Petit bassin, grandes performances.

7 décembre 2013

Championnats en petit bassin à Dijon. Il faudra s’habituer à cette saison biscornue, qui ressemble à un Picasso à nos yeux rationalistes, avec une compression de rencontres nationales, européennes et mondiales en quelques semaines, en fin de saison, alors qu’à l’origine, la saison hivernale ne se développait qu’en mars ou avril. Mais bon, cela donne des résultats sportifs intéressants, en soi, en-dehors d’une progression « logique ». A retenir les temps de Manaudou et de Stravius…

50 Mètres.- Florent Manaudou (CNM), 20’’79 ; 2. Sahnoun Oussama (ALG) 21’’66 ; 3. Clément Mignon (CNM) 22’’13. Cinq nageurs de Marseille dans les dix premiers, et le vainqueur de la finale B, Yoris Grandjean, avec un meilleur temps, 21’’91, que le 2e Français de la finale. Sans oublier Fabien Gilot, « vainqueur » des séries en 2180, qui ne s’aligne pas en finale.

100 mètres.- 1. Florent Manaudou (CNM), 45’’04 ; 2. Fabien Gilot (CNM) 46’’52 ; 3. Jérémy Stravius (Amiens), 47’’44 ; 4. Metella (CNM), 47’’92

Florent Manaudou fait classe à part. Derrière lui Gilot est dominé de plus d’une longueur de corps, et lui-même devance Stravius de presque deux mètres. Qu’aurait fait Yannick Agnel dans ce contexte ? Meynard ayant momentanément disparu, Gregory Mallet largué pour l’instant, voilà la base de notre relais quatre fois 100 mètres, Metella en solide « remplaçant ». Et du sang neuf avec Clément Mignon (Marseille), vingt ans et 48’’13.

400 mètres : 1. Ahmed Mathlouthi, TUN, 3’44’’25 ; 2. Anthony Pannier (Sarcelles), 3’44’’92 ; 3. Enzo Vial Collet (Mulhouse), 3’46’’51 ; 4. Rahiti De Vos (Nice), 3’46’’56 ; 5. Joris Bouchaut, Toulouse, 3’46’’63.

Ahmed Mathlouthi, l’ombre d’Oussama Mellouli, assure le caractère international de l’épreuve devant Anthony Pannier, deux nageurs expérimentés, devant les vingt ans d’Enzo Vial Collet, déjà champion de France du 1500 mètres. Derrière, des jeunes qui pourraient donner de la consistance à l’épreuve dans les prochaines années, Rahiti De Vos, 17 ans, et Joris Bouchat, 18 ans.

800 mètres.- En séries, Rahiti De Vos, de Nice, améliore le record de France des 17 ans en 7’53’’53.

50 mètres dos.- 1. Camille Lacourt (CNM), 24’’30 ; 2. Benjamin Stasiulis (CNM), 24’’31 ; 3. Nathan Bonnel (Mulhouse), 24’’73.

Lacourt, Kangourou de Marseille, devance d’un centième Stasiulis, universitaire du Cercle. Bonnel, 20 ans, et Bedel, Marseillais de 19 ans, 25’’12, jeunes qui montent.

200 mètres dos.- 1. Benjamin Stasiulis (CNM)1’53’’23 ; 2. Nathan Bonnel (Mulhouse), 1’57’’13.

Stasiulis assure seul la tenue de cette course au plan mondial. Derrière, c’est un peu léger, mais non pas privé d’espoirs intéressants.  

50 mètres brasse.- 1. Giacomo Perez d’Ortona (CNM), 27’’17 ; 2. Eddie Moueddene (Amiens), 27’’61; 3. Malik Fall (SFOC), 27’’74; 4. Andrea Bolognesi (Monaco), 27’’80.

100 mètres brasse.- 1. Giacomo Perez d’Ortona (CNM) 59’’36 ; 2. Jean D’Encausse (Toulouse), 59’’89; 3. Andrea Bolognesi (Monaco), 59’’90 ; 4. William Debourges (Antibes), 59’’98.

Giacomo Perez d’Ortona a atteint un niveau enviable, de leader national, qui a parfois joué son rôle au niveau mondial (champion du monde avec le relais quatre nages, cela vous pose un nageur). Parmi ceux qui convoitent la place, le mieux disant est déjà le jeune Jean D’Encausse, progéniture d’une belle sprinteuse des années 1980, entraînée au Séméac de Tarbes, championne de France sur 50 mètres et 100 mètres nage libre, sélectionnée mondiale à dix-sept ans en 1982 : Sylvie Boube. Sylvie fut une étoile filante, voyons ce que nous réserve le fils, 16 ans. Il a un peu allumé le feu, cet été, dans les compétitions des jeunes… Quoiqu’il advienne à l’avenir, le proverbe le dit : bon sang ne peut mentir !

100 mètres papillon.- 1. Jérémy Stravius (Amiens), 50’’06 (Record de France) ; 2. Jordan Coelho (Etampes), 52’’08 ; 3. Mehdy Metella (CNM), 52’’17.

Jérémy Stravius facile vainqueur, avec un record de France petit bassin, c’est une classe à part. Coelho et Metella se disputent l’argent un mètre derrière son dauhin de jambes, c’est dire.

200 mètres 4 nages.- 1. Raphaël Stacchiotti (Luxembourg, CNM), 1’57’’38 ; 2. Ganesh Pedurand (Toulouse), 1’57’’57 ; 3. Quentin Coton (Antibes), 1’57’’68.

400 mètres 4 nages.- 1. Taki M’Rabet (Tunisie, SFOC), 4’11’’34 ; 2. Quentin Coton (Antibes), 4’11’’94 ; 3. Ganesh Pedurand (Toulouse), 4’12’’78.

17e, Tanguy Lesparre améliore le record 14 ans en 4’27’’82.

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • Stravius et Florent Manaudou songent à l’Europe 8 décembre 2013 Championnats en petit bassin à Dijon. Il faudra s'habituer à cette saison biscornue, qui ressemble à un Picasso à nos yeux rationalistes, avec une compression de […]
  • Emilien Barascud 1er décembre 2013 Parmi les six victimes du crash, la semaine passée, d'un petit avion d'affaires dans un champ, à Mouffy, dans le département de l'Yonne au sud d'Auxerre, figure […]
  • CLASSEMENT DES CLUBS : MARSEILLE TALONNE TOULOUSE Vendredi 28 Octobre 2016 Dans l’historique des classements nationaux des clubs (en natation course), tel qu’archivé dans la banque de données fédérale (Extra Nat’), depuis 2011, les […]
  • MIREIA BELMONTE ET KATINKA HOSSZU A EGALITE LASZLO CSEH RETROUVE SES QUATRE NAGES Eric LAHMY Luxembourg, 29 Janvier 2016 Quatre finales directes, ce vendredi après-midi à Luxembourg, première journée de l’Euro Meet, pour les […]

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 + quatre =