LES AUSTRALIENS A L’HEURE DE RIO

RETOUR DE JAMES MAGNUSSEN DANS UNE ÉQUIPE AUSTRALIENNE COMPLÈTEMENT DÉCALÉE

Éric LAHMY

Lundi 14 septembre 2015

James Magnussen a rejoint l’équipe australienne de natation, pour la première fois depuis l’opération à une épaule qui l’a contraint de ne pas défendre sa couronne à Kazan, le mois dernier. Le double champion du monde (2011 et 2013) du 100 mètres n’a replongé que depuis deux semaines et son programme reste minime, mais il n’en a pas moins rejoint l’équipe nationale qui se trouve aujourd’hui en camp d’orientation, à Canberra, où les nageurs suivront un programme qui s’ajustera aux exigences de la compétition olympique selon les vœux exprimés par la chaîne de télévision américaine NBC (finale à minuit heure locale). Magnussen ne nagera pas les compétitions prévues à l’issue de ce stage, mais n’en effectuera pas moins le programme de préparation de ses équipiers.

Selon son coach, Mitch Falvey, Magnussen, qui a assisté sans émotion particulière à la victoire sur 100 mètres du Chinois Ning Zetao, ne nage que douze cents mètres par jour, et revient doucement à une condition physique acceptable. Il peut effectuer 10 tractions consécutives à la barre fixe. Il devrait retrouver un programme d’entraînement normal en novembre. Il n’entend pas s’engager dans une compétition avant le début 2012 ?

« Le temps du vainqueur, 47.84, est plus lent que ceux des deux titres de Magnussen, (1) ce qui lui donne une certaine confiance. » En revanche, pour les médecins, ils ne seront pas satisfaits avant de voir l’épaule résister quand il nagera à la vitesse de compétition.

Une cinquantaine de nageurs ont été réunis, qui passeront deux jours à se familiariser à une journée décalée de quatre à cinq heures. Ils dormiront jusqu’à midi, auront leurs petits déjeuner à l’heure du déjeuner, s’entraîneront en début d’après-midi, heure des séries olympiques, déjeuneront en début de soirée, retourneront à l’entraînement entre 22 heures et minuit (heures des finales olympiques), dineront à une heure du matin et dormiront entre deux et trois heures du matin. Ils seront suivis par des scientifiques du sport qui mesureront l’impact de ce changement de routine.

(1) Magnussen avait gagné le 100 mètres des mondiaux 2011 dans le temps de 47.63, et devancé Brent Hayden, 47.95 et William Meynard, 48.00. En 2013, il avait acquis la victoire en 47.71, devançant les Américains Jimmy Feigen et Nathan Adrian, 47.82 et 47.84

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *