MARIE WATTEL ET DAMIEN JOLY CHAMPIONS U.S.

Eric LAHMY

3 Août 2017

Deux Français champions des Etats-Unis, lors de la première journée des compétitions, ce mercredi, à East Meadow (New-York). Marie WATTEL a remporté le 100 mètres libre dames et Damien JOLY le 1500 mètres messieurs.

WATTEL a facilement devancé des adversaires un peu en-dessous de leur valeur. L’ex Niçoise, ayant signé à Montpellier tout en devenant étudiante à Loughborough, en Grande-Bretagne ne s’est pas contentée pourtant d’une victoire au rabais. Elle nage en 54s27, ce qui représente une amélioration de près d’une seconde de son record de la saison, 55s13 aux championnats de France à Schiltigheim, le 27 mai dernier. WATTEL s’était, le matin, qualifiée première, en 55s15.

Dans la finale, WATTEL ne laissait aucune chance à ses sept camarades de jeu. L’une des plus vite en action, elle menait d’une longue coudée sur le mur, atteint en 26s21, sur Amanda KENDALL et Courtney CALDWELL. Il n’y eut de lutte que pour la 2e place, Claire ADAMS, plus connue pour ses talents de dossiste venant titiller KENDALL, mais pratiquement au niveau des hanches de la Française.

L’exploit de Marie WATTEL est d’autant plus satisfaisant que la course-étalon n’était pas son point le plus fort jusqu’ici, puisqu’elle brillait surtout en papillon, voire sur 50. Elle se place en sixième position dans le bilan français tous temps

1.Malia METELLA, 53s49 (2009). 2. Camille MUFFAT, 53s51 (2013). 3. Charlotte BONNET, 53s65 (2017). 4. Céline COUDERC, 53s97 (2008). 5. Béryl GASTALDELLO, 53s98 (2015). 6. Marie WATTEL, 54s27. 7. Mathilde CINI, 54s44 (2016). 8. Alena POPCHANKA, 54s49 (2008). 9. Aurore MONGEL, 54s57 (2009). 10. Anna SANTAMANS, 54s93 (2016).

Damien JOLY n’a pas eu plus de mal à gagner le 1500 mètres. Parti très vite, sur un rythme ambitieux, fort de son état de finaliste olympique, le Français menait de trois secondes, aux 400 mètres, devant Joris BOUCHAUT qui s’était essayé lui, aussi, à un départ rapide. Vers les 500 mètres, atteints en 4’54s78, son rythme ralentit légèrement, passant autour de la minute chaque cent mètres. Son temps final, 14’55s46, lui redonnait la première place cette saison en France, abandonnée aux championnats de France au champion du monde d’eau libre, Marc-Antoine OLIVIER (15’5s08). Deux jeunes Américains, Logan HOUCK (15’1s70) et Andrew BRADY (15’17s90), s’intercalèrent entre Damien et BOUCHAUT (15’18s72), qui eut un mal fou à finir et se fit dépasser, pour la troisième position, avant les 1450 mètres. Mathis CASTERA, 6e en 15’28s05.

Jonathan ATSU, autre membre de la délégation française, eut moins de chance, sur 100 mètres. 13e des séries, puis des finales avec 50s68 et 50s86, il restait à bonne distance du trio de tête, Robert HOWARD, 49s04, Tate JACKSON, 49s11 (série, 48s99), Maxime ROONEY, 19 ans, et BJörn HORNIKEL, Allemagne, 49s25.

Autres courses : 200 mètres papillon messieurs, 1. Gunnar BENTZ, 1’56s34 ; 2. Miles SMACHLO, 1’57s73.

800 dames : 1. Ashley TWICHELL, 8’30s63 ; 2. Ashley NEIDIGH, 8’34s71; 3. Taylor AUGHT, 8’36s26;… 15. Francine LESAFFRE, France, 8’49s03.

200 papillon dames : Ruby MARTIN, 2’10s18.

Ces articles peuvent vous intéresser:


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + 1 =