PETIT BAIN AUSTRALIEN : CAMERON MCEVOY DEVANCE KYLE CHALMERS SUR 100 METRES

Eric LAHMY

Vendredi 26 Octobre 2018

Je ne sais pas si beaucoup de nageurs australiens aiment le petit bassin. « Non », répond Mackenzie HORTON, « cela exige des changements dans ma nage. » Autant dire que cela perturbe sa préparation en grand bain, lequel grand bain est assez généralement considéré comme la partie noble du programme annuel de natation. Certes, la FINA a publié sur son site un point de vue contraire de Blake PIERONI, lequel chante les louanges du petit bassin (et de cette Coupe du monde FINA à laquelle il s’est attaché cette saison)… mais  tant que les Jeux olympiques se tiendront en bassin de 50 mètres !

HORTON n’aime donc pas trop les courses sur « vingt-cinq », mais il est content de nager à Melbourne, où ont débuté les championnats d’Australie 2018. Dans un article du Sydney Morning Herald, « Mack The Knife » rappelait qu’il y a exactement dix ans, il avait participé à ces championnats nationaux, dans la même ville,… comme garçon chargé de ramasser les affaires de Grant Hackett pendant que celui-ci nageait !

Dix ans plus tard, ce n’était pas la même chanson, HORTON était dans l’eau. Mais ce premier jour de championnats 2018, « the knife » semblait avoir perdu de son tranchant. Il a terminé sur 400 mètres loin de la bataille pour le titre, jamais dans le coup et 4e dans un temps médiocre pour lui de 3’45s56. Devant lui, la bataille a fait rage entre Eli WINNINGTON, qui mène d’entrée, et Jack MCLOUGHLIN, le vainqueur éventuel, qui le chasse pendant neuf longueurs (à mi-course, 1’48s02 pour MCLOUGHLIN, 1’47s53 pour WINNINGTON), passe, mène à son tour et résiste au sprint de WINNINGTON, lequel, me dit-on, bat là le record du monde junior…

ARIARNE TITMUS TREBUCHE SUR LANI PALLISTER

Si HORTON déclare son désamour avec le « vingt-cinq », Ariarne TIMUS, la nouvelle coqueluche du demi-fond, l’apprécie parce que, dit-elle, « vous pouvez assez bien y sprinter sur toutes les distances. Le petit bassin met en exergue des qualités sur lesquelles je dois travailler, donc je m’y mets un peu plus en danger, et cela m’aide à améliorer mes virages… »

Sur 800, Ariarne a été plus que mise en danger, elle a été battue par une Lani PALLISTER de deux ans sa cadette (16 ans contre 18), après avoir mené assez largement (4’2s63 contre 4’4s43 aux quatre cents). Mais TITMUS n’a pu maintenir le rythme et s’est éteinte lentement. PALLISTER [qui est la fille d’une redoutable nageuse de demi-fond australienne, Janelle ELLFORD, finaliste olympique des 400 et 800 mètres (5e et 6e) aux Jeux de Séoul, en 1988], la rejoignit entre les 750 et les 775 et la cueillit in extremis dans le dernier retour… 

Sur 100 libre, Cameron MC EVOY a devancé son jeune champion olympique de rival, Kyle CHALMERS, en 46s32 contre 46s53. MCEVOY laissait tout le monde à un mètre au premier virage, augmentait son avance jusqu’aux 75 mètres et faiblissait ensuite nettement, manifestement à court de carburant. Si CHALMERS put lui reprendre 41 centièmes dans la dernière longueur, il lui resta ce qu’il faut de force pour toucher en tête…

Sur 200 dos dames, Emily SEEBOHM égalait au centième près l’Emily SEEBOHM de 2017 avec 2’2s72 pour l’emporter une nouvelle fois, devant Minna ATHERTON. Et Emma MCKEON, en l’absence des CAMPBELL, enlevait le 100 libre sans trop se fatiguer, nageant moins vite qu’en séries …

MESSIEURS.- 100 libre : 1. Cameron MCEVOY, 46s32 (10s23, 21s82, 3Ss98) ; 2. Kyle CHALMERS, 46s53 (10s71, 22s49, 34s60); 3. Louis TOWNSEND, 47s11; 4. Jack GERRARD, 47s46.

400 libre : 1. Jack MCLOUGHLIN, 3’39s03 ; 2. Eli WINNINGTON, 3’39s17; 3. Joshua PARRISH, 3’41s08.

200 papillon : 1. Nicholas BROWN, 1’52s29; 2. Bowen GOUGH, 1’53s47

 DAMES.- 100 libre : 1. Emma MCKEON, 52s51 (en séries, 52s16); 2. Holly BARRATT, 53s36; 3. Carla BUCHANAN, 53s39

800 libre : 1. Lani PALLISTER, 8’13s26; 2. Ariarne TITMUS, 8’13s41; Madeleine GOUGH, 8’15s24; 4. Kiah MELVERTON, 8’20s79.

200 dos : 1. Emily SEEBOHM, 2’2s72; 2. Minna ATHERTON, 2’3s26; 3. Sian WHITTAKER, 2’6s21.

100 brasse : 1. Jessica HANSEN, 1’5s14; 2. Leiston PICKETT, 1’5s93

400 4 nages : 1. Abbey MARTIN, 4’32s57.


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *