MOROZOV, OTTESEN ET HOSSZU SE PARTAGENT LE GÂTEAU BERLINOIS

Eric LAHMY

Jeudi 1er septembre 2016

Langueur de la Coupe du monde, mais seulement en tant que Coupe du monde, si on la compare à ses ambitions. Une fois dépouillée de ce titre planétaire, que reste-t-il ? Une suite de bons meetings régionaux post-olympiques en petit bassin bizarrement placés hors saison et qui se ressemblent comme autant de frères jumeaux. On t retrouve les mêmes nageurs, ils signent à peu près les mêmes perfs, obtiennent les mêmes places, et ça tourne. Je dirais même que ça ronronne.

L’une des critiques majeures de cette formule de Coupe est qu’elle se déroule sur un programme FINA démesuré, avec trop de courses. Ensuite qu’elle parait manquer d’imagination. Ce n’est qu’un alignement répétitif d’épreuves. Les séries sont nagées lentement. En raison du manque de profondeur, les leaders se qualifient sans efforts : pourquoi se pousser quand on n’a pas à le faire ? D’un autre côté, les organisateurs ne cherchent pas à créer un plateau ayant un surcroît de sens, par exemple en invitant les ténors d’une, deux ou un plus grand nombre de courses phares sur un principe du style « revanche des Jeux olympiques », je dirais par exemple, sur 100 mètres messieurs et dames, où l’on verrait Kyle Chalmers contre Cameron Mc Evoy et Nathan Adrian d’un côté et de l’autre Simone Manuel et Penny Oleksiak contre les sœurs Campbell et Sarah Sjöström. Mais quand vous avez trente six cases du damier qui se remplissent d’elles-mêmes, il ne reste plus, après cela, ni l’énergie ni l’envie, peut-être d’originalité? Donc on en reste à cette formule qui tourne où une Hosszu et un Le Clos moulinent à qui mieux mieux et encaissent un max, grand bien leur fasse… Chaque étape de la Coupe du monde vous fait l’effet de revoir le même film, dans des versions légèrement différentes.

A Berlin, deuxième étape, Vladimir Morozov a confirmé l’état de forme qu’on lui avait vu à Chartres (pardon : Paris-Chartres !). Victoires sur 50 et 100 mètres libres avec de bons temps, une belle tentative en brasse, où les cadors l’ont difficilement maîtrisé, et un « record du monde » sur 100 mètres quatre nages, comme à Chartres, trois nouveaux dixièmes de grignotés… En huit jours, le record est passé de 50s86 à 50s30.

Jeannette Ottesen, venue en voisine de son royaume du Danemark, s’est emparée de quatre épreuves : 50 mètres, 100 mètres, 50 et 100 mètres papillon, s’emparant en l’absence de Sarah Sjöström du petit domaine de cette dernière. Cela ne sort pas de Scandinavie !

Par le nombre de ses succès, elle ne fait quand même pas concurrence à Katinka Hosszu, qui, pour sa part, a fait main basse sur les quatre nages, doublé en libre 200 et 400, en dos, 100 et 200, ce qui porte le nombre de ses victoires à sept.

MESSIEURS.- 50 mètres: 1. Vladimir Morozov, RUS, 20s79 ; 2. Chad Le Clos, RSA, 21s12 ; 3. Andrii Govorov, UKR, et Benjamin Proud, GBR, 21s15. 100 mètres: 1. Vladimir Morozov, RUS, 45s79 ; 2. Adam Barrett, GBR, et Shinri Shioura, JAP, 47s07. 200 mètres: 1. James Guy, GBR, 1’42s22 ; 2. Philip Heintz, GER, 1’44s60; 3. Jack Gerrard, AUS, 1’44s70. 400 mètres: 1. James Guy, 3’39s20 ; 2. James Hurley, GBR, 3’43s02; 3. Poul Zellman, GER, 3’44s04. 1500 mètres: 1. Florian Wellbrock, CLB, 14’35s79; 2. Jan Micka, CZE, 14’40s17; 3. Yasunari Hirai, JPN, 14’451s18. 50m dos : 1. Pavel Sankovich, BLR, 23s14. 100m dos: 1. Stanislav Donets, RUS, 50s06; 2. Bobby Hurley, AUS, 50s34; 3. Mitchell Larkin, AUS, 50s51; 4. Pavel Sankovitch, BLR, 50s58. 200m dos: 1. Mitchell Larkin, AUS, 1’48s81. 50m brasse : 1. Cameron Van Der Burgh, RSA, 25s75 ; 2. Kiril Prigoda, RUS, 26s04 ; 3. Felipe Lima, 26s21. 100m brasse: 1. Cameron Van Der Burgh, RSA, 56s56; 2. Kiril Prigoda, RUS, 56s63 ; 3. Vladimir Morozov, RUS, 57s01 ; 4. Felipe Lima, BRA, 57s07 ; 5. Marco Koch, GER, 57s01. 200m brasse : 1. Marco Koch, GER, 2’1s92; 2. Kiril Prigoda, RUS, 2’3s97. 50m papillon: 1. Chad LeClos, RSA, 22s15 ; 2. Andrii Govorov, UKR, 22s45. 100m papillon: 1. Chad Le Clos, RSA, 48s66 ; 2. Adam Barrett, GBR, 49s60 ; 3. Pavel Sankovic, BLR, 50s39. 200m papillon : 1. Chad Le Clos, RSA, 1’49s33 ; 2. Philip Heintz, GER, 1’52s56 ; 3. Hun Yao, CHN, 1’53s51 ; 4. Nic Brown, AUS, 1’54s10. 100m 4 nages : 1. Vladimir Morozov, RUS, 50s30 (record du monde ; ancien par lui-même, 50s60) ; 2. Hiromasa Fujimori, JPN, 51s33 ; 3. Philip Heintz, GER, 51s81. 200m 4 nages : 1. Philip Heintz, GER, 1’51s92; 2. Hiromasa Fujimori, JPN, 1’52s12. 400m 4 nages :  1. Philip Heintz, GER, 4’2s84.

