CE BON VIEUX LOCHTE

27 juin 2013

Championnats des USA à Indianapolis

Tous les entraîneurs le disent à leurs nageurs: il n’y a de vrai que le travail. Mais il y a parfois des exceptions. Prenez ce vieux Ryan Lochte. Voilà quelqu’un qui avoue avoir fainéanté grave depuis les Jeux de Londres, ne s’être vraiment entraîné que ces dernières sept semaines, et avoir passé son année à éviter la piscine. Ça ne l’a pas empêché de gagner le 200m du championnat des Etats-Unis, hier soir, devant, l est vrai un groupe frileux qui le laissa prendre les commandes, intimidé par l’assurance du briscard qui mena le bal du début à la fin, 24’’64 au 50m, 51’’65 au 100m, 1’18’’54 au 150m et 1’45’’07 pour finir en contrôlant Dwyer Conor qui tente en vain de le déborder. Alors, Lochte, une fable vantant les vertus de la paresse ? Peut-être. Il y a l’énorme talent, les années de travail, et aussi le fait que l’adversité n’était pas à la hauteur. Comment s’en sortira-t-il après, sur 400m quatre nages ? Mais ceci est une autre histoire…

 

200m.- 1. Ryan Lochte, 1’45’’97; 2. Conor Dwyer, 1’46’’25; 3. Matt McLean, 1’46’’78; 4. Charlie Houchin, 1’47’’36; 5. Ricky Berens, 1’47’’43; 6. Connor Jaeger, 1’47’’60; 7. Michael Klueh, 1’47’’66; 8. Michael Wynalda, 1’48’’76.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *