RECORD ÉLECTRONIQUE POUR MANUEL: 45s56 AUX 100 YARDS

Éric LAHMY

Dimanche 19 Mars2017

Enfin Kathleen Ledecky n’a pas battu un record de demi-fond. Elle n’a pu faire mieux que gagner le 1650 yards avec ‘seulement’ vingt-et-une secondes d’avance sur Leah Smith, 15’7s90 contre 15’28s89, laquelle n’avait pour sa part que vingt-deux secondes d’avance sur la troisième, Megan Byrnes, 15’50s87.

Lors de cette finale de NCAA, on a eu droit, au fond, à deux démonstrations solitaires, celle de Ledecky et celle de Smith, et, derrière ces extra-terrestres, le « vrai » championnat, celui pour la troisième place, une bataille à six ou sept filles qui s’entrecroisaient, s’empoignaient, se passaient et se dépassaient, et qui finissaient à sept en l’espace de cinq secondes : Byrnes, 15’50s87, Leah Stevens, 15’52s36, Hannah Moore, 15’52s75, Danielle Valley, 15’53s22, Joanna Evans, 15’54s46, etc..

Avec son temps à l’arrivée, Ledecky a établi son 2e temps de carrière, derrière les 15’3s92 nagés à Columbus le 20 novembre dernier. Coïncidence, Leah Smith elle aussi est restée légèrement en retard sur son temps record personnel, 15’25s30, nagé à Greensboro en février 2016.

MINI ÉCHEC POUR UNE TRIOMPHATRICE: LEDECKY « RATE » LES QUINZE MINUTES

Comme d’habitude, Ledecky a nagé sur ses bases hors normes, assez monstrueuses. Au 500 yards, elle touchait en 4’32s10, un temps qui lui aurait donné la 3e place de la course individuelle, deux jours plus tôt, derrière… elle-même et Leah Smith. Ce fut une belle leçon d’égalité d’allure, même si elle faiblit assez nettement dans sa seconde moitié de course (7’30s plus 7’37s). Partie pour taquiner les 15 minutes, Katie est restée un peu en deça de ce qui devait être son objectif.

Ses temps 100 yards par 100 yards, 52s23, 54s87, 54s94, 55s08, 54s96, 54s49, 54s62, 55s04, 55s07, 55s58, 55s55, 56s27, 56s08, 56s09, 55s56, 55s37 et 25s88 pour finir. Après neuf fois 100 yards abattus en 55s, elle nagea six cents yards en 56s et ne put tomber son record…

Rater le quart d’heure pour sept seconde… On peut donc dire que si elle a faibli, la Katie, c’est avec panache!

Si un autre record pouvait être battu, dans cette dernière journée de finales NCAA d’Indianapolis, c’était celui du 100 mètres, par Simone Manuel, et il le fut. La co-championne olympique du 100 mètres fut à peu près sans rivale. Elle partit plus vite que toutes et revint plus vite que toutes, et améliora au bout de cet effort son record américain d’une demi-seconde, nageant 45s56 (contre 46s09 pour l’ancien record).

Nettement devancées, Olivia Smoliga, 46s30 et Mallory Comerford, 46s35, devenaient les détentrices des 3e et 4e  temps de l’histoire derrière Manuel et Abbey Weitzeil, laquelle, peut-être à la suite de son alerte du mois dernier (elle était reste évanouie pendant quelques minutes après une course), a perdu de son tranchant ; Abbey ne pouvait faire mieux que 8e et dernière de la finale, en 47s79, temps bien éloigné de son record, 46s29. Parmi celles qui la précédaient, Béryl Gastaldello, 47s54, 6e ex-aequo avec Chantal Van Landeghem (Canada).

Simone Manuel détient désormais six des 10 meilleurs temps sur 100 yards tous temps : 1. Simone Manuel, 45s56 ; 2. Simone Manuel, 46s02 ; 3. Simone Manuel, 46s09 ; 4. Abbey Weitzeil, 46s29; 5. Simone Manuel, 46s30; 6. Olivia Smoliga, 46s30 ; 7. Mallory Comerford, 46s35; 8. Simone Manuel, 46s36 ; 9. Abbey Weitzeil et Simone Manuel, 46s47.

Sur 200 yards dos, le dernier mot est resté à Kathleen Baker, laquelle, talonnée jusqu’au bout par une meute, fit le trou par un solide troisième quart de course, pour finit avec une demi-longueur sans que Zevnik puisse lui reprendre un « centiyard. »

Trois filles du Kentucky dont deux sœurs, étaient en finale, Seidt fut la mieux disant ; les deux sœurs Galyer, Danielle, gagnante de la course en 2016 et sa cadette Ali, finirent 5e et 8e.

Kathleen Baker, California : 25s59, 53s22, 1’20s87, 1’48s44

Alexia Zevnik,N. Carolina St: 25s78, 53s48, 1’21s52, 1’49s09

Asia Seidt, Kentucky : 26s09, 53s78, 1’21s56, 1’49s63

LILY KING OU L’ART DE PARTIR VITE POUR GAGNER

Sur 200 mètres brasse, Lilly King l’emporta avec un nouveau record, 2’3s18, mais non sans une fière explication avec la Canadienne Kierra Smith, qui, en 2’3s55, battait elle aussi l’ancien record de Lilly, 2’3s59. Smith avait nagé 2’4s56 il y a deux ans.

Lilly King, 27s13, 58s32 (31s19), 1’30s85 (32s53), 2’3s18 (32s33)Kierra Smith, 28s17, 59s79 (31s62), 1’31s54 (31s75), 2’3s55 (32s01)

ELLA EASTIN OU L’ART DE PARTIR LENTEMENT POUR GAGNER

Sur 200 mètres papillon, Ella Eastin illustra la fameuse tautologie de Mark Spitz, selon qui « les courses ne se gagnent pas au départ, mais à l’arrivée. » Est-ce pour avoir oublié ce précepte musclé de l’Obi-Wan Kenobi de la natation que la Californienne Katie McLaughlin, après avoir glorieusement mené pendant cent soixante quinze yards, ne sut résister à l’intraitable leçon d’égalité d’allure de Eastin ? C’est possible.

Mais dans le 200 brasse, Lilly King n’avait-elle pas démontré, en sens contraire, que les courses se gagnent au départ, à condition de ne pas faillir ensuite ?

Le relais quatre fois 100 yards clôturait cette ultime journée de championnats NCAA 2017, et on ne savait ce qu’elle donnerait. Ce fut Stanford qui l’emporta, et pas qu’un peu. Le coup de grâce fut donné d’entrée, par Simone Manuel, avec un temps de 46s02, deuxième temps de l’histoire. Pour Georgia, Oliva Smoliga, 46s70, était déjà menée dune demi-longueur, et Louise Hansson, 47s07, pour la Californie du Sud, d’une longueur. Béryl Gastaldello, qui lançait Texas A&M, signait un 47s83.

Derrière Manuel, on avait mis… Katie Ledecky, qui s’en sortit plutôt bien, 47s59 lancée, ne cédant rien du pécule que lui avait offert Manuel. Janet Hu, 47s63, et une solide Lia Neal, 46s37, clôturaient l’affaire, en 3’7s61, record. L’ancien, était détenu depuis trois semaines par le même quatuor en 3’8s51.

Les meilleurs temps lancés, outre ceux énoncés, de cette finale de relais, furent effectués par Mallory Comerford, Louisville, 46s38, Chantal Van Landeghem, Georgia, 46s73Farida Osman, Cal, 46s88, Abbey Weitzeil, Cal, 46s93.

Ces articles peuvent vous intéresser:


Also published on Medium.

2 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 6 = quarante deux