Quatre Continents au rendez-vous de Perth

Par Eric LAHMY

Mercredi 29 Janvier 2014

Pour la seconde fois, les BHP Billiton Aquatic Super Series accueillent quelques-unes des meilleures notations qui baignent le Pacifique… et l’océan Indien. Au départ, l’Australie invitait la Chine et l’Afrique du Sud. L’affiche s’est considérablement renforcée. En octobre dernier, le Brésil et le Japon ont décidé de venir faire un tour. L’Asie, l’Amérique du Sud, l’Afrique se rencontrent donc en Océanie.

Le West Challenge Stadium de Perth, à l’occident de l’Australie, devient le centre de la planète natation pendant un week-end.

AUSTRALIE.- Bien entendu, les Australiens ont préparé avec soin une rencontre qui les concerne au plus haut point, sachant combien il est important, même à l’ère du village global, de briller à domicile. Equipe complète donc, emmenée par Magnussen, bien entendu, et par Cate Campbell, qui s’est montrée discrète en début de saison

L’élève de John Cusack, à Brisbane, a expliqué qu’elle était à la recherche de la course parfaite. « Celle-ci a quelque chose d’impossible. Elle exigerait une perfection de bout en bout, et c’est un peu illusoire d’imaginer qu’on va y parvenir. Par exemple, le départ parfait. Il existe, mais vous ne pouvez pas le réussir à tout coup. C’est comme le service en tennis. Qui peur se vanter de délivrer un ace à chaque service ?  Il s’agit de gratter de ci de là. » Son meilleur temps sur 100 mètres, 52’’33 n’est plus bien loin des 52’’07, record du monde de Britta Steffen, mais encore faut-il aller chercher des améliorations parfois au millimètre…

Sa jeune sœur Bronte, Christian Sprenger, le champion du monde du 100 mètres brasse, Tommaso D’Ortogna, qui a remplacé James Roberts, et tous les autres vont faire leurs débuts sous la férule du nouveau « head coach » Jacco Verhaeren.

MESSIEURS.- Ashley Delaney, Thomas Fraser-Holmes, Jordan Harrison, Grant Irvine, Matson Lawson, Daniel Lester, James Magnussen, Cameron McEvoy, David McKeon, Tommaso D’Orsogna, Christian Sprenger, Kenneth To, Daniel Tranter, Benjamin Treffers, Chris Wright.

DAMES.- Jessica Ashwood, Bronte Barratt, Cate Campbell, Bronte Campbell, Alicia Coutts, Sally Foster, Ellen Gandy, Madeline Groves, Belinda Hocking, Emma McKeon, Taylor McKeon, Kern McMaster, Kylie Palmer, Leiston Picktt, Emily Seebohm.

BRESIL. 17 nageurs et huit nageuses.- Pendant que les violences renaissent au Brésil contre les fastes de la Coupe du monde de foot que les pauvres ressentent comme une insulte, les nageurs Brésiliens sont arrivés en Australie où ils disputent ce week-end le Biliton Aquatic Super séries à Perth ; leur entraîneur n’est autre que Scott Volkers, lequel vit au Brésil aujourd’hui mais connait le coin et les a amené à préparer la touche finale sur la Sunshine Coast, à Caloundra où il possède toujours sa maison.

MESSIEURS.- Alan Vitoria, 27 ans (dos), auto-entraîné, sort de sept tendinites aux épaules et nage le 50 mètres. Brandonn Almeida (demi-fond 4004nages). Felipe Lima, 100 m brasse. Guilherme Guido (dos). Henrique Barbosa, 29 ans, brasse. Joao Gomes Junior, 28 ans, 50 et 100 brasse. Leonardo de Deus, 22 ans, 200 mètres papillon. Luiz Altamir Lopes Melo, 17 ans, 400m, 100m papillon. Marcos Macedo, 100 m papillon, 33 ans, 50m. Nicholas Santos, 33 ans, sprint. Marco Ferrari de Oliveira. Matheus Santana, 17 ans, recordman junior du Brésil sur 100m. Nicolas Oliveira, 27 ans, sprint. Tales Cerdeira, 27 ans, 200m brasse. Thiago Pereira, 28 ans, argent olympique du 400 4 nages à Londres, bronze des 200 et 400 4 nages à Barcelone. Vinicius Waked, 27 ans, 4×100, 4×200.

DAMES. -Bruna Caroline Lemos Rocha, papillon. Carolina Bilich Queiroz, 400m, 18 ans, Daniele Paoli de Jesus, papillon. Graciele Herrmann, sprint. Larissa Oliveira, 100m, 200 libre. Manuella Lyrio, 200m, Nathalia Almeida 200 papillon 4004nages. Natalia de Luccas.

CHINE.- SUN YANG TOUJOURS AU PAIN SEC.
C’est sans sa star “déchue” (un grand mot) que l’équipe chinoise de natation a débarqué pour en découdre à Perth dans les Billion Series. Sun Yang n’a eu droit qu’à une semaine de prison après l’accident de voiture (il conduisait sans permis). On sait (ou on ne sait pas) que si le nageur est immense, le personnage ne se montre guère très sympathique. Agressif et grossier, on l’a vu, à l’arrivée en limousine dans un championnat, refouler des admirateurs lors d’un meeting de natation, aidé par sa mère qui refroidissait les enthousiastes en les insultant copieusement. Il semble que le personnage se soit cru intouchable, après ses succès, et, surtout, se soit décidé à en profiter. Ayant décidé de se séparer de son entraîneur, il est allé au clash et a affronté sa Fédération, ce qui ne se fait pas aussi facilement en Chine. Son statut a fini par ne pas suffire quand, dans une voiture de sport et sans permis, il a percuté un camion. Après une semaine de prison, il s’est même mis à dos les autres convicts. La raison ? Il avait demandé une nourriture végétarienne non par respect de la doctrine confucéenne, mais parce qu’il craignait que la viande de la prison soit avariée ou contienne des anabolisants ! Les autres locataires de la prison ont dû avaler ces végétaux qu’ils ont trouvé immangeables et ont fait circuler une pétition demandant à ce que Sun aille se faire voir ailleurs !

Privée de Yang, l’équipe chinoise est nettement affaiblie. Pas de vrai remplaçant en demi-fond, et pour le reste, l’équipe, côté garçons, est jeune et privée de vedettes. Côté filles, revanche, elle présente une crédibilité plus affirmée, avec Ye Shiwen, la double championne olympique de quatre nages de Londres (bien amoindrie en revanche à Barcelone), Liao Liuyang, médaillée olympique du 200 mètres papillon et 6e à Barcelone.

MESSIEURS.- Fenglin Zhang, Jiayu Xu, Yun Hao, Tengfei Shi, Shun Wang, Zetao Ning, Yang Shi, Keyuan Shang, Feilian Mao, Xiang Li, Ming Jin, Hexin Yu, Jianbin He.

DAMES.- Liuyang Jiao, Yuze Hu, Yuanhui Fu, Yiwen Shao, Ying Lu, Yuhan Qiu, Xinyi Chen, Jinglin Shi, Junhun Guo, Duo Shen, Min Zhou, Yige Yao, Yilin Zhou (plongeon), Yue Cao (400m), Shiwen Ye, Xiang Liu.

AFRIQUE DU SUD.- Pas de Cameron Van Der Burgh, mais Chad Le Clos, le champion olympique du 200 mètres papillon de Londres, devenu sans doute l’un des trois ou quatre grands nageurs en 2013, après non seulement ses exploits des mondiaux de Barcelone (victoires en papillon, sur 100 et 200 mètres, mais aussi son impeccable parcours en Coupe du monde (petit bassin).

MESSIEURS.- Devon Brown, Ryan Coetzee, Jarred Crous, Charl Crous, Ayrton Sweeney, Mark Hunter, Clayton Jimmie, Calvyn Justus, Chad Le Clos, Daniel Marais, Caydon Muller, Darren Murray, Luke Pendock, Hercules Prinsloo, Christopher Reid, Daniel Ronaldson.

DAMES.- Erin Gallagher, Lehesta Kemp, Justine Macfarlane, Trudi Maree, Rita Naude, Kyna Pereira, Karin Prinsloo, Marlies Ross, Tatjana Schoenmaker, Nathania Van Niekerk, Rene Warnmes.

JAPON.- Le Japon délègue sa grande équipe, avec Daiya Seto, champion du monde du 400 mètres quatre nages de Barcelone grâce à un formidable parcours en brasse, Hagino, son rival malheureux, après avoir dominé pendant… deux cents quatre-vingt-dix mètres, Irie, Ito… Une formation très homogène.

MESSIEURS.- Takuro Fujii, Kosuke Hagino (200, 400m), Ryosuke Irie (dos), Kenta Ito, Kohei Kawamoto, Yuki Kobori; Yasuhiro Koseki, Takeshi Matsuda (papillon), Katsumi Nakamura, Koichiro Okazaki, Daiya Seto, Shinri Shioura (100m), Yuki Shirai, Sho Sotodate, Akihiro Yamaguchi, Kohei Yamamoto.

DAMES.- Sayaka Akase, Asami Chida, Natsumi Hoshi, Chihiro Igarashi, Yayoi Matsumoto, Mio Motegi, Miyu Otsuka, Miho Takahashi, Miki Uchida, Kanaki Watanabe, Misuzu Yabu, Misaki Yamaguchi.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *