HANGZHOU: CAMERON VAN DER BURGH, UN DERNIER TITRE AVANT LA RETRAITE À TRENTE ANS

Éric LAHMY

LE TITRE DU 100 BRASSE DEVAIT SE JOUER ENTRE FABIO SCOZZOLI, ILYA SHYMANOVICH, YASUHIRO KOSEKI ET KIRIL PRIGODA ; MAIS CAMERON VAN DER BURGH PENSAIT DIFFÉREMMENT

Mercredi 13 Décembre 2018

MESSIEURS.- 100 mètres brasse : 1. Cameron VAN DER BURGH, Afrique du Sud, 56s01 ; 2. Ilya SHYMANOVICH, Biélorussie, 56s10 ; 3. Yasuhiro KOSEKI, Japon, 56s13 ; 4. Fabio SCOZZOLI, Italie, 56s48 (en demi-finales, 56s30) ; 5. Kiril PRIGODA, Russie, 56s56 (en demi-finales, 56s31) ; 6. WANG Lizhuo, Chine, 56s91 (en demi-finales, 56s89) ; 7. Arno KAMMINGA, Pays-Bas, 57s10 (en demi-finales, 57s09) ; 8. Andrew WILSON, USA, 57s19 (en demi-finales, 56s92)… En séries, 27. Thibaut CAPITAINE, France, 58s72.

 Six ans après avoir enlevé le titre olympique à Londres, revoici Cameron Van Der BURGH qui ressort de sa boîte comme un diable et qui vient rafler le titre mondial en petit bassin alors que, bon, c’est pas pour dire, mais on ne l’attendait plus.

C’est qu’il a joué en vieux rusé, ce qu’il doit être un peu Cameron. Seulement 9e en séries, 6 à l’issue des demi-finales, ce qu’il faut pour éviter la touffeur des lignes centrales sans risque l’élimination. Et il a joué de main de maître, filant en tête d’emblée dans la finale du 100 brasse et tenant jusqu’au bout.

Après quoi, il annonçait tranquillement qu’il arrêtait sa carrière. Ce n’est pas la première fois, donc ne nous y fions pas.

Mais bon, quand on a tout gagné. Et lui qui a été le seul nageur de brasse à défier et à menacer Adam PEATY au sommet de sa forme ; ainsi aux Jeux du Commonwealth 2014 où il le devança sur 50 et lui tint la dragée haute sur 100, aux mondiaux 2015 où il battit le record du monde du 50 brasse et enleva l’argent sur 50 et 100, ou encore aux Jeux olympiques de Rio (2e du 100 brasse), n’avait peut-être plus grand’ chose à prouver dans un bassin.

D’autant qu’aujourd’hui, il est marié depuis peu avec sa fiancée grecque Nefeli Valakelis, il a donc eu droit à un big fat greek wedding…à Anavyssos, et s’est offert un dernier titre avant de tourner la page et de la jouer financier international et, j’imagine, soutien de famille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Also published on Medium.

5 comments:

    1. Eric Lahmy *

      Juste. Un malin. De vous à moi, c’est loin d’être mon athlète préféré, je ne l’aime pas trop pour ça. Même chose pour LOCHTE : des hommes sans lignes de conduite, des roublards. Ils devraient devenir dirigeants internationaux…
      Mais ça marche avec cette FINA qui veut des records et se montre prête à tout pour que ça aille plus vite et qu’ils annoncent: « tant de records du monde » battus. La foire aux records.
      Je vois les collègues, et je m’y fais prendre moi-même. Les Américains ne nagent jamais en mètres en petit bain. Donc à Hangzhou, vous avez je ne sais combien de « records des USA » signalés par les confrères dont la moitié ne valent pas ce qu’ils ont fait en yards. Alors de temps en temps, je m’y mets, DRESSEL a battu le record US du 50 petit bassin, blablabla, en vérité il a fait une super course mais ça ne réagit qu’au record semble-t-il…
      Maintenant, pour revenir à VDB, c’est quand même lui qui s’est désigné en conférence de presse aux Jeux olympiques de 2012, ce qui procède n’est-il pas vrai d’un certain culot. J’ai vu le film de la course et je n’ai rien vu. Les juges ont dit qu’il avait fait deux coulées, j’ai lu ailleurs qu’il en avait fait trois et vous dites quatre (sur les 50 ?). Je veux croire tout le monde ! On ne lui a pas ôté son titre, c’est comme ça… Alors j’aurais peut-être dû l’assassiner. Je pense qu’en 1952, la brasse aurait dû disparaître.

    2. Doug

      Plusieurs ondulations dans les coulées en brasse? Bouhh le méchant!!! Blague à part tout le monde (les brasseurs…) le fait, et il est impossible de le voir hors de l’eau, surtout quand on est à la 4… Pour appliquer ce point de règlement il faudrait visualiser en slowmotion les coulées de tout le monde. On n’est pas sorti et ça doit évoluer c’est sûr. VDB est un sacré nageur, et il assure. Sinon entre autres trucs litigieux il y a aussi le virage dos/brasse, surtout sur 1004N…

  1. nananov

    Au niveau mondial, national aussi, tout le monde le fait, sauf Peaty me semble-t-il qui fait son ondul réglementaire et basta. On dit qu’il fait de mauvaises coulées mais il aligne les records en respectant les règles, peut-être ça pourrait inspirer des gens…
    Pour les 4 ondulations je parle du lien que j’ai mis où c’est assez clair. La course de son titre, pas vue.
    Le juge-arbitre qui est au dessus de tout ce monde, il va pas me dire qu’il n’a jamais vu un brasseur faire ça. Même en 240p sur mes vieux streaming des JO je le vois ! Qu’ils disqualifient une fois un gars en ligne 8 en finale mondiale/JO et je garantis que les brasseurs changeront de stratégie.
    Nos jeunes se font disqualifier (à juste titre) pour moins que ça donc pas facile d’expliquer que les champions le font impunément.

    1. Eric Lahmy *

      C’est sûr que si les juges avaient pris la chose au sérieux, il n’y aurait pas eu ce problème. Mais permettre une ondul était rendre le règlement plus difficile à interprêter. Mais toute la brasse a évolué dans les règlements, tête sous l’eau, etc….

Répondre à Doug Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *