LA ROUTE DE RIO : (1) LES COURSES INDIVIDUELLES

LA FRANCE AUX JEUX PEUT VISER TROIS MEDAILLES ET HUIT FINALES… PLUS OU MOINS !

Éric LAHMY

Jeudi 12 Mai 2016

Avant que ne commencent les championnats d’Europe de Londres et les sélections US, les bilans mondiaux 2016 comment à acquérir une certaine crédibilité. Un fort pourcentage des meilleurs nageurs du monde ont fait leurs gammes et été contraints de montrer patte blanche, pour avoir le droit d’entrer dans leurs équipes nationales. Dans l’ensemble, les positions acquises ne devraient pas trop bouger, sauf trials US phénoménaux (mais même cet effet sera limité comme le nombre de nageurs à deux par nation et par épreuve.  

Nous avons tenté de resituer ici les positions des nageurs français au regard de Rio (les championnats d’Europe de Londres, de toute façon, n’intéressant pas au premier chef les meilleurs nageurs; à l’ombre des Jeux, ils ne constituent qu’une anecdote plus ou moins significative, en saison olympique). C’est un simple tableau dont la compétition fera ce qu’elle voudra…

Il faut souhaiter que les Français garderont cette capacité qu’ils ont eu de bien s’en sortir ces dernières années en grande compétition – capacité qui n’est pas fille du hasard !

Les nageurs sont répertoriés en fonction de leur position dans le bilan actuel (à deux éléments par nation).

Florent Manaudou, Camille Lacourt et Jérémy Stravius sont bien placés pour enlever chacun une médaille, respectivement d’or, d’argent et de bronze.

Si l’on se réfère au malencontreux pataquès des sélections de Montpellier, on verra que sur les éléments supposées nager en individuelle, les six premiers sont susceptibles de rejoindre une finale (ou plus : trois pour Stravius, deux pour Lara Grangeon) ; ce sont les nageurs qui correspondent plus ou moins (et d’ailleurs moins que plus) aux « minima » baroques qui avaient été annoncés ; les sept suivants sont censés arriver en positions de demi-finalistes ; et derrière on trouve les miraculés de la sélection !

Tout cela ne laisse d’étonner…

Parmi les dits miraculés, on ajoutera d’ailleurs Yannick Agnel, auquel, bien manœuvré par qui de droit (on ne peut pas tous les citer, ils sont trop nombreux), Jordan Pothain a offert sa meilleure chance de se placer aux Jeux de Rio puisqu’il se place mieux sur 200 que sur 400 mètres dans l’optique olympique… La cerise sur la gâteau d’une sélection de marchands de tapis qui fleure bon l’illégitimité. Le champion olympique, lui, a décidé, après hésitation, d’utiliser ce joker et de s’aligner dans la course au Brésil.

J’examinerai ultérieurement la situation des relais.

 MANAUDOU Florent CN Marseille

50 mètres, 21s42, 1er au bilan 2016 ; [8e, 21s84]

LACOURT Camille CN Marseille

100m dos, 52s97, 2e au bilan 2016 ; [8e, 53s26]

STRAVIUS Jérémy Amiens métropole

100 mètres, 47s97, 3e au bilan 2016 ; [8e, 48s09]

200 mètres, 1:46s18, 7e au bilan 2016 ; [8e 1:46s44 (1)]  

100m papillon, 51s66, 8e au bilan 2016

MIGNON Clément CN Marseille

100 mètres, 48s01, 5e au bilan 2016 ; 8e, 48s09

BALMY Coralie   Montpellier métropole

400 mètres, 4:4s39,   5e au bilan 2016 ; [8e 4:6s03]

200 mètres, 1:57s18, 15e au bilan 2016 ; [8e 1:55s95]

800 mètres, 8:28s63, 16e au bilan 2016 ; [8e 8:25s16]

GRANGEON Lara  CN Calédoniens 

200 m 4 nages, 2:12s68, 8; [2:11s03]

400 m 4 nages, 4:36s61, 8e au bilan 2016

200 papillon, 2:7s87, 10e au bilan 2016 ; [8e, 2:7s11]

SANTAMANS Anna  Olympic Nice

50 mètres, 24s59, 9e au bilan 2016 ; [8e, 24s52]  

JOLY Damien  CN Antibes

1500 mètres, 14:58s18, 10e au bilan 2016 ; [8e, 14:55s23] 

BONNET Charlotte Olympic Nice

200 mètres, 1 :56s31, 11e au bilan 2016 ; [8e, 1:55s95]

100 mètres, 53s93, 13e au bilan 2015 ; [8e, 53s75]

POTHAIN Jordan Nautic Club Alp’38

200 mètres, 1:46s61, 11e (2) au bilan 2016; [8e, 1:46s44(1)]  

400 mètres, 3:47s77, 13e au bilan 2016; [8e, 3:46s53]

COELHO Jordan Stade de Vanves

200 mètres papillon, 1:56s49, 11e au bilan 2016 ; [8e, 1:55s72] 

METELLA Mehdy CN MARSEILLE

100m papillon, 12e au bilan 2016 ; [8e, 51s66]

AGNEL Yannick Mulhouse ON

200 mètres, 1:46s99, 13e (2) ; [8e, 1:46s44 (1)]

GASTALDELLO Béryl  CN Marseille  

100 mètres, 54s10, 17e au bilan 2016 ; [8e, 53s75]

100m papillon, 58s48, 20e au bilan 2016 ; [8e 57s17]

LESAFFRE Fantine  Mulhouse ON

400 4 nages, 4:38s88, 17; [8; 4:36s61]

BOUSQUET Frédérick CN Marseille

50 mètres, 22s09, 17au bilan 2016; [8e, 21s84]

D’ORIANO Nicolas  Dauphins Toulouse OEC

1500 mètres, 15:6s31, 18e au bilan 2016 ; [8e, 14:55s23]

WATTEL Marie  Olympic Nice

100 m papillon, 58s38, 19e au bilan 2016 ; [8e, 57s17] 

HENIQUE Mélanie  Amiens métropole,

50 mètres, 25s13, 28e ; [8e, 24s52]

 

(1) Park Tae-Hwan, 8e, avec 1 :46s31 n’étant pas considéré par son Comité olympique.

(2)Pothain, 11e du 200 mètres à deux par nation, s’étant exclu « de lui-même ».


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *