PETIT BASSIN ET PETITS CHAMPIONNATS : C’EST CANADA DRY… NORMAL SIX MOIS APRÈS LES JEUX

Éric LAHMY

Mardi 28 Février 2017

A Sherbrooke, ville du Québec, située à une centaine à l’est de Montréal, les championnats de natations canadiens en petit bassin ont été assez snobés par les étoiles de Rio, lesquelles, selon une pratique qui semble se populariser à travers le monde, après les sorties de route « tragiques » (toutes proportions gardées) des olympioniques et autres médaillés des Jeux qui ré-embraient trop vite, ainsi que les ras-le-bol bien trop critiqués, à tort selon moi, chez nous, de Florent Manaudou, Jeremy Stravius, ou encore les fêlures enregistrées dans le passé avec les reprises trop rapides d’après Jeux, chez nous, d’Alain Bernard, d’Yannick Agnel ou de Camille Muffat, sans oublier Laure Manaudou, taxée de « fainéante » sur le devant de la scène. On me signale que les olympiens australiens respectent un repos des compétitions de six mois. Marc Begotti s’était laissé dire que les est allemands en faisaient autant dans le temps (mais ils ne faisaient pas que ça).,

Aujourd’hui, on a compris de par le monde qu’en gardant trop longtemps ses champions sur le feu, on les brûle…

Tout ça pour vous dire qu’à Sherbrooke, cela n’a pas rutilé. Pas grave, on a toujours trouvé un premier dans chaque course… Côté masculin, ça ne frôle pas le génie, seuls trois crawleurs émergent – ou émargent – au niveau international, ainsi Youri Kisil qui « triple » du 50 au 200 mètres. Côté filles, la Montréalaise Sandrine Mainville a doublé sur 50 et 100 mètres et Kylie Masse, de Toronto, réussit un triplé sur le dos. Erika Seltenreich-Hodgson, de l’Université de Colombie britannique gagne les deux courses de quatre nages et finit deuxième du 200 libre.

MESSIEURS.- 100 mètres : 1. Yuri Kisil,UBC, 46s94 (22s71+24s23). 200 mètres: 1. Yuri Kisil, U British Columbia, 1’44s10; 2. Markus Thormeyer, U British Columbia, 1’44s20. 1500 mètres : Eric Hedlin, Victoria, 14’42s98.

DAMES.- 50 mètres : 1. Sandrine Mainville, Montréal, 24s39. 100 mètres : 1. Sandrine Mainville, Montréal, 52s62. 200 mètres : 1. Katerine Savard, Montréal, 1’54s91 ; 2. Erika Seltenreich-Hodgson, U British Columbia, 1’55s91 ; 3. Danica Ludlow, Calgary, 1’56s77 ; 4. Sandrine Mainville, Montréal, 1’57s63. 400 mètres : 1. Danica Ludlow, Calgary, 4’6s62 ; 2. Katerine Savard, Montréal, 4’7s28. 50 m dos : 1. Kylie Masse, Toronto, 26s53. 100 m dos : 1. Kylie Masse, Toronto, 56s80 ; 2. Ingrid Wilm, U British Columbia, 58s11. 200 m dos : 1. Kylie Masse, Toronto, 2’2s80. 200 m 4 nages : 1. Erika  Seltenreich-Hodgson, U British Columbia, 2’8s08 ; 2. Kylie Masse, Toronto, 2’8s36. 400 m 4 nages : 1. Erika Seltenreich-Hodgson, U British Columbia, 4’37s05.

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • ADOLESCENTES ET CHAMPIONNES : MARC BEGOTTI PRECISE ADOLESCENTES CHAMPIONNES : BEGOTTI PRECISE POURQUOI CES GAMINES NAGENT-ELLES PLUS VITE ? Jeudi 3 Septembre 2015 Dans mon article d’hier 2 Septembre intitulé : « après les 2’19.64 de […]
  • LES USA ENTRENT EN GARE DE TRIALS 1800 NAGEURS, MAIS SEULEMENT 52 PLACES - 26 FILLES, 26 GARÇONS - DANS LE TRAIN POUR RIO Eric LAHMY Samedi 25 Juin 2016 Les trials US, cérémonie de qualification olympique, commencent […]
  • POLOISTES FRANCAIS A RIO: LOGIQUE. L’appel de David Hart a été rejeté. Cet ancien membre de l’équipe canadienne de water-polo, avait demandé la disqualification de l’équipe de France de water-polo qu’il accusait d’avoir, […]
  • JEREMY STRAVIUS, 48.96, A UNE MAIN DE NATHAN ADRIAN, 48.91 … ET DERRIERE, QUE DU BEAU MONDE : FEIGEN, CONDORELLI, LOCHTE, PHELPS Samedi 16 janvier 2016 Jeremy STRAVIUS n’a pas manqué de beaucoup la victoire, sur 100 mètres, à l’Arena Pro Serie […]

Also published on Medium.

1 comment:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 6 = dix-huit