PARK POSITIVE DANS LA TEMPETE

Eric LAHMY

Mardi 27 Janvier 2015 S’il faut en croire son agence d’image, Park Tae-Hwan avait passé plusieurs tests de contrôle de dopage pendant les Jeux asiatiques, à Incheon, où il eut le rare honneur de remporter dans la piscine qui porte son nom une médaille d’argent (sur 100m), deux médailles de bronze individuelles (200m et 400m) et trois autres dans les trois relais… L’incident brouille malencontreusement l’image des grands noms de la natation asiatique, tous deux maîtres en demi-fond. En effet, un peu plus tôt, le champion olympique, double champion du monde et recordman du monde de 1500 mètres, le Chinois Sun Yang, qui avait battu Park sur 400 mètres, enlevant l’or, et fait deuxième ex-aequo sur 200 mètres derrière Yannick Agnel, a été écarté des compétitions pour trois mois, en mai dernier, pour avoir utilisé un stimulant, la trimetazidine. Une controverse était née dans l’affaire du dopage de Sun Yang dans la mesure où elle n’avait été communiquée qu’après que Sun ait terminé son temps de trois mois sans compétitions. Sun avait déclaré avoir pris ce produit pour des raisons médicales. Or des champions de son envergure sont censés savoir les risques qu’ils encourent, et on pourrait dire qu’à ce niveau, la prudence extrême fait partie du jeu. On a vu ce que cela avait pu coûter à la nageuse de brasse russe Julia Efimova ! Autant pour celle-ci (suppléments contaminés), pour Sun Yang et pour Park, j’aurais tendance à croire qu’il s’agit plus d’un incident que d’une tentative de dopage… En ce qui concerne Park, ses agents ont eu le bon réflexe de faire connaître la nouvelle en prenant de vitesse les autorités compétentes. Annoncer le contrôle et qu’on va se défendre en se défaussant sur le médecin est plus habile qu’attendre l’annonce de la sanction et devoir se justifier. Cela ressemble d’ailleurs assez à l’idée qu’on s’est fait de Park, garçon hyper doué, courageux et souriant, à l’image propre, sorte de héros populaire dans son pays. Pour l’image de la natation comme pour lui-même, on ne peut que souhaiter qu’il se sorte de ce mauvais pas.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *