BUENOS AIRES-OLYMPIQUES DES JEUNES (4): KOLESNIKOV, CECCON et AJNA KESELY VEDETTES DU JOUR

Nouvelle journée de natation aux Jeux olympiques de la Jeunesse de Buenos-Aires, en Argentine. KOLESNIKOV y a gagné le 50 mètres dos, distance dont il détient le record du monde, et participé à un relais quatre fois 100 mètres quatre nages que l’équipe russe ne pouvait perdre, disposant des meilleurs spécialistes dans trois des quatre styles…

A son niveau, l’Italien CECCON a effectué son petit ravage. Vainqueur, du 50 libre, médaillé d’argent sur 50 dos derrière Kliment KOLESNIKOV, et sur 200 quatre nages derrière le Norvégien Tomoe HVAS, médaillé de bronze sur 100 dos derrière Kolesnikov et le Roumain Daniel Cristian MARTIN, relayeur irremplaçable du sprint italien, en brasse, pour pallier une absence dans ce secteur, ce beau gaillard d’1,94m a vécu sa plus belle journée de natation !.

Son succès sur 50 libre est une révélation, du moins à ce niveau, car il moissonne les records italiens de catégories depuis des années. L’an passé, il était 23e Européen junior, 7e cette saison.   

Le 200 dames est l’excuse d’un match à trois, voire à quatre : la gagnante du 100 mètres de Buenos-Aires, la Tchèque Barbora SEMANOVA, lance la course, ce qui peut paraître naturel vu son avantage de vitesse ; elle est suivie par l’Allemande MROZINSKI, laquelle va progressivement s’étioler en fonction inverse du train soutenu des filles de tête (auxquelles elle appartient).

Dès avant la mi-course, ce sont Ajna KESELY, la gagnante hongroise du 800 mètres, et la Chinoise JunXuan YANG, la médaillée d’argent du 100 mètres, qui reviennent sur SEMANOVA et mènent. Dans un 200 mètres mené à vive allure, c’est la plus résistante qui l’emporte, à condition d’avoir « muselé » la vitesse de base de la plus rapide par l’usage que celle-ci se voit contrainte de faire de ses capacités anaérobies.

Dans la dernière longueur, SEMANOVA est la plus rapide des trois, mais de si peu, quelques centièmes, qu’elle ne peut empêcher celles qui la devancent à l’ultime virage d’un peu moins d’un mètre de gagner. La Hongroise enlève son deuxième or en attendant la promesse d’un troisième sur 400 mètres qui ne peut lui échapper sauf catastrophe. La Chinoise ajoute l’argent du 200 à celui du 100 et SEMANOVA le bronze du 200 à l’or du 100…

A noter les quinze ans d’un joli gabarit, 1,80m, la Biélorusse Anastasiya SHKURDAI, née le 3 lanvier 2003. 2e du 50 mètres papillon dames, la benjamine de la finale accompagne sur le podium deux filles qui sont de trois ans ses aînées.

Une autre médaillée de quinze ans, la Russe Anastasia MAKAROVA, un petit gabarit en revanche, 1,60m, qui remporte le 100 brasse…

MESSIEURS.- 50 libre : 1. Thomas CECCON, Italie, 22s33 ; 2. Daniil MARKOV, Russie, 22s37 ; 3. Abdelrhaman SAMEH, Egypte, 22s43.

50 dos : 1. Kliment KOLESNIKOV, Russie, 24s40 ; 2. Thomas CECCON, Italie, 25s27; 3. Tomoe HVAS, Norvège, 25s28;

200 brasse : 1. Yu HANAGURUMA, Japon, 2’11s63 (30s68, 1’3s92, 1’37s53, SOIT 30s68, 33s24, 33s61, 34s10); 2. Savvas THOMOGLOU, Grèce, 2’13s68; 3. Caspar CORBEAU, Pays-Bas, 2’24s28

4 x 100 quatre nages : 1. RUSSIE, 3’35s17 (Kliment Kolenikov, 53s34, Vladislav Gerasimenko, 1’1s50, Andrei Minakov, 51s14, Danil Markov, 49s19); 2. CHINE, 3’38s35; 3. HONGRIE, 3’43s60.

Meilleurs temps individuels: dos, Kolesnikov, 53s34; brasse, Sun Jiajun, Chine, 1’0s12, papillon, Minakov, 51s14, crawl, Markov, 49s19.

DAMES.- 200 libre : 1. Ajna KESELY, Hongrie, 1’57s88 (27s98, 58s03, 1’28s33, SOIT 27s98, 30s05, 30s30, 29s55; 2. YANG Junxuan, Chine, 1’58s05 (28s02, 58s14, 1’28s53, SOIT 28s02, 30s12, 30s39, 29s52); 3. Barbora SEEMANOVA, Rép. Tchèque, 1’58s25 (27s50, 58s28, 1’28s87, SOIT 27s50, 30s78, 30s59, 29s38) ; 4. Julia Maria MROZINSKI, Allemagne, 1’58s84 ; 5. Nagisa IKEMOTO, Japon, 1’59s89.

100 brasse : 1.  Anastasia MAKAROVA, Russie, 1’7s88; 2. Niamh COYNE, Irlande, 1’8s90; 3. Kotry TETEREVKOVA, Lituanie, 1’8s95.

50 papillon : 1. Sarah JUNEVIC, Suède, 26s40 ; 2. Anastasiya SHKURDAI, Belarus, 15 ans (née le 3 janvier 2003), 26s62 ; 3. Polina EGOROVA, Russie et Angelina KOEHLER, Allemagne, 26s68.


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *