US CHAMPIONSHIPS 2017 : L’EQUIPE DE FRANCE AUX CHAMPIONNATS US A NEW-YORK, PRIEE DE RAMENER DES MEDAILLES PAR JOLY, BOUCHAUT ET QUELQUES AUTRES

Eric LAHMY

Mardi 1er Août 2017

Demain mercredi débutent à East Meadow, lieu dit du Comté de Nassau, New York, dans l’île extrêmement populeuse de Long Island, et haut-lieu des grands sports populaires américains, les championnats des USA. Dates immuables, quels que soient les événements de la natation, par ailleurs, Jeux olumpiques ou championnats du monde (comme cette année). Comme en 2015, comme en 2016, après les championnats du monde et les Jeux. Pas le choix, se dirigent les dirigeants US, apparemment impavides, vu la structure de la saison US, probablement… Les championnats se concluront dimanche 6…

Pas de LEDECKY, pas de DRESSEL, aucune star, les membres de l’équipe US qui se trouvaient à Budapest ne seront pas là, direction des vacances bien méritées. Bien entendu, la valeur sportive des championnats US s’en trouve considérablement amoindrie.

Quelques Français seront là. C’était prévu. Celles et ceux qui ont raté les minima pour Budapest mais ont réalisé les minima A’ aux championnats de France de Strasbourg-Schiltigheim ont été conviés par la FFN à participer à cette compétition dans une équipe de France A’, finalement réduite à quelques individualités. A noter par exemple l’absence de POTHAIN, lequel aurait certes eu sa place à East Meadow, mais qui a privilégié des vacances, après une saison difficile et frustrante à jongler entre études et entraînements.

Par ordre d’entrée en scène dans les listes d’engagement telles que publiées, Marie WATTEL, placée à une flatteuse 5e place sur 100 mètres, affrontera une cohorte de nationales emmenée par Margo GEER, 25 ans, 54s66, et Courtney CALDWELL, 54s81.

Jonathan ATSU apparait 15e dans les listes, avec 50s61, sur 100 mètres, que domine le très jeune Maxime ROONEY, 49s00, qui pourrait passer pour un futur Caeleb DRESSEL.

Fantine LESAFFRE est enggagée sur 800 mètres, où ses 8’42s98 ne menacent pas, sur le papier, les 8’25s31 d’Ashley TWICHELL, ni même les 8’34s95 d’Erica SULLIVAN, 16 ans.

Damien JOLY pourrait avoir une chance sérieuse d’endosser un titre US, une rareté pour un Français, sur 1500 mètres, avec ses 14’48s90, temps d’engagement, et se situe 4e (en 3’50s43) du 400 mètres, dont le « favori » chronométrique est Matt HUTCHINS, 22 ans. Joris BOUCHAUT, 15’15s67 sur le papier, est 6e. Mathis CASTERA, 8e avec 15’21s71. Sur 400, outre JOLY, on retrouvera BOUCHAUT, 3’50s65 (6e), ATSU, 3’51s71 (7e), et CASTERA, 3’55s05 (13e).

Sur 400 quatre nages, Fantine LESAFFRE est tête de gondole avec 4’9s40, et CASTERA 13e chez les hommes, 4’24s55, trop loin de Gunnar BENTZ, 4’11.

Marie WATTEL, on la retrouvera ensuite dans la 11e course, le 100 papillon, où elle part avec le 3e temps d’engagement, 58s66, derrière la toute jeune Cassidy BAYER, 17 ans, 58s11, et l’expérimentée Amanda KENDALL, 58s27 ; et aussi sur 200 mètres libre, où elle se situe quand même assez loin, 24e, en 2’2s44.

Sur 200 messieurs, c’est Jonathan ATSU, lui aussi crédité du 3e temps d’engagement (1’48s15, derrière l’Italo-Américain Mitch d’Arrigo, 1’47s46, et Maxime ROONET, 1’47s47).

BOUCHAUT part avec les honneurs, sur 800, où ses 7’56s90 dominent les « psych sheets (feuilles d’engagement) juste devant Matt HUTCHINS, 7’56s93, et Damien JOLY, 7’58s96, tandis que Mathis CASTERA pointe à la 8e place avec 8’3s66.

En fin de championnats US, Marie WATTEL devrait nager le 50 mètres ; où elle pointe en 6e position en 25s46, et dont la super favorite est Madison KENNEDY, du Swim Mac Carolina, avec ses 24s39.

Ces articles peuvent vous intéresser:


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 × six =