SHARON SEULE SUR 1500 METRES

 Eric LAHMY                                       Mercredi 1er Avril 2015

1500 METRES DAMES, Minimum pour Kazan, 16’26’’40

Une fois Sharon Van Rouwendaal engagée dans l’épreuve, il ne restait plus aux autres qu’à nager pour la deuxième place à ces championnats de France de Limoges. La plus Française des Néerlandaises (elle a même évoqué une naturalisation voici quelques années) managée par Philippe Lucas, s’est immédiatement retrouvée seule, en tête de la course, et a sculpté son 1500 mètre à sa guise. Pas tout à fait dans l’égalité d’allure, ayant faibli de façon assez nette après un premier 500 mètres en 5’18’’43. Ensuite, ce fut  10’45’’60 (5’27’’13) et 16’15’’09 (5’29’’96). A l’arrivée, elle brûlait la politesse à tout le monde cette saison hormis Mireia Belmonte et ses 16’10’’63 à Malaga… Visait-elle ce temps, ou les 16 minutes?

Le 1500 mètres, ce n’est peut-être pas l’épreuve reine, mais c’est la natation majuscule. Sharon Van Rouwendaal était attendue comme une tornade. Nageuse de l’année 2014 en eau libre, selon nos distingués confrères de Swimming World, championne d’Europe des 10 kilomètres, récente gagnante d’une course Coupe du monde, elle a défait toutes les indestructibles de la longue distance, et bien entendu, voir nager cette super crack est un  régal. Au « Jean Boiteux » de Bordeaux, elle avait réalisé 16’37’’66, 8e temps de l’année, et il y a quelques jours, on l’a dit, Mireia Belmonte a nagé 16’10’’63. Bien entendu, on ne peut évoquer de performances sans songer (avec des frissons) au 15’28’’36 à faire peur de Wonder Woman Katie Ledecky.

Derrière Sharon, Julie Berhier, si elle voulait se qualifier pour Kazan, devait suivre la locomotive néerlandaise. Mais Julie, qui a nagé pour Lucas avant de rejoindre Mulhouse, sans démériter (c’est d’ailleurs elle qui a été couronnée championne de France), n’ira pas à Kazan. Sharon était bien trop forte pour qu’elle puisse seulement essayer. A l’arrivée, il lui manquait dix secondes, et même sur 1500 mètres, ce n’est pas rien. Il n’empêche : 8e au monde en 16’36’’04 cette saison et pas qualifiée pour Kazan, Julie doit se poser des questions !

le retour d’une éclopée

Dans les séries « lentes », l’Irlandaise Grainne Murphy n’a pas respecté la supposée lenteur de son action et signé un 16’41’’20 qui lui donne la 9e place dans le bilan de l’année, juste derrière Sharon. Grainne, de Limerick, n’est pas n’importe qui, elle fut même un espoir, triple championne d’Europe des juniors en 2009 (800 mètres, 200 et 400 mètres quatre nages, où elle avait mis des rayons dans les roues d’Aimee Willmott. La jolie demoiselle, avec un faux air de Yulia Efimova, physique idéal pour l’eau libre, avec ses 71kg pour 1,71m, a ensuite été victime des aléas de la compétition (mononucléose pendant les Jeux olympiques de Londres, puis virée du centre de hautes performances de Limerick et contrainte à retourner s’entraîner chez elle, à New Ross (la ville d’où sont issus les Kennedy). Pourquoi ? Parce que son (très bon) entraîneur belge Ronald Claes avait été viré par la Fédération pour… absence de résultats – vu que la petite avait été malade aux Jeux : c’est un peu l’histoire du serpent qui se mord la queue. Dans l’affaire, Grainne a perdu du temps en natation, opté pour des études (commerce), gagné une heure de sommeil, se levant à six au lieu de cinq pour aller nager et la vie a continué…

Il y a comme ça, parsemé dans l’eau des bassins, des histoires, des aventures humaines qui valent le détour.

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • KONRAD CZERNIAK, PAPILLON DES SOMMETS, 51’’37 Par Eric LAHMY                             Dimanche 29 Mars 2015 Le plus Espagnol des nageurs polonais, Konrad Czerniak, qui aligne des longueurs depuis six ans à Madrid auprès du coach […]
  • CONNAISSEZ-VOUS VIKTORIA ZEYNEP GUNEZ ? Mardi 31 Mars 2015 Quelques records d’Espagne ont été égratignés aux championnats de printemps, à Malaga. Mais le dernier jour de Malaga a surtout vu une jeune Turque peu connue se […]
  • MIREIA BELMONTE, RETOUR AUX AFFAIRES Dimanche 29 Mars 2015 Dès la première journée des Championnats de printemps, en Espagne, Mireia Belmonte a frappé un coup, et puis un 2e. Meilleur temps mondial sur 200 mètres papillon  […]
  • BÉRYL SE DORE APRÈS S’ÊTRE ARGENTÉE. Eric LAHMY                                                                     Mercredi 1er Avril 2015 C'est le 2e titre national pour Béryl Gastaldello, que ce 100 mètres dos avalé en […]

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + = 9