DAMES.-  50 mètres : 1. Jeannette Ottesen, DAN, 23s58; 2. Madeline Groves, AUS, 24s32; 3. Katie Meili, USA, 24s35. 100 mètres: 1. Jeannette Ottesen, DAN, 51s87; 2. Madeline Groves, AUS,  52s06; 3. Katinka Hosszu, HUN, 52s25; 4. Zsuzsanna Jakabos, HUN, 53s53. 200 mètres: 1. Katinka Hosszu, HUN, 1’52s08; 2. Madeline Groves, AUS, 1’52s52; 3. Zsuzsanna Jakabos,  HUN, 1’55s40; 4. Leah Neale, AUS, 1’55s88; 5. Hannah Miley, GBR, 1’56s09. 400 mètres: 1. Katinka Hosszu, HUN, 4’2s11; 2. Tiwen Shao, CHN, 4’3s04; 3. Leah Neale, AUS, 4’5s90; 4. Junjie Shen, CHN, 4’6s41. 800 mètres: 1. Franziska Hentke, GER, 8’22s83; 2. Zsuzsanna Jakabos, HUN, 8’22s91.

50 m dos: 1. Emily Seebohm, AUS, 26s38 ; 2. Katinka Hosszu, HUN, 26s41; 3. Daryna Zevina, RUS, 26s81; 4. Holly Barratt, RUS, 26s86. 100m dos : 1. Katinka Hosszu, HUN, 55s60 ; 2. Daryna Zevina, RUS, 56s44 ; 3. Emily Seebohm, AUS, 56s58. 200m dos : 1. Katinak Hosszu, HUN, 2’0s52 ; 2. Daryna Zevina, RUS, 2’0s75 ; 3. Emily Seebohm, AUS, 2’1s58 ; 4. Daria K. Ustinova, RUS, 2’3s75.

50m brasse : 1. Alia Atkinson, JAM, 29s00 ; 2. Julia Efimova, RUS, 29s08 ; 3. Katie Meili, USA, 29s37. 100m brasse: 1. Katie Meili, USA, 1’2s92 ; 2. Alia Atkinson, JAM, 1’3s10 ; 3. Julia Efimova, RUS, 1’3s17. 200m brasse : 1. Rie Kaneto, JPN, 2’16s27 ; 2. Julia Efimova, RUS, 2’16s88.

50m papillon : 1. Jeannette Ottesen, DAN, 24s95 ; 2. Holly Barratt, AUS, 25s68; 3. Katinka Hosszu, HUN, 25s85. 100m papillon : 1. Jeannette Ottesen, DAN, 55s86 ; 2. Madeline Groves, AUS, 55s97 ; 3. Katinka Hosszu, HUN, 56s75. 200m papillon : 1. Franziska Hentke, GER, 2’4s06 ; 2. Madeline Groves, AUS, 2’5s30 ; 3. Siqi Wang, CHN, 2’5s51 ; 4. Zsuzsanna Jakabos, HUN, 2’6s13.

100m 4 nages : 1. Katinka Hosszu, HUN, 57s12 ; 2. Katie Meili, USA, 58s02; 3. Emily Seebohm, AUS, 58s51. 200m 4 nages: 1. Katinka Hosszu, HUN, 2’5s57 ; 2. Zsuzsanna Jakabos, HUN, 2’6s29 ; 3. Julia Efimova, RUS, 2’6s93 ; 4. Alia Atkinson, JAM, 2’8s39. 400m 4 nages : 1. Katinka Hosszu, HUN, 4’25s69 ; 2. Miho Takahashi, JPN, 4’28s85 ; 3. Hannah Miley, GBR, 4’29s80.


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *