COUPE DU MONDE TOUJOURS LA EN 2018, MAIS ATTENTION: BIENTÔT PLUS DE COURSES QUE DE NAGEURS?

Eric LAHMY

Vendredi 31 Août 2018

La FINA annonce une Coupe du monde 2018 attractive. Mais vu d’ici, elle ne parait ni plus ni moins importante que celles des années précédentes. Mais elle survit. Des nageurs professionnels, et non des moindres, s’annoncent. Certains sont des habitués. D’autres représentent des nouveaux noms. Ce qui est frappant, c’est avec un programme de 36 courses par meeting, on aura beaucoup plus d’épreuves que de stars de la natation.

Le Russe Kirill PRIGODA a ainsi fait savoir qu’il disputera toutes les étapes de cette Coupe du monde. Deux autres grands noms de la natation russe, Yulia EFIMOVA (triple championne d’Europe) et Vladimir MOROZOV (recordman du monde petit bassin du 100 mètres quatre nages) sont d’ores et déjà annoncés à Kazan, chez eux, donc, où se déroulera la première étape de la Coupe du monde.

Les vainqueurs de la Coupe du monde 2017, la Suédoise Sarah SJÖSTRÖM et le Sud-Africain Chad LE CLOS sont également attendus, tout comme la Hongroise Katinka HOSSZU, qui a bâti une partie de sa réputation sur les innombrables succès obtenus en Coupe du monde, et ses compatriotes Zsuzsanna JAKABOS et David VERRASZTO.

La double championne olympique de sprint (50 et 100 mètres) des Jeux olympiques de Londres, la Néerlandaise Ranomi KROMOWIDJOJO et son compatriote Jesse Puts sont annoncés. Il en va de même du double champion du monde 2015 en dos (100 et 200 mètres) et recordman du monde petit bassin du 200 mètres dos australien Mitchell LARKIN.

La Chine délèguera plusieurs nageurs, dont Yifan YANG (dossiste, 18 ans), Yuhang WU (nageur de 200 papillon) et Zhiaho ZHANG (pas vraiment des grands noms), tandis que, selon la FINA, la délégation US sera emmenée par Michael ANDREW, le champion du monde en petit bassin).

Les nageurs auront droit à s’engager dans un maximum d’épreuves, mais seulement leurs trois meilleurs résultats compteront pour la classement de la Coupe du monde.

Le rendez-vous de Kazan (Russie) sera précédé le 4 septembre par un symposium (clinic) de Speedo et une séance d’autographes, et le 5 par une présentation au Tatarstan, le Kremlin de Kazan bâti sur ordre d’Ivan le Terrible. Une conférence de presse se tiendra le 6 septembre au centre nautique.

Les étapes de la Coupe du monde sont réunies en trois « grappes » de meetings :

  • Kazan, Russie, 7-9 septembre
  • Doha Qatar, 13-15 septembre
  • Eindhoven, Pays-Bas, 28-30 septembre
  • Budapest, Hongrie, 4-6 octobre
  • Pékin, Chine, 2-4 novembre
  • Tokyo, Japon, 9-11 novembre
  • Singapour, 15-17 novembre

Des prix monétaires sont prévus, à trois niveaux : pour les six premiers classés individuels et les trois premiers relais des différents meetings, un ensemble de 144.600US$. Pour les vainqueurs des trois « grappes » de meetings, un total de 942.000US$ à se partager. Et 300.000US$ attribués lors du classement final des vainqueurs de la Coupe.

La Coupe du monde comptera dans la qualification pour les 14emes championnats du monde en petit bassin, les 11-16 décembre à Hangzhou, Chine.

Innovation, la Coupe du monde se déroulera soit en bassin de 25 mètres (c’était au départ l’idée : donner corps à une saison en petit bassin) soit en bassin de 50 mètres. A voir.


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *