GILLES SEZIONALE ENTEND RÉFORMER LA « GOUVERNANCE » DE LA FFN

Mardi 7 Mars 2017

M. Gilles SEZIONALE, candidat à la présidence de la Fédération française de natation, a fait connaître un premier volet de ce qu’il entend être son action, s’il est élu. Ce volet concerne la façon de gouverner de la Fédération. Forte aujourd’hui d’environ 300.000 licenciés, M. Sezionale pense, comme d’autres bons esprits, que la « gouvernance » doit être changée, de façon à correspondre à un modèle démocratique. Nous examinerons sans doute ultérieurement ces propositions, mais on peut d’ores et déjà dire qu’elles rendent périmé, obsolète, le mode de gouvernance actuel, que Francis Luyce n’a jamais tenté de réformer, après 24 années de mandat présidentiel. Ce n’est pas être soupçonneux de dire que si M. Luyce a conservé ce mode électoral injuste, c’est tout simplement parce que son absence de démocratie lui convenait. Il est facile de « tenir » quelques poignées de grands électeurs en les flattant et en les achetant.

Par ces seules propositions, mon sentiment personnel est que M. SEZIONALE a ringardisé la présidence de Francis LUYCE. Mais bien entendu, libre à tous de penser diffremment!Eric LAHMY

PRÉSENTATION DU PLAN DE GILLES SEZIONALE SUR LA GOUVERNANCE

Chers Présidentes et Présidents de Ligues Régionales, Chères amies, chers amis,

 L’échéance électorale approche et même si elle ne peut pas être une fin en soi, elle conditionne toute notre action jusqu’au 2 avril prochain. A cette date, le nouveau président de notre Fédération sera désigné par le nouveau comité directeur élu et j’ai la conviction que votre choix sera le bon.

 Dans la lettre que je vous ai fait parvenir, je m’étais engagé à vous fournir des fiches thématiques qui doivent appuyer la politique que je défendrai avec toute mon équipe.

 Pour mémoire, mon engagement principal est le suivant : «  Fédérer l’ensemble des acteurs au service de nos pratiquants avec un projet partagé »

 La première thématique que je soumets à votre jugement porte sur :

LA GOUVERNANCE 

 Une évolution du mode de gouvernance à la hauteur des enjeux actuels est indispensable au développement des activités fédérales en tenant compte des enjeux sociétaux actuels.

 Voilà une phrase qui, à elle seule, résume l’ampleur du programme qui nous attend.

 Vous aurez pu lire au détour d’articles de presse parus très récemment et qui ne partagent pas nos convictions, des expressions fortes et dont le pouvoir de résonnance ne doit pas nous faire oublier le constat actuel.

 Faut-il vraiment se montrer confiant actuellement et prolonger cet état encore 4 ans au point de voir nos projets disparaître dans la brume d’une gouvernance qui n’en finit plus de « laisser le temps au temps ». Certes un bilan s’inscrit dans la durée mais au bout d’une trop longue période, le temps fait son office et l’expérience finit par ressembler à de l’obstination.

La société évolue et le mouvement sportif ne fait pas exception. Ce qui était bien il y a 24 ans ne l’est pas forcément maintenant et même s’il faut savoir se servir des expériences passées il faut aussi savoir en tirer des leçons pour l’avenir. 

Des acteurs nouveaux apparaissent dans notre périmètre (partenaires privés…) et d’autres nous quittent progressivement (partenaires institutionnels) et il convient de négocier le virage qui s’impose à nous intelligemment. On appelle ça de la gestion prévisionnelle à plus ou moins long terme.

Notre Fédération est à un tournant de son existence et si nous voulons rester dans le panorama français, européen et mondial nous devons la faire évoluer. Ce changement passera par une remise en cause de notre mode d’élection de nos représentants. Impossible me direz-vous ? 

Pourtant autour de nous des exemples existent et fonctionnent alors pourquoi pas nous ? On appelle ça la vie démocratique et nos clubs la réclament alors il faut les écouter et trouver les solutions qui nous rapprocheront d’eux.

Tous les acteurs de cette grande Maison Fédérale sont des richesses qu’il faut exploiter. Les élus, les salariés et les cadres techniques qui la composent doivent poursuivre le même but et c’est avec une grande réflexion sur  le « Travailler ensemble » que nous atteindrons nos objectifs.

Les circuits de l’information, les nouvelles technologies et l’évolution des utilisateurs seront un axe essentiel de la modernisation de notre fédération. Nous vivons au 21ème siècle et  nous seront acteur de cette marche en avant.

Bien sûr, je ne répèterai jamais assez que ce projet est celui d’une équipe forte sur laquelle je peux compter et qui croit en notre avenir.

Avant de travailler dans la stabilité, la continuité et la sagesse il faut construire les bases de notre projet fédéral que chacun d’entre vous devra s’approprier pour le décliner.

Vous trouverez le premier axe de travail sur la gouvernance, j’espère qu’il contribuera à fortifier votre conviction dans le besoin de changement. 

Bonne lecture à tous en attendant de concrétiser rapidement nos convictions. Gilles SEZIONALE

UN PROJET PORTÉ PAR MONSIEUR GILLES SEZIONALE

Président de la Ligue PACA de Natation

LA GOUVERNANCE

Une évolution indispensable du mode de gouvernance

Après avoir recueilli la confiance des délégués lors de l’élection à la présidence de la Fédération Française de Natation, je m’engagerai pleinement pour conduire les réformes indispensables destinées à faire face aux données de notre environnement sportif en perpétuelle évolution, contribuer au développement des activités de la natation et permettre à nos équipes nationales de briller lors des grandes compétitions internationales.

A titre personnel, je saurai être en phase avec ce nouveau défi, en m’organisant sur le plan professionnel pour me consacrer pleinement à mes activités fédérales. Une gouvernance à la hauteur des enjeux actuels impose une réforme des statuts. Elle sera proposée et appliquée au cours de l’Olympiade 2016-2020.

 – Permettre à tous les Présidents de Ligue d’être membres du Comité Directeur de la Fédération Française de Natation

 Reconnaître le rôle essentiel joué par les Ligues dans la mise en œuvre du projet fédéral me semble indispensable à notre réussite.

*** Mon objectif est d’associer l’ensemble des Présidents des Ligues dans la gestion de notre Fédération.

Permettre à tous les Présidents de Ligue ou de son représentant d’être membres du Comité Directeur de la Fédération Française de Natation me semble être un gage de démocratie.

– Donner une plus grande autonomie aux Ligues

 Dans la continuité de la formalisation du projet de développement Fédéral, je formaliserai un cadre stratégique pour donner la possibilité aux Ligues de concevoir leur propre projet de développement tout en contribuant au projet d’ensemble.

*** Mon objectif est de contractualiser avec les Ligues afin de les fédérer dans un projet partagé au service de nos pratiquants.

Cette contractualisation pourra inclure des aides matérielles, en ressources humaines et financières.

 – Le mandat du Président limité à deux Olympiades

 La modernisation de la vie démocratique au sein de notre Fédération est devenue une nécessité.

*** Mon objectif est de favoriser le renouvellement des élus pour une meilleure efficience de notre projet fédéral.

– Réorganiser l’ensemble des services de la Fédération avec pour chacun d’entre eux, nomination d’un élu-référent

Une répartition adéquate des rôles de chacun des acteurs – élus, salariés, cadres techniques – est un gage de réussite du projet.

*** Mon objectif est d’optimiser le fonctionnement des différents services de la Fédération au travers l’amélioration des « process ».

– Permettre aux clubs de voter directement pour l’élection du Comité Directeur et du Président de la Fédération Les clubs affiliés, membres de la Fédération Française de Natation, sont actuellement représentés à l’Assemblée Générale par les délégués élus dans chacune des ligues.

*** Mon objectif, en permettant aux clubs de voter directement pour l’élection du Comité Directeur et du Président, est de créer un lien de proximité avec l’appareil fédéral, de favoriser une démocratie directe, de permettre à chaque club de pouvoir s’exprimer.

-Permettre aux clubs d’avoir une participation active à la vie Fédérale

Les nouvelles technologies permettent aujourd’hui une participation active des clubs dans la vie fédérale. Une réflexion sera menée pour la mise en place d’un système électronique permettant l’organisation des votes et consultations référendaires.

***Mon objectif est une modernisation de la gouvernance.  Des consultations plus régulières seront mises en place. Nous devons gagner en réactivité dans nos actions.

– Assurer la pérennité économique des Clubs, Ligue et Comités

La diminution des ressources publiques nous amène à réfléchir sur l’évolution de notre modèle économique et sur sa viabilité. Un service spécifique sera créé au sein de la Fédération.

***Mon objectif est d’apporter à nos Clubs des solutions concrètes assurant leur développement et la pérennisation de leurs activités. Ces apports concerneront des outils pour améliorer la gestion générale.

– Création d’un Conseil de Surveillance totalement indépendant

Je propose la création d’un Conseil de Surveillance indépendant, composé de personnalités issues du monde sportif et y siégeant pour leurs compétences.

*** Mon objectif est de séparer les fonctions de gestion, de décision et de contrôle pour une transparence totale des activités économiques et financières (avec la mise à disposition des pièces comptables) de la Fédération.


Also published on Medium.

1 comment:

  1. Marc

    Merci pour cette diffusion.
    Comment ne pas être d’accord avec ce qui est énoncé ?

    « Donner une plus grande autonomie aux Ligues….. je formaliserai un cadre stratégique pour donner la possibilité aux Ligues de concevoir leur propre projet de développement tout en contribuant au projet d’ensemble …Un projet partagé au service de nos pratiquants.  »

    Selon moi cette idée aurait la vocation de faire émerger des idées riches et innovantes dans les régions. Cette confiance responsabiliserait chaque ligue qui porterait ainsi son projet, mais un projet s’intégrant au projet général. Une vraie mesure structurante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *