BIEDERMANN [Paul]

Natation. (Halle, 7 août 1986-). Allemagne. Double champion et recordman du monde du 400 mètres, puis du 200 mètres, à Rome, en 2009, avec des records mondiaux « dopés » par le port d’une combinaison en plastique ; sur 400 mètres, ce nageur de type puissant, 93kg pour 1,93m, surprend tous les favoris dans une course à train inversé (1’51’’02 et 1’49’’05), où, additionnées, ses quatre meilleures longueurs donnent un 200 mètres en 1’46’’95 ; il enlève le titre après un finish d’anthologie (52’’90 et 25’’77 pour terminer) devant Oussama Mellouli et bat de 1/100e en 3’40’’07 le record, vieux de sept ans, de Ian Thorpe. Sur 200 mètres, il réalise 1’42’’ et enfonce le record (1’42’’96) de Phelps, qu’il devance largement, après un passage en 50’’10. Dans le relais quatre nages allemand, il réussit un parcours lancé en crawl en 46’’89 qui le place parmi les meilleurs sprinteurs du monde. Il nage également 1’42’’81 au départ du relais allemand à Rome. Auparavant, Biedermann, qui s’entraîne à Halle (ancienne Allemagne de l’Est), sa ville natale, avait obtenu trois titres européens juniors (200, 400 et 1500 libre), à Lisbonne, en 2004, année où il s’imposait déjà comme le meilleur Allemand en demi-fond. Champion d’Europe 2008 du 200 mètres en 1’46’’59 devant Leveaux et Rosolino, il avait été 5e de la distance aux Jeux de Pékin. Recordman du monde petit bassin (dont il est un spécialiste) du 200 mètres (1’40’’83) depuis le 16 novembre 2008 à Monaco, il avait aussi battu de 1/100e le RE de Peter van den Hoogenband, 1’44’’88 contre 1’44’’89. Il a préparé son triomphe romain en altitude, dans la Sierra Nevada. En 2011, privé de combinaison, son poids de corps devient un inconvénient, il ne domine plus et reste éloigné de ses records mondiaux, mais demeure un bon nageur. Aux championnats du monde, en juillet à Shanghai, il enlève deux médailles de bronze, sur 200 mètres (1’44’’88) et sur 400 mètres (3’44’’14), lance le relais allemand quatre fois200 mètres (4e) en 1’45’’20, meilleur temps au start, et achève le relais  quatre fois100 mètres quatre nages (3e) en 47’’52, temps qui ne le cède que devant les 47’’00 de Magnussen, le champion du monde australien. En mai 2012, aux CE de Debrecen, il enlève le 200 mètres (1’46’’27, devant Amaury Leveaux, 1’47’’69) et le 400 mètres (3’47’’84, devant Gergö Kis, 3’48’’09).

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *