« La » Flamme sur orbite spatiale

8 novembre 2013

La flamme olympique a atteint les sommets. Lesquels ? A vous de juger. Toujours est-il qu’une fusée Soyouz TMA-11M lancée du cosmodrome de Baïkonour, dans le Kazakhstan, transportant la flamme olympique, a rejoint la Station Orbitale Internationale, le 7 novembre au matin. La flamme, partie un mois plus tôt d’Athènes, trottinait en direction des Jeux d’hiver de Sotchi à vitesse d’homme. Les trois membres de l’équipage de la fusée, le Japonais Koichi Wakata, l’Américain Richard Mastracchio et le Russe Mikhail Tyurin, après que la flamme et son porteur aient été arrimés en mode automatique, ont passé la torche à deux autres cosmonautes déjà sur place dans la station, Oleg Kotov et Sergey Ryazansky. La cérémonie sera retransmise à la télévision. On espère seulement que les supporters du Partizan n’y mettront pas le feu… La flamme se consumera là-haut pendant deux jours avant d’être ramenée par un autre cosmonaute, Fedor Yurchikin. Dans le top des nouvelles dont on se fout, celle-ci n’est pas peut-être pas la première, mais surement celle qui a pris le plus d’altitude. On espère quand même qu’elle ne sera pas perdue en route. Il y a déjà suffisamment de débris spatiaux  (8500 de plus de 10 centimètres) abandonnés sur la seule orbite basse où se situe la station.

Eric Lahmy

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *