CHAMPIONNATS US, 3e JOURNEE : CAELEB DRESSEL SAUVE SON 100 PAPILLON, KALISZ ASSURE DANS LES 4 NAGES

Éric LAHMY

Samedi 28 Juillet 2018

Étonnamment battu sur 100 mètres libre, forfait au départ du 200, Caeleb DRESSEL s’est retrouvé, lors de la troisième journée des championnats américains d’Irvine, sur 100 papillon. Le monstre sacré de Budapest a presque récupéré sur cette dernière distance la maestria qui en avait fait l’an passé un meilleur nageur du monde incontestable. La performance, 50s50, est de grande qualité, quoique loin du « super » de Budapest, qui nageait 50s08 en séries, 50s07 en demi et 49s86 en finale !. La question reste de savoir si l’humiliation de la nage libre est le fait d’un accident de parcours ou d’un tassement de valeur. La suite de la saison pourrait noue le dire.

A défaut d’un grand record, le 400 quatre nages dames offre un certain renouvellement. Allyson Jane « Ally » McHUGH, forte nageuse de demi-fond, fort complète, si ce n’est un manque de vitesse de base, qui gagne, et Brooke FORDE, 19 ans, elle aussi sans faiblesse technique (et issue d’une famille de nageurs : sa mère Patricia (aujourd’hui journaliste de sport), ses frères Mitchell et Clayton nageurs universitaires (!)ont laissé derrière elles MARGALIS et SMITH tandis que LEDECKY snobe désormais l’épreuve.

McHUGH se place à trois secondes, avec ses 4’34s30 de la recordwoman US Katie HOFF, 4’31s12, de Maya DiRADO, 4’31s15 et d’Elisabeth BEISEL ; 4’31s27.

Chase KALISZ gagne l’épreuve masculine après s’être laissé mener par Jay LITHERLAND pendant les parcours de papillon et de dos, renversant la situation par un parcours de brasse de 1’8s41 qui lui permet d’inaugurer son crawl avec cinq mètres d’avance.

Kelsi DAHLIA avait expliqué avant ces championnats qu’elle nageait plus vite que l’année dernière et elle l’a prouvé. Sur 100 papillon, elle n’a pas eu de rivale et a réussi 56s86 en séries et 56s83 en finale où, accompagnée voire précédée jusqu’au mur par Kendyl STEWART, 26s46 contre 26s65, elle distançait tout le monde dans un retour solide en diable.

MESSIEURS. 50 dos : 1. Ryan MURPHY, 24s24; 2. Justin RESS, 24s31; 3. Ryan HELD, 24s60 ; 4. Michael ANDREW, 24s62; 5. Matt GREVERS, 24s63 (en séries, 24s53); 6. Daniel CARR, 24s81; 7. Chris STAKA, 25s13.

50 brasse : 1. Michael ANDREW, 26s84; 2. Devon NOWICKI, 27s12 (en séries, 27s10); 3. Ian FINNERTY, 27s19 (en séries, 26s96); 4. Kevin CORDES, 27s21 (en séries, 27s06); 5. Connor HOPPE, 27s31 (en séries, 27s30); 5. Nic FINK, 27s49 (en séries, 27s18). Finale B: 1. Caleb HICKS, 27s53 (en séries, 27s48). En séries, Max McHUGH, 27s27, Jacob MONTAGUE, 27s36 ; Karsten VISSERING, 27s52; Chuck KATIS, 27s53.

100 papillon : 1. Caeleb DRESSEL, 50s50 ; 2. Jack CONGER, 51s11; 3. Michael ANDREW, 51s68; 4. Jack SAUNDERSON, 51s88 (en séries, 51s48); 5. Tom SHIELDS, 51s94; 6. Zach HARTING, 52s.

400 4 nages  : 1. Chase KALISZ, 4’8s25 ; 2. Jay LITHERLAND, 4’10s21; 3. Sean GRIESHOP, 4’12s72; 4. Sam STEWART, 4’13s65; 5. Abrahm DEVINE, 4’13s77; 6. Charlie SWANSON, 4’14s01.

DAMES.- 50 dos : 1. Olivia SMOLIGA, 27s70; 2. Ali DELOOF, 27s88 (en séries, 27s79); 3. Elise HAAN, 27s90.

50 brasse : 1. Lilly KING, 29s82 ; 2. Molly HANNIS, 30s07; 4. Katie MEILI, 30s72. En series, Lindsey KOZELSKY, 30s55; Breeja LARSON, 30s79.

100 papillon : 1. Kelsi DAHLIA (WORRELL), 56s83; 2. Katie MCLAUGHLIN, 57s51; 3. Kendyl STEWART, 57s70; 4. Mallory COMERFORD, 57s96.

400 4 nages : 1. Ally MCHUGH, 4’34s80 ; 2. Brooke FORDE, 4’35s09; 3. Melanie MARGALIS, 4’35s50; 4. Leah SMITH, 4’35s68.


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *