La loi des séries est dure pour le 4 fois 200 australien

2 août 2013

Barcelone, 15e championnats du monde

L’art de se faire piéger en séries. En séries du relais quatre fois 200 mètres, l’Australie a terminé avec le neuvième temps. Or a priori, l’équipe des Antipodes était plus que favorite pour une médaille. La course des championnats nationaux avait été remportée par Fraser-Holmes en 1’45’’79, devant Cameron McEvoy, 1’46’’03; suivait le vainqueur du 400 mètres, David McKeon, 1’46’’96, . puis Edward « Ned » McKendry 1’47’’14, soit 7’5’’92, à l’addition, 7’3’’8 si vous retranchez les prises de relais. Les Australiens avaient enlevé le bronze, derrière les Américains et les Français aux Jeux olympiques de Londres. Ils disposaient aussi de remplaçants valeureux comme Ryan Napoleon, 1’47’’79, ou James Magnussen qui avait annulé sa participation en finale après avoir réalisé 1’47’’93 en demi, sans oublier Alexander Graham 1’47’’23 et Jarrod Killey 1’47’’25. Mais tout est parti de travers. Mc Keon a lancé pesamment la machine en 1’49’’27, peut-être son record de lenteur cette année ; Mc Kendry, 1’48’’32 lancé, soit à deux secondes de sa valeur, a à peine fait mieux ; Alexander, 1’49’’10 a été, également, éloigné de ses meilleurs temps. Seul Killey, pour finir, a produit le temps qu’on pouvait attendre de lui. Avec 7’13’’52, les Kangourous n’ont pas passé le tour. Arrogance, ou amateurisme, leur boulette a profité aux Chinois qui s’invitent en finale, et profitera à l’équipe, quelle qu’elle soit, qui prendra le bronze ce soir.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *