magdeburg), 1’59s08.

100 dos : 1. Lisa GRAF, (Neukölln Berlin) 1’0s37; 2. Nadine LAEMMLER (Nikar Heidelberg), 1’0s56; 3. Johanna ROAS (Stadtwerke München), 1’0s71; 3. Laura RIEDEMANN (Halle/Saale) 1’0s71; 5. Jenny MENSING (Wiesbaden), 1’0s97; 6. Maxine WOLTERS (Bille Hamburg), 1’1s24.

Ces articles peuvent vous intéresser:


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− un = 6