HOSSZU: FINA, FAIS GAFFE, VOICI LE GAPS

Mercredi 5 Juillet 2017

Ce mardi 4 juillet, Katinka HOSSZU a annoncé la formation de la GAPS (Global Association of Professional Swimmers – Association mondiale des nageurs professionnels), « dont les membres représentent déjà les cinq continents », écrit-elle. « Nous cherchons à réunir plus de membres et à les écouter. »
Selon Hosszu ce groupement qui réunit entre autres quatorze champions olympiques devra représenter les intérêts des nageurs professionnels, avoir une vue claire sur les événements actuels de la natation et influencer le développement à venir du sport. « Nous attendons que les responsables de la FINA nous donnent un siège à leur table. Que les nageurs soient traités comme partenaires égaux. Qu’ils commenceront à parler avec nous. Qu’ils entendront la voix des nageurs professionnels. Nous avons notre mot à dire dans toutes décisions importantes sur l’avenir de notre sport. »
Ce groupement, qu’ont déjà rejoint les Français Camille LACOURT et Anna SANTAMANS et la plus Française des Néerlandaises, Sharon VAN ROUWENDAAL, à côté de stars de la dimension du Japonais Kosuke HAGINO, des sœurs CAMPBELL, de Sarah SJÖSTRÖM ou de Ranomi KROMOWIDJOJO, peut être rejoint sur https://swimmingprofessionals.org/.
En l’état actuel, sont membres de l’association : Jessica ASHWOOD (Australie), Bronte et Cate CAMPBELL (Australie), Madison WILSON (Australie), Pieter TIMMERS (Belgique), Bruno FRATUS (Brésil), Hilary CALDWELL (Canada), Pernilla BLUME (Danemark), Jeanette OTTESEN (Danemark), Rikke PEDERSEN (Danemark), Camille LACOURT (France), Anna SANTAMANS (France), Marco KOCH (Allemagne), James GUY (Grande-Bretagne), Adam PEATY (Grande-Bretagne), Katinka HOSSZU (Hongrie), Luca DOTTO (Italie), Kosuke HAGINO (Japon), Femke HEEMSKERK (Pays-Bas), Ranomi KROMOWIDJOJO (Pays-Bas, Kira TOUSSAINT (Pays-Bas), Sharon VAN ROUWENDAAL (Pays-Bas), Ferry WEERTMAN (Pays-Bas), Michelle COLEMAN (Suède), Jennie JOHANSSON (Suède), Sarah SJÖSTRÖM (Suède), Cameron VAN DER BURGH (Afrique du Sud), Conor DWYER (USA), Katie MEILI (USA), Lia NEAL (USA).
Pour l’instant, HOSSZU parait être le fer de lance et le porte-parole de l’association, et le prétexte à cette création se situe dans les nouveaux règlements de la Coupe du monde FINA, lesquels affectent directement l’autoproclamée Dame de Fer en limitant les engagements individuels à quatre par réunion. HOSSZU, qui s’était fait une spécialité de s’engager partout, s’est sentie visée par ce point de règlement.
Du point de vue de la FINA, qui a prévu également d’augmenter les primes à hauteur de 3.400€ par course pour un total général de l’ordre d’un million huit cent mille euros, de limiter à 25 le nombre de courses disputées par meeting et de permettre aux médaillés olympique et mondiaux d’entrer directement dans les finales, ces changements ont pour but d’attirer plus de grands nageurs et d’augmenter la diffusion et la visibilité de la compétition. HOSSZU a précédemment critiqué l’ensemble de ces règlements qu’elle a jugé, non sans raisons « ridicules ». La limitation aux engagements l’a particulièrement agacée (à juste titre, on l’a appelé règlement anti-Hosszu).
Katinka s’est particulièrement satisfaite de la réaction des nageurs et de la rapidité avec laquelle ils se sont réunis : « tout comme je le pensais, plusieurs d’entre nous sont dans la même situation, très au fait des problèmes de la natation d’aujourd’hui. Nous avons les mêmes façons de penser pour ce qui concerne les solutions. » Eric LAHMY

Ces articles peuvent vous intéresser:


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf × = 81