Tous dopés, sauf moi

Billet

24 septembre 2013

Ben Johnson, le vainqueur éliminé du 100 mètres plat des Jeux olympiques de Séoul, en 1988 (il avait battu le record du monde avec 9’’79, mais la performance avait été effacée quand son dopage fut avéré), a exprimé des sentiments bienveillants envers  Lance Armstrong, le vainqueur déchu de sept Tours de France, qui, après une vie de mensonge et de cynisme, paie au prix fort ses turpitudes. On aimerait les laisser se cajoler et réconforter, ils vont si bien ensemble ! Mais l’état moral dans lequel se trouve le sport (et en loccurrence, le cyclisme et l’athlétisme)  est tel que, dans un cas comme dans l’autre, le sentiment que justice est faite ne prévaut pas. Un journaliste anglais, a interrogé un à un les sept autres finalistes de ce fameux 100 mètres de Séoul, Carl Lewis, Linford Christie, Calvin Smith, etc. Et chacun d’entre eux a exprimé sa conviction que tous les autres que lui-même étaient dopés. Fonctionnant dans un état d’esprit équivalent, les organisateurs du Tour de France n’ont pas voulu désigner vainqueurs des Tours de France les seconds d’Armstrong les années où il l’avait emporté. D’où cette incongruité du Tour qui fait que, disputé à cent reprises, il n’a été gagné que quatre-vingt-treize fois.

Eric Lahmy

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • WATER-POLO: TRISTES VAINQUEURS ET HEUREUX PERDANTS Samedi 16 Avril 2016 AYANT BATTU LES POLOÏSTES FRANÇAIS DANS LE CADRE DES SELECTIONS OLYMPIQUES, LES CANADIENS, DANS UN PREMIER TEMPS SATISFAITS, HURLENT MAINTENANT  AU VOLEUR. ILS […]
  • PAIN POURRI ET JEUX FRELATES ? NON, LE PUBLIC N’EST PAS COUPABLE Jeudi 12 novembre 2016 Un lecteur ou une lectrice qui signe cremail.ingwild nous envoie le courrier suivant concernant la pesante affaire de dopage qui a plombé l’athlétisme russe, le […]
  • LA JEUNESSE DE BUENOS AIRES 4 juillet 2013 La capitale de la République Argentine, Buenos Aires, organisera les Jeux olympiques de la Jeunesse en 2018. Ainsi en a décidé aujourd’hui le Comité International […]
  • CRÉNOM DE NOM Billet 19 août 2013 Ayant trébuché sur le prénom de Tamgho, le tout nouveau, tout beau champion du monde du triple saut, qu’elle a appelé Thierry au lieu de Teddy, Valérie Fourneyron […]

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 9 = soixante-dix deux