PRIGODA, 2’0s16, RECORD DU MONDE : DE PLUS EN PLUS PRES DES 2 MINUTES AU 200 BRASSE !

Éric LAHMY

Jeudi 13 Décembre 2018

MESSIEURS.- 200 m BRASSE : 1. Kirill PRIGODA, Russie, 2’00s16 (record du monde, ancien, 2’0s44, par Marco KOCH, Allemagne – passages en 27s01, 57s62, 1’28s75, 2’0s44 – 27s01, 30s61, 31s13, 31s41); 2. Haiyang QIN, Chine,  2’1s15 (27s45, 58s29, 1’29s52, 2’1s75 – 27s45, 30s84, 31s23, 31s63; 3. Marco KOCH, Allemagne, GER, 2’1s42 (27s68, 58s49, 1’29s54, 2’1s42 – 27s68, 30s81, 31s05, 31s88; 4. Yasuhiro KOSEKI, Japon, 2’2s18 (27s31, 58s22, 1’30s09, 2.2s18 (27s31, 30s91 31s87 32s09) 5. Josh PRENOT, USA, 2’3s12 (27s88, 59s02, 1’30s70, 2’3s12 – 27s88, 31s14, 31s68, 32s42); 6. Mikhail DORINOV, Russie, 2’3s20 (27s74, 58s84, 1’30s79, 2’3s20 – 27s54, 31s10, 31s95, 32s41); 7. Arno KAMMINGA, Pays-Bas, 2’3s72 (28s41, 59s52, 1’31s26, 2’3s72 – 28s41, 31s11, 31s74, 32s46); 8. Erik PERSSON, Suède,  2’4s15 (28s40, 59s60, 1’31s60, 2’4s15 – 28s40, 31s20, 32s00, 32s55 – en séries, 2’3s51.

En séries, 9. Andrew WILSON, USA, 2’4s02 ; 10. Anton Sveinn MCKEE, Islande, 2’4s37 ; 11. Yukihiro TAKAHASHI, Japon, 2’4s68 ; 12. Tomas KLOBUCNIK, Slovaquie, et Ilya SHYMANOVICH, Biélorussie, 2’4s85 ; 14. Caio PUMPUTIS, Brésil, 2’5s.

Sévèrement défait sur 100 brasse, Kiril PRIGODA s’est offert une revanche éclatante sur 200 mètres : titre et record mondial. Le brasseur de Saint-Pétersbourg  devance le benjamin de la finale, le Chinois QUIN, 19 ans : sans doute l’avenir ; et Marco KOCH, qui détenait le record monde : peut-être le passé..

Tout le reste de la finale, c’est des plus ou moins « vieux pros » de 22 à 28 ans dont le moins âgé est PRIGODA lui-même (23 ans le 29 décembre prochain). Mais ici encore, cela va très vite. Les talents de nageurs poussent sur les terrains présumés, dans le passé, fort peu cultivables…


Also published on Medium.

2 comments:

  1. Doug

    Oui on espère tous que cette jeune génération russe prometteuse n’a rien à voir avec les pratiques qui ont fait scandales récemment. En tout cas le jour (surement pas si loin) où quelqu’un fera 1’59 au 200B je prendrai au moins 5 minutes pour m’assoir…

    1. Eric Lahmy *

      L’important, c’est que le système étatique vole en éclats. Après, on ne pourra pas être sûr que tout le monde sera clair dans sa tête, mais le contrôle sera crédible… Mais je ne suis pas loin de penser qu’on peut aller plus loin sans se doper qu’en se dopant. Je connaissais des haltérophiles français, sport très pollué, qui se dopaient pour minimiser leur entraînement!!!

Répondre à Eric Lahmy Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *