CHARLOTTE BONNET EN DEUX CENTS DE SON EFFORT

Marseille, Vendredi 6 Mars 2015

A Marseille, on n’osait pas trop espérer sur 200 mètres une victoire française, vu la qualité de l’affiche. Mais la Niçoise Charlotte Bonnet devait penser le contraire!

Dès les séries, Charlotte, 1’58’’15, donnait une belle réplique à Sarah Sjoestroem, qui est la patronne de la course en Europe, et qui signait un temps de 1’58’’02.  Dire que Sarah est un monstre de cette épreuve, c’est rappeler par exemple que si elle n’a pas gagné le titre européen à Berlin, c’est que, perdue entre toutes ses courses, elle avait choisi de ne pas s’y engager.

La preuve? Dans relais quatre fois 200 mètres, elle avait signé un parcours lancé en 1’53’’ et des bricoles qui aurait fait de Pellegrini, la gagnante de l’épreuve individuelle, une très jolie deuxième.

Derrière, ici à Marseille, on ne comptait que du beau monde pour une finale, avec Jazmin Carlin, Katinka Hosszu, Melanie Costa, toutes sous les deux minutes. Je ne vous sors pas les palmarès, rien que l’appel de ces noms devrait inciter au respect.

Eh ! Bien, au bout du compte, c’est Bonnet qui l’a emporté. A l’issue d’une stratégie bien goupillée, dans le style « course d’attente en avant ». On se colle à la fille en tête sans la passer, puis on se regroupe et on feint tout en même temps de s’endormir un peu dans la troisième longueur, et puis on sort le maillet, et on assène le coup fatal. En temps de passages, pour la gentille élève de Fabrice Pellerin, cela a donné ceci: 27’’80, 29’’71, 30’’39 et 29’’37. A l’arrivée, 1’57’’27, et toutes les autres laissées derrière son battement de jambes, à Charlotte ! Refaites-nous ça en finale olympique, mademoiselle, et, sur la Promenade des Anglais, on parlera encore de vous au 22e siècle…

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *