CHAMPIONNATS D’AUSTRALIE: MACKENZIE HORTON JOUE ET GAGNE AU TIERCÉ : LE 1500 APRÈS LE 400 ET LE 200

Éric LAHMY

Jeudi 13 Avril 2017

Dernière journée de championnats australiens à Brisbane. Et voilà donc Mackenzie HORTON qui vient de réaliser la passe des trois titres de nage libre, du 200 mètres au 1500 mètres. Je n’ai guère de certitudes sur le sujet, mais je ne crois pas que plusieurs nageurs dans l’histoire du pays continent aient réussi au plan national ce coup parfait sur le programme de demi-fond. Je ne crois pas que Murray ROSE y soit parvenu mais il est vrai qu’il a nagé l’essentiel de sa carrière aux Etats-Unis d’Amérique. John KONRADS et Kieren PERKINS (et sans doute Grant HACKETT) l’ont réalisé à l’époque de leur splendeur. Ian THORPE était à ce niveau d’excellence mais il orientait son registre de demi-fond vers le 100, non vers le 1500 mètres et aller chercher PERKINS ou HACKETT sur 1500 mètres était une gageure!

HORTON n’est pas parvenu à dominer comme ces grands prédécesseurs, lesquels devaient en outre se coltiner d’autres Australiens qui affleuraient aux sommets de la natation mondiale. Son talent est indéniable, mais il lui manque, ce me semble, un peu « l’oeil du tigre » qui faisait la différence quand PERKINS, HACKETT ou, hors d’Australie, PHELPS, se mettaient à l’eau. Certes, il a montré un certain tempérament, aux Jeux de Rio, en face de Sun Yang…

HORTON est quasi-royal, puisque champion olympique, sur 400 mètres, mais a perdu un peu de sa majesté sur 1500 mètres après son échec (et mat) de Rio sur la distance, et son succès, à Brisbane, sur 200 mètres (en 1’46s83 contre Kyle CHALMERS, 1’46s87) ne lui garantit pas même une place en finale aux mondiaux de Budapest. Il se situe, sur les quatre longueur, à deux secondes du Chinois SUN Yang, nouveau leader de la saison en 1’44s91, voire du Coréen Tae-Hwan PARK, 1’45s16 en novembre dernier. Or de nombreux autres éléments devraient pouvoir s’intercaler, de Grande-Bretagne, des USA, de Russie, du Japon (les championnats de ces deux dernières nations se déroulent actuellement)

Sur 1500 mètres, HORTON s’est livré à un duel serré avec Jack McLOUGHLIN, menant d’assez peu pendant toute la course avant de décoller son adversaire au sprint dans les ultimes cent mètres…

Côté filles, les CAMPBELL ont enlevé comme prévu les deux premières places du 50. Bronte devance Cate, 24s56 contre 24s59, à distance respectueuse du meilleur temps de l’année de Sarah SJÖSTRÖM.

Se jouaient, au cours du dernier jour des championnats australiens, les titres et les qualifications sur 200 papillon et 200 quatre nages dames, et dans ces deux courses, ce ne furent pas des pures spécialistes de ces épreuves qui l’emportèrent. Sur 200 mètres papillon, la course paraissait ouverte après la « disparition » sans laisser d’adresse de Madeline GROVES. La vice-championne olympique du 200 mètres papillon des Jeux olympiques de Rio, à l’issue d’une course férocement disputée entre elle-même (2’4s88), Mireia BELMONTE qui l’emportait (2’4s85), et la petite Japonaise Natsumi OSHI, a décidé de s’offrir une année sabbatique ou Dieu sait quoi d’autre. Les media des Antipodes expliquent sans plus qu’elle « s’entraîne dans un autre pays. » Une promenade sur son instagram semble indiquer qu’elle s’entraîne (plus ou moins) en effet, en Californie, s’est baladée sur les croisettes de San Diego et a visité un vignoble localement fameux ! La belle vie, pour Madeline, dite Maddie, dite Mad, autant dire fofolle, et une autre façon de papillonner…

 EMMA McKEON ET EMILY SEEBOHM ARRONDISSENT LEUR LOPIN, ARIARNE TITMUS ASSURE LA RELÈVE EN DEMI-FOND

Absence au profil d’opportunité pour Emma McKEON qui, déjà qualifiée sur 100 et 200 libre et 100 papillon a tenté sa chance d’élargir son petit empire. Partie très vite, elle vécut un retour douloureux sur les deux secondes et demie d’avance qu’elle s’était octroyée dès les 100 mètres face à Brianna THROSSEL. 59s49 pour une fille qui vaut 57s27, c’est plutôt vite, non ? Mais THROSSEL n’était pas mieux lotie, car si elle passait en 1’1s74, son temps record sur 100 est de 58s83 et elle devait également s’employer presqu’autant qu’Emma pour passer une longueur de corps derrière.

Etaprès? THROSSEL finit mieux mais McKEON conserva un mètre d’avance.

Le 200 mètres quatre nages revint à Emily SEEBOHM, qui trouva expédient de s’évader de sa routine. L’Australie n’a pas retrouvé l’équivalent d’Alicia COUTTS, laquelle ne fut qu’une copie assez pâle de la grande Stephanie RICE (la double championne olympique des quatre nages des Jeux de Pékin). SEEBOHM engrangea une belle avance entre ses parcours initiaux, papillon et – bien sûr –  dos et ne fut jamais rejointe. Mais on ne croit pas qu’elle tentera sérieusement sa chance au plan international. Ce serait laisser la proie pour l’ombre.

En revanche, l’avenir du demi-fond australien pourrait être incarné en Ariarne TITMUS. Sur 400 mètres, cela a donné un temps de 4’4s82, 2e temps mondial de la saison, derrière la Chinoise Bingjie Li, 4’2s52. Mais il ne faut pas rêver, un tel temps lui donnera d’ici la fin de la saison la 10e place mondiale, très probablement, et un strapontin en finale de Budapest…

MESSIEURS.-  1 Mackenzie HORTON,     20 Melbourne Vicentre, 14.51s21 ; (56s63, 1:55s37, 2:54s45; 3:53s38, 4:52s80, 5:52s52, 6:52s51, 7:52s90, 8:53s42, 9:53s35, 10:52s.94, 11:52s77, 12:52s85, 13:53s14, 14:51s21);   2. Jack MCLOUGHLIN, Chandler, 14:54s95  (56s51,  1:55s67, 2:54s71, 3:53s85 (29s59); 4:53s36, 5:52s83, 6:52s88, 7:53s08, 8:53s58, 9:53s87, 10:54s08, 11:54s77, 12:55s67, 13:56s51, 14:54s95; 3.Joshua PARRISH, TSS Aquatics,   15.13s05 . 

50 dos: 1 Benjamin TREFFERS, UNAQ, 24s90; 2 Mitchell LARKIN, UNAQ, 25s10; 3 Joshua BEAVER, NUN, 25s37.

DAMES.- 50 libre: 1. Bronte CAMPBELL, Commercial, 24s56; (0s68); 2. Cate CAMPBELL, Commercial, 24s59 (0s81); 3. Shayna JACK, Commercial, 24s66 (0s70); 4. Brittany ELMSLIE, Brisbane Grammar, 25s02 (0s67).400 libre:  1. Ariarne TITMUS, St.Peters Western, 4.4s82; (28s45, 58s56 (30s11), 1.29s50 (30s94), 2.0s68 (31s18), 2.32s01 (31s33), 3.3s34 (31s33), 3.34s57 (31s23), 4.4s82 (30s25); 2. Kiah MELVERTON, TSS Aquatics, 4.09s80. 200 papillon:  1 Emma MCKEON, StPeters Western, 2.7s37 (27s59, 59s49 (31s90), 1.32s55 (33s06), 2.7s37 (34s82); 2. Brianna THROSSELL, West Coast Swim, 2.8s03 (29s04), 1.1s74 (32s70), 1.34s81 (33s07), 2.8s03 (33s22).200 4 nages:  1. Emily SEEBOHM, Brisbane Grammar, 2.11s89 (27s96, 1.1s01 (33s05), 1.40s03 (39s02), 2.11s89 (31s86); 2. Blair EVANS, West Coast Swim, 2:12.99; 3 Kotuku NGAWATI, 2.13s15.

Ces articles peuvent vous intéresser:


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − = quatre