MANAUDOU, BALMY ET STRAVIUS LES GAGNANTS DE LA JOURNÉE

ET BIEN SUR KATINKA HOSSZU ET SARAH

SJÖSTRÖM ÉCRASENT LA CONCURRENCE

Éric LAHMY

Samedi 5 Mars 2016

Florent Manaudou n’a eu aucun mal à gagner le 50 mètres nage libre du meeting de Marseille, où comme chacun sait, il se trouve chez lui. Le seul adversaire qu’il avait se trouvait de l’autre côté de l’Atlantique, et c’était Nathan Adrian, qui avait nagé à Orlando en 21s70. Manaudou a réussi un temps de trois centièmes supérieur, ce qui est une satisfaction comme une autre. Derrière le champion olympique et du monde, Clément Mignon a devancé avec Marco Orsi un fleuron du sprint italien, 5e ex-aequo du 50 mètres des championnats du monde de Kazan (C’est une belle prise de guerre, vu que Clément, à Kazan, avait fait 22e).

Coralie Balmy, autre satisfaction française, effectua si j’ose dire une anti-Katinka Hosszu. Il ne s’agit pas d’une démonstration avec pancartes pour protester contre la Hongroise, mais d’un parti pris inverse à celui, invasif, de la dame de fer, qui a consisté, pour notre fille de bronze, à se restreindre, mettre tous ses œufs dans le même panier et ne nager qu’une seule épreuve: le 400 mètres libre. Résultat chronométrique, 4:4s39, soit 0s19 de mieux que son temps de référence de l’année, du 6 février à Amiens, 4:4s58, quand elle avait amélioré son 4:5s45 du 23 janvier à Nice. Il semble qu’elle soit aujourd’hui la 3e au monde, derrière Ledecky, 3:59s54, et Lauren Boyle, 4:4s26. Mais surtout, c’est la 3e fois en l’espace de sept semaines qu’elle grille le minimum olympique très sévère proposé par la Fédération Française ; son temps l’aurait placée en seconde position derrière Ledecky en qualification des championnats du monde de Kazan, et, en finale, l’aurait laissée à un centième de seconde de miss Lauren Boyle, laquelle avait fini 5e de la finale en question. Il n’y a pas à dire, Coralie médite de revenir à son top niveau… Touchons du bois, et elle n’aura pas besoin de passer par un relais pour s’offrir un billet direction Rio…

Sarah Sjöström, elle, a doublé 100 libre et 100 papillon avec des temps de qualité… quoiqu’en libre, il est vrai, la grande Suédoise est en dessous du niveau de Campbell et de McKeon aux Nouvelles-Galles-du-Sud en Australie. Hosszu elle aussi a doublé, mais pour elle, n’est-ce pas c’est dans l’ordre des choses. 200 dos et 200 quatre nages, c’est comme qui dirait un service minimum. A part ça, Jeremy Stravius a devancé James Guy, Paul Biedermann et Yannick Agnel sur 200 libre. Bon, le chrono est assez asthénique, mais vous admettrez quand même que gratter dans une seule course le champion du monde, le recordman du monde et le champion olympique, sur leur distance de prédilection est un plaisir délicat qu’il convient de savourer, quel que soit le temps qu’on y ait mis !

DAMES.- 100 mètres : 1. Sarah Sjöström, Suède, 53s80 ; 2. Francesca Halsall, GBR, 54s40 ; 3. Charlotte Bonnet, Nice, 54s54 ; 4. Silvia di Pietro, Italie, 54s78.

400 mètres : 1. Coralie Balmy, Montpellier-Antibes, 4:4s39 ; 2. Mireia Belmonte Garcia, Espagne, 4:7s01 ; 3. Martina De Memme, Italie, 4:10s60 ;… 6. Ophélie-Cyrielle Etienne, 4:17s95. Finale B : 1. Alizée Morel, Nice, 4:17s57 ; 2. Margaux Verger Gourson, 4:17s95. En séries, Charlotte Bonnet, Nice, 4:16s03.

200 mètres dos : 1. Katinka Hosszu, Hongrie, 2:7s36 ; 2. Anastasia Fesikova, Russie, 2:9s83 ; 3.Elizabeth Simmonds, GBR, 2:10s08; 4. Lisa Graf,Allemagne, 2:10s43; 5. Camille Gheorghiu, Montpellier-Antibes, 2:13s93.

100 mètres brasse : 1. Zeynep Gunes, Turquie, 1:7s51 ; 2. Martina Carraro, Italie, 1:7s98 ; 3. Chloe Tutton, Pays de Galles, 1:8s31.

100 mètres papillon : 1. Sarah Sjöström, Suède, 57s01 ; 2. Rachael Kelly, GBR, 58s11 ; 3. Katerine Savard, Canada, 58s15 ; 4. Marie Wattel, Nice, 58s83 ; 5. Alexandra Wenk, Allemagne, 58s94 ; 5. Liliana Szilagyi, Hongrie, 59s05.

200 mètres 4 nages : 1. Katinka Hosszu, Hongrie, 2:7s69 ; 2. Alexandra Wienk, Allemagne, 2:13s62 ; 3. Mireia Belmonte Garcia, Espagne, 2:13s96 ; 4. Evelyn Verraszto, Hongrie, 2:14s24 ; 5. Fantine Lesaffre, Mulhouse, 2:15s69. Finale B : 1. Lara Grangeon, CNC-Font-Romeu, 2:14s58.

MESSIEURS.- 50 mètres : 1. Florent Manaudou, Marseille, 21s67 ; 2. Clément Mignon, Marseille, 22s24 ; 3. Marco Orsi, Italie, 22s40 ; 4. Damian Wierling, Allemagne, 22s49 ; 5. Sergei Fesikov, 22s57. En series, Fabien Gilot, Marseille, 22s74; Nosy Pelagie, Bron, 22s83.

200 mètres : 1. Jeremy Stravius, Amiens, 1:47s65 ; 2. Guy James, GBR, 1:47s67 ; 3. Paul Biedermann, Allemagne, 1:48.05 ; 4. Jordan Pothain, Alp’38, 1:48s22 ; 5. Yannick Agnel, Mulhouse, 1:48s29.

100 mètres dos: 1. Jan-Philip Glania, Allemagne, 54s32; 2. Simone Sabbioni, Italie, 54s77 ; 3. Camille Lacourt, Marseille, 54s91 ; 5. Benjamin Stasiulis, Marseille, 54s97.

200 mètres brasse : 1. Marco Koch, Allemagne, 2:8s85 ; 2. Christian Von Lem, Allemagne, 2:12s52 ; 3. Erik Person, Suède et Luca Pizzini, Italie, 2:12s56 ; 5. Flavio Bizzarri, Italie, 2:13s44 ; 6. Guillermo BALNCO Benedicto, Espagne, 2:14s58 (en séries, 2:14s51) ;… 8. William Debourges, Antibes, . Finale B : 1. Jean Dencausse, Marseille, 2:15s26.

200 mètres papillon : 1. Carlos Peralta Gallego, Espagne, 1 :58s00 ; 2. Jordan Coelho, Vanves, 1 :58s51

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • LISA GRAF RECORD ALLEMAND DU 200 DOS DAMES EN 2’7s63 LISA GRAF RECORD ALLEMAND DU 200 DOS EN 2’7s63 Éric LAHMY Lundi 19 Juin 2017 Lisa GRAF, déjà gagnante du 100 mètres dos des championnats d’Allemagne, a réussi le doublé, enlevant le 200 […]
  • La France aux qualifications Ligue Mondiale Vendredi 31 Octobre 2014 Cette année, la Fédération Française de Natation a inscrit les deux collectifs nationaux à la Ligue Mondiale 2015 de water-polo, compétition à laquelle ils […]
  • STRAVIUS EN ROUE LIBRE Monte-Carlo, 9 juin Jeremy Stravius s’est promené en finale du 200m, devant deux Sud-Africains, Myles Brown et Chad Le Clos. Ce dernier a prs l’avantage dans le 100m papillon. Katinka […]
  • FLORENT MANAUDOU, SARAH SJÖSTRÖM, KATINKA HOSSZU ET 488 AUTRES ENGAGÉS ! Vendredi 3 Mars 2016 A quoi sert un meeting ? A faire des performances. Le 5e meeting open de Méditerranée, ce week-end à Marseille ne fera pas exception à la règle. Maintenant, chacun y […]

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre × 7 =