RENÉ SCHOCH (1926-2016), LE PREMIER CONSEILLER TECHNIQUE DE NATATION

Éric LAHMY

Dimanche 20 Novembre 2016

René Schoch (prononcer : Choc), qui vient de nous quitter, ce vendredi 18 novembre, des suites d’une longue maladie, était le doyen des cadres techniques français. Il avait dépassé les 90 ans, étant né le 19 janvier 1926 à Davos, canton des Grisons, en Suisse allemande, d’un père suisse (naturalisé plus tard) et d’une mère française.

Issu du volley-ball, il avait répondu à un appel du ministère des sports suscitant les vocations de techniciens, en demandant d’être nommé dans le Lyonnais dans son sport de prédilection, avec la natation comme second choix, rappelle Patrice Prokop. La place en volley étant prise, il se retrouva donc les pieds dans l’eau! Il fut même, le 1er octobre 1956, le premier conseiller technique sportif de natation, en même temps que Jean Boiteux, et, dans la foulée, Ginette Sendral (Jany) et Alex Jany; il fut de la génération de conseillers, qui, avec Raymond Catteau, Claude Lepage, Jean-François Robin, mit en place les premières formations. Plus tard, il avait beaucoup collaboré avec Patrice Prokop, avant que celui-ci ne devienne directeur technique national, jouant un rôle important dans la commission fédérale d’orientation des cadres. Son goût de la réglementation le fit solliciter dans les commissions paritaires, où il fut d’un grand secours pour ses collègues contractuels, non fonctionnaires… Après sa retraite, il vécut à Caluire, dans le Lyonnais.

Récemment je l’avais eu longuement au téléphone, suite au décès de Claude Lepage, et il avait évoqué cette époque où, notamment à la suite du constat du général de Gaulle de la grande faiblesse du sport français, en 1960, le corps de techniciens professionnels, dans chaque sport, s’était développé dans le but d’encadrer la production des performances, face à la compétition internationale.

A sa retraite, Dominique Mollier, une championne lyonnaise, prit sa suite dans la région.

Mardi dernier, trois jours avant sa mort, René avait fêté le 53e anniversaire de son mariage avec Danielle, décoratrice d’intérieur. Le couple avait eu un garçon, Walter, et une fille, Emmanuelle et deux petites-filles.

Les obsèques de René Schoch auront lieu mardi prochain 22 novembre, 13h45, au crématorium de la Guillotière, 228 avenu Berthelot, 69008, à Lyon.

Ces articles peuvent vous intéresser:


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un × 8 =