MEETING DE BUDAPEST (3): ALIA DOMPTE JULIA

Eric LAHMY

Lundi 8 Octobre 2018

La Jamaïcaine Alia ATKINSON a nagé vendredi un 100 brasse en 1’2s80, à moins d’une demi-seconde du temps, 1’2s36, record du monde, qu’elle partage avec Ruta MEILUTYTE, et qu’elle avait égalé à deux reprises, la dernière fois à Chartres le 26 août 2016…

ATKINSON n’a laissé aucune chance à la Russe EFIMOVA, qui domine en général les courses de brasse des meetings en petit comme en grand bassin (coupe du monde), et qui a été devancée d’un mètre environ.

ATKINSON, qui aura 30 ans le 11 décembre prochain, a été championne du monde 2014 du 100 brasse, et a remporté de nombreuses médailles de divers métaux, n’a relativement eu que de faibles succès dans les grandes compétitions, 8e du 100 des Jeux olympiques de Rio, 2e du 50 et 14e du 100 brasse des Jeux du Commonwealth 2018 à Gold Coast. De qui donne à cette fille du soleil le statut paradoxal de nageuse d’hiver.

Statut mérité, et inculqué dès le plus jeune âge par sa famille. Alia a été mise à l’eau à 3 ans, et c’était faire preuve d’originalité pour ses parents, a-t-elle raconté, car en Jamaïque, personne ne nage et tout corps plongé dans un liquide, là-bas, va au fond. Les ATKINSON ont décidé de ne pas faire comme tout le monde, et la famille sait nager ! Au rebours de la fameuse légende de la densité des noirs, Alia a non seulement flotté mais est devenue une redoutable sprinteuse, et est parvenue à transcrire en termes aquatiques la légendaire qualité de vitesse musculaire du Jamaïcain (et de la Jamaïcaine)…

Vladimir MOROZOV a régné sur 100 mètres, laissant un champion US de la dimension de Blake PIERONI et un médaillé olympique, Pieter TIMMERS, dé battre pour l’argent à la hauteur de son battement de pieds…

Sarah SJÖSTRÖM a eu quelque mal à se débarrasser d’une Femke HEEMSKERK accrocheuse et qui a mené les trois quarts de course. Avec 1’51s60, la gagnante a dû nager plus vite qu’à Eindhoven (1’52s25) pour l’emporter. Katinka HOSSZU, sa seule rivale en termes de nombre de victoires en Coupe du monde, en revanche, a repris son ascendant sur le 400 quatre nages, et Yui OHASHI, qui a dominé la saison passée en grand bassin, a pu mesurer la différence de niveau entre elle-même et la championne olympique et recordwoman du monde hongroise. Sur 100 dos, sans dominer, HOSSZU a montré qu’elle est revenue au niveau des patronnes de la distance, (avec MASSE), SEEBOHM et BAKER.

 

Chad LE CLOS, bien remis de son souci de santé, continuait de dominer le 200 papillon, en 1’50s29, ce qui est un tempe très honorable tandis que Mitchell LARKIN, toujours dossiste, devient de plus en plus un spécialiste huppé du 200 quatre nage.

 

MESSIEURS.- 100 mètres : 1. Vladimir MOROZOV, Russie, 45s30 ; 2. Blake PIERONI, USA, 46s25 ; 3. Pieter TIMMERS, Belgique, 46s67 ; 4. Vladislav GRINEV, Russie, 46s79 ; 5. Nandor NEMETH, Hongrie, 47s02. En séries, Mehdy METELLA, FRANCE, 9e, 48s09

1500 mètres: 1. Mackenzie HORTON, Australie, 14’39s84 ; 2. David LAKTOS, Hongrie, 14’47s74; 3. Ziao QIU, Chine, 14’51s98; 4. Wojciech WOJDAK, 14’54s24.

50 dos : 1. Michael ANDREW, USA, 23s19; 2. Vladimir MOROZOV, Russie, 23s29; 3. Mitchell LARKIN, 23s37.

50 brasse: 1. Felipe LIMA, Brésil, 25s88; 2. Peter STEVENS, Slovaquie, 26s06; 3. Kirill PRIGODA, Russie, 26s06; 4. Michael ANDREW, USA, 26s20; 5. Lizhuo WANG, Chine, 26s31; 6. Nic FINK, USA, 26s39.

200 papillon: 1. Chad LE CLOS, Af. Sud, 1’50s29 ; 2. Daya SETO, Japon, 1’51s01 ; 3. Yuya YAJIMA, Japon, 1’51s80; 4. Laszlo CSEH, Hongrie, 1’53s25; 5. Bence BICZO, Hongrie, 1’53s83; 6. David VERRASZTO, Hongrie, 1’54s06.

200 4 nages: 1. Mitchell LARKIN, Australie, 1’52s96; 2. Laszlo CSEH, Hongrie, 1’55s05; 3.Nick FINK, USA, 1’55s10; 4. David VERRASZTO, Hongrie, 1’55s15. Séries, Hugo GONZALEZ, Espagne, 1’55s40.

DAMES.- 200 mètres: 1. Sarah SJÖSTRÖM, Suède, 1’51s60: 2. Femke HEEMSKERK, Pays-Bas, 1’52s08; 3.Jianhae WANG, Chine, 1’53s31; 4. Melanie MARGALIS, USA, 1’53s57; 5. Michelle COLEMAN, Suède, 1’55s74; 6. Anna EGOROVA, 1’56s21. En séries, Leah SMITH, USA, 1’55s93.

100 dos : 1. Emily SEEBOHM, Australie, 55s81 ; 2. Kathleen BAKER, USA, 56s04 ; 3. Katinka HOSSZU, Hongrie, 56s08; 4. Georgia DAVIES, Grande-Bretagne, 56s75; 5. Mariia KAMENEVA, Russie, 57s27; 6. Etiene MEDEIROS, Brésil, 58s01.

100 brasse: 1. Alia ATKINSON, Jamaïque, 1’2s80; 2.Julia EFIMOVA, Russie, 1’3s48 ; 3. Vitalina SIMONOVA, Russie, 1’4s67 ; 4. Molly HANNIS, USA, 1’4s85 ; 5. YU Jingyao, Chine, 1’5s78.

400 4 nages:1. Katinka HOSSZU, Hongrie, 4’23s55 ; 2. Yui OHASHI, Japon, 4’27s23; 3. Zuzsanna JAKABOS, Hongrie, 4’30s ; 4. Catalina CORRO, Espagne, 4’30s21 ; 5. Leah SMITH, USA, 4’32s84.


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *