MEETING D’EINDHOVEN: ANTON CHUPKOV, SARAH SJÖSTRÖM ET… MEHDY METELLA

Eric LAHMY

Jeudi 27 Septembre 2018

Troisième meeting de l’automne sous la griffe de FINA World Cup, le meeting d’Eindhoven, aux Pays-Bas, débute demain. 184 nageurs sont attendus. La Coupe du monde n’est pas considérée, à juste titre, par la natation française, jusqu’ici, au même titre que les grandes compétitions internationales, et n’y a fait que de très rares apparitions depuis que Claude Fauquet a décidé qu’elle n’était pas significative.

Cela ne veut pas dire qu’elle ne vaut pas un clou. Elle est la réunion en bouquets de ce que furent les meetings, que tinrent dès le début du sport, des clubs et des institutions comme les fédérations nationales. Un échec assez cuisant d’organisation française, à Chartres, en 2016, n’a pas aidé à inverser le processus. Les Français ne participent pas à la Coupe du monde.

Mais un d’entre eux si : Mehdy Metella est annoncé aux Pays-Bas, et on imagine qu’il se testera sur 100 libre et 100 papillon. Même s’il ne trouvera pas tous les finalistes mondiaux de 2017 et des grandes compétitions continentales de l’année qui s’achève, il va pouvoir se mesurer à de solides internationaux comme les Américains Michael Andrew et Blake Pieroni, les Russes Anton Chupkov et Vladimir Morozov, le Sud-Africain Chad Le Clos, l’indestructible Hongrois Laszlo Cseh, son compatriote Nandor Nemeth ou le Belge Pieter Timmers.

Si les Néerlandais disposeront de la plus forte délégation, en nombre – 47 engagés – et en qualité, au moins chez les filles, avec Femke Heemskerk, Ranomi Kromowidjojo, ils auront quelque mal à s’imposer à domicile. Cinq Australiens dont le champion olympique du 400 mètres Mackenzie Horton, Mitchell Larkin et Emily Seebohm, sept Autrichiens, quatre Belges, quatre Brésiliens, onze Chinois dont la papillonneuse Yufei Zhang , sept Espagnols dont Mireia Belmonte, neuf Magyars emmenés bien entendu par Katinka Hosszu, dix Japonais dont la première « quatre nageuse » actuelle au monde, Yui Ohashi, Ryosuke Irie, Daya Seto et Hayato Watanabe, trois Tchèques, trois Finlandais, cinq Allemands, onze sud-africains dont Chad Le Clos et neuf Russes, avec Chupkov, qui mène le classement aux points de la World Cup, Julia Efimova, Vladimir Morozov, Kirill Prigoda, trois Suédoises, dont bien sûr Sarah Sjöström, huit Américains, avec Michael Andrew, Kathleen Baker, recordwoman du monde du 100 mètres dos, Kelsi Dahlia, Blake Pieroni et Leah Smith…

… et huit nageurs de Macao, qui ont sûrement une histoire à raconter !

Les classements Coupe du monde après deux étapes

MESSIEURS

  1. Anton Chupkov (RUS) 90 points – US $ 50.000
  2. Michael Andrew (USA) 87 – US $ 35.000
  3. Vladimir Morozov (RUS) 84 – US $ 30.000
  4. Mitch Larkin (AUS) 72 – US $ 20.000
  5. Blake Pieroni (USA) 57 – US $ 10.000
  6. David Verraszto (HUN) 54 – US $ 5.000
  7. Andrii Govorov (UKR) 48 – US $ 4.000
  8. Felipe Lima (BRA) 45 – US $ 3.000

DAMES

  1. Sarah Sjoestrom (SWE) 120 points – US $ 50.000
  2. Katinka Hosszu (HUN) 90 – US $ 35.000
  3. Yulia Efimova (RUS) 78 – US $ 30.000
  4. Kira Toussaint (NED) 66 – US $ 20.000
  5. Ranomi Kromowidjojo (NED) 63 – US $ 10.000
  6. Femke Heemskerk (NED) 51 – US $ 5.000
  7. Vitalina Simonova (RUS) 48 – US $ 4.000
  8. Zsuzsanna Jakabos (HUN) 45 – US $ 3.000

 


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *