LE RETOUR DE RIVOLTA

Eric LAHMY                                                            Mercredi 15 Avril 2015

Deuxième journée des championnats italiens à Riccione. Sur 100 mètres papillon, féroce duel de chefs potentiels, Matteo Rivota, qui a beaucoup réécrit les records italiens de l’épreuve, et Pietro Codia, qui ne s’est jamais dérangé quand il avait l’opportunité de lui régler son compte. Les deux garçons sont à peu près de force égale, mais Rivolta dispose de peu de l’avantage. D’abord il détient le record italien avec 51’’64 ; ensuite, il l’a battu quand cela comptait, aux championnats du monde de Barcelone (en demi-finale : en finale, il l’approchera de 1/100e). Pendant l’année 2014, Rivolta n’a plus progressé.Il en explique les raisons avec une poétique vague : « 

 : « j’ai connu une période de stagnation ; il m’a fallu opérer des changements pour me redécouvrir et saisir mes potentialités. Maintenant je me sens bien, mais pour m’évader de la période de crise, j’ai besoin maintenant de grands résultats. Je suis content à 70% parce que j’ai commis quelques erreurs. » Codia, qui a profité de ce temps de flottement de Rivolta pour barboter le record italien du 50 mètres (23’’21) est passé légèrement devant, 24’’31 contre 24’’45, ce n’est pas trop vite, mais Rivolta est revenu un peu plus fort. 52’’05 contre 52’’16. Son record personnel était de 52’’74, aussi peut-il être content d’avoir été battu à ce compte. Derrière, trois jeunes, Daniele Dangelo, 20 ans, 53’’05, Filippo Berlincioni, 19 ans, 53’’09, Francesco Giodona, 20 ans, 53’’34. Et huit nageurs sous 53’’60…

Alice Mizzau, après avoir mis fin au long règne de Pellegrini sur 400 mètres, entendait ravir la couronne du 100 mètres, ce qui lui aurait ouvert naturellement la voie du triple 100-200-400. Non sans arguments, mais, Erika Ferraiolo, 29 ans, 1,80m a usé de ses bras de basketteuse pour lui ôter cette joie ! Mizzau qui, auprès de Fred Vergnoux, a travaillé le 400 mètres en vue du 200 mètres – calcul classique dans le demi-fond, selon l’adage « qui peut le plus peut le moins » reste une sprinteuse correcte à défaut d’être géniale… Ayant triomphé d’une diva de la dimension de Pellegrini, elle aurait dû se jouer de Ferraiolo, qui est très éloignée de Federica en termes de classe pure, mais c’est ainsi.

D’ailleurs, Mizzau qui a gagné le 400 mètres en partant comme une sprinteuse, s’est amusée à jouer un jeu diamétralement opposé sur 100 mètres. Tandis que Ferraioli se lançait à un rythme qui convenait à ses ambitions, et passait devant en 26’’44, et s’expliquait avec Aglaia Pezzato, 26’’52, Mizzau se laissait distancer, passait en 27’’05. Elle avait été chronométrée en moins de 28’’ dans le passage de son 400m !! Son retour fut impressionnant, certes mais c’était trop tard et de trop loin. Elle n’eut aucun mal à se débarrasser d’Aglaia, et manqua Ferraiolo…

Sur 200 mètres, il faudrait que Pellegrini invente quelque chose pour la battre, car voilà une fille qui est aussi vite qu’elle et plus résistante, sans doute aussi mieux préparée. Mais Federica se rappellera peut-être qu’elle est médaillée d’argent des championnats du monde 2013 et championne d’Europe 2014 ?  

Aurora Ponselé a obtenu son billet pour Kazan. Sur 5100 mètres. Ponselé est cette fille qui a animé les 10 kilomètres des championnats d’Europe de Berlin pendant huit mille mètres avant de se faire détrousser, et remporter la médaille de bronze. Là, elle a gagné avec un bassin d’avance.

Silvie Di Pietro, 50 mètres papillon dames, s’est remise d’une mononucléose.

DAMES.- 100 libre: 1. Erika Ferraioli (Esercito/CC Aniene) 54″90; 2. Alice Mizzau (Fiamme Gialle/Team Veneto) 54″96; 3. Agaia Pezzato (Team Veneto) 55″56.

1500 libre: 1. 1. Aurora Ponselè (Fiamme Oro/CC Aniene) 16’12″89 (pass mondial); 2. Simona Quadarella (CC Aniene) 16’28″65; 3. Rachele Bruni (Esercito) 16’31″60.

200 brasse: 1. Ilaria Scarcella (CC Aniene) 2’26″61; 2. Giulia Verona (SMGM Team Lombardia) 2’26″98; 3. Francesca Fangio (SMGM Team Lombardia) 2’27″14.

50 papillon: 1. Silvia Di Pietro (Forestale/CC Aniene) 26″36; 2. Elena Gemo (Forestale/CC Aniene) 26″47; 3. Ilaria Bianchi (Fiamme Azzurre/Azzurra 91) 26″94.

MESSIEURS.- 100 brasse: 1. Lorenzo Antonelli (Larus Nuoto) 1’0″92; 2. Andrea Toniato (Fiamme Gialle/Team Veneto) 1’1″19; 2. Fabio Scozzoli (Esercito/Imolanuoto) 1’1″19.

100 papillon: 1. Matteo Rivolta (Fiamme Oro/Team Insubrika) 52″05; 2. Piero Codia (Esercito/CC Aniene) 52″16; 3. Daniele D’Angelo (CC Aniene) 53″05.

400 4 nages: 1. Federico Turrini (Esercito/Nuoto Livorno) 4’13″20 (pass mondial); 2. Giorgio Gaetani (Larus Nuoto) 4’16″81; 3. Francesco Pavone (Esercito/Andrea Doria) 4’18″42.

4×200 : 1. Circolo Canottieri Aniene A 7’20″45 (Di Giorgio 1’49″49, Boffa 1’50″37, Cosentino 1’51″92, Lestingi 1’48″67); 2. SMGM Team Lombardia 7’21″02; 3. Circolo Canottieri Aniene B 7’26″13.

QUALIFIES AUX MONDIAUX (8) Simone Sabbioni, 100 dos et 4×100 4 nages M Gregorio Paltrinieri, 800 libre M Alice Mizzau, 400 libre D Marzo Orsi nei 100 libre, 4×100 libre et 4×100 4 nages M Filippo Magnini, 4×100 libre M Matteo Rivolta, 100 papillon et 4×100 4 nages M Federico Turrini, 400 4 nages M Aurora Ponselè, 1500 D

 

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • Agnel, la stratégie du coup de poing 30 juillet 2013 Barcelone, 15emes championnats du monde Que dire? Un Agnel qui voulait nager son 200 mètres à l’oreille a éclaté les tympans de ses adversaires. Le plus étonnant, […]
  • BLOCUS A ANVERS : REGNE BRITANNIQUE Dimanche 25 Janvier 2015 Malgré le froid, il a fait chaud en Belgique pour le premier meeting de la saison en grand bassin. Et comme à la bataille de Fontenoy, ce sont les Anglais qui […]
  • BORG [Arne] Natation. (Stockholm, 18 août 1901-7 novembre 1987). Suède. Un géant de la natation de son temps, Borg fut le seul grand rival international de l’Américain Johnny Weissmuller. Avec son […]
  • GEORGES PECHERAUD, (1925-2017) Eric LAHMY Vendredi 1er septembre 2017 Georges Pécheraud, l’un des grands dirigeants de la natation, s’est éteint ce matin. Il était, à quatre-vingt-douze ans (il était né le 1er juillet […]

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 4 = quatre