KATIE LEDECKY, RYAN MURPHY ET JOSH PRENOT DOMINENT. KATHLEEN BAKER TROUVE UNE ÉGALE AVEC REGAN SMITH)

Éric LAHMY

Vendredi 27 Juillet 2018

Ces championnats US d’Irvine représentent un sésame pour les équipes états-uniennes des deux saisons estivales. Ce qui revient à dire que ceux qui se plantent dans la piscine californienne peuvent s’inscrire au chômage de la compétition internationale – ni PanPacifics 2018 (du 9 au 13 août à l’école internationale de natation de Tatsumi (Tokyo), ni championnats du monde 2019 (Gwanju, Corée du Sud, 12-28 juillet 2019) – en attendant les « trials » pour les Jeux de Tokyo 2020.

Parmi les plus grosses satisfactions, le 200 dos de Ryan Murphy, au vert depuis Budapest, et qui revient en force. A la lutte avec son vieux rival US Jacob Pebley jusqu’à mi-chemin de son 200 dos, il a fait la différence grâce à une énorme coulée de virage à mi-course et réussi un solide 1’54s16, son deuxième temps, derrière son record personnel, 1’53s62, établi aux Jeux olympiques de Rio. En 2017, à Budapest, Murphy avait nagé 1’54s21, pour finir 2e derrière le Russe Evgueny Rylov, 1’53s61 (record d’Europe). Le record du monde est détenu par Aaron Peirsol, 1’51s92, depuis Rome (2009).

Très belle performance également sur 200 brasse de Josh Prenot qui l’emporte avec une longueur d’avance sur Andrew Wilson et Will Licon que sépare un centième. Le médaillé d’argent de l’épreuve des Jeux olympiques de Rio (avec 2’7s53), un gabarit léger (1,80m, 68kg) a retrouvé son meilleur niveau.

Katie LEDECKY, la championne olympique 2016, a gagné le 200 libre devant la championne olympique 2012, Allison SCHMITT, une certaine hiérarchie a donc été respectée. Les deux filles ont conservé leurs places du début à la fin de la course. SCHMITT, qui avait semblé longtemps hésiter entre l’abandon ou la poursuite de sa carrière, est revenue aux commandes avec détermination.

La relative contre-performance de Simone MANUEL sur une distance qui s’est toujours révélée un peu longue pour elle tendrait à faire croire qu’elle est bien préparée sur 50…

Sur 200 dos dames, Kathleen BAKER, 21 ans (médaillée d’argent à Rio sur 100 dos), a trouvé une adversaire à sa mesure exacte avec Regan SMITH, 16 ans depuis février dernier, et de 5 ans moins 19 jours sa cadette, championne du monde junior du 100 dos, qui a réussi l’ex-aequo dans un bon temps, 2’6s43 ! BAKER a raconté après l’épreuve qu’elle était dans un état de nerfs, après avoir déchiré deux maillots de bain à la suite, quand elle endossa le troisième !

Les USA n’ont pas trouvé, sur 200 mètres messieurs, le successeur des très grands du passé qui, depuis un siècle, tenaient les commandes de l’épreuve. SELISKAR, dont on a dit tant de bien depuis quelques années, l’a emporté, et le quatuor US est collectivement fort, mais les performances ne sont pas mirobolantes. C’est solide, sans plus…

MESSIEURS.- 200 libre : 1. Andrew SELISKAR, 1’45s70; 2. Blake PIERONI, 1’45s93; 3. Conor DWYER, 1’46s08; 4. Townley HAAS, 1’46s15; 5. Jack LEVANT, 1’46s46

200 dos : 1. Ryan MURPHY, 1’54s15; 2. Jacob PEBLEY, 1’55s68; 3. Austin KATZ, 1’56s12.

Passages de Murphy, 26s86, 55s83, 1’24s91. Au 100, Pebley passé en tête en 55s76.

200 brasse  : 1. Josh PRENOT, 2’7s28 ; 2. Andrew WILSON, 2’8s71; 3. Will LICON, 2’8s72; 4. Nick FINK, 2’9s24; 5. Kevin CORDES, 2’9s71 (en séries, 2’9s58); 6. Daniel ROY, 2’9s76; 7. Jonathan TYBUR, 2’11s27 (en séries, 2’10s55); 8. Charlie SWANSON, 2’11s63 (en séries, 2’11s07). Finale B: 1. Reece WHITLEY, 2’12s28 (en séries, 2’11s32); 2. Sam IIDA, 2’12s48 (en séries, 2’11s80); 3. Jacob MONTAGUE, 2’12s52 (en séries, 2’12s47); 4. A.J. BORNSTEIN, 2’12s76 (en séries, 2’12s54). En séries, Cody MILLER, 2’10s59, forfait en finale. Benjamin WALKER, 2’12s50.

50 papillon : 1. Michael ANDREW, 22s93; 2. Caeleb DRESSEL, 22s97; 3. Chatham DOBBS, 23s38.

DAMES.- 200 libre : 1. Katie LEDECKY, 1’54s60 ; 2. Allison SCHMITT, 1’55s82 ; 3. Gabby DELOOF, 1’56s55 ; 4. Leah SMITH, 1’56s93 ; 5. Simone MANUEL, 1’57s01; 6. Melanie MARGALIS, 1’57s32 (en séries, 1’56s84); 7. Mallory COMERFORD, 1’58s38 (en séries, 1’57s92).

200 dos : 1. Kathleen BAKER et Regan SMITH, 2’6s43; 3. Isabelle STADEN, 2’8s24; 4. Lisa BRATTON, 2’8s37; 5. Olivia SMOLIGA, 2’8s58: 6. Asia SEIDT, 2’9s20. Finale B: 1. Alex WALSH, 2’9s36.

200 brasse : 1. Micah SUMRALL, 2’22s06 ; 2. Bethany GALAT, 2’23s32; 3. Annie LAZOR, 2’24s42. Lilly KING, 2’25s23 en séries, 5e en 2’25s31 en finale.

50 papillon : 1. Kelsi DAHLIA (ex-WORRELL), 25s48 ; 2. Kendyl STEWART, 25s83.


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *