RUSSIE: VIKTORIA ANDREEVA ARRIVE

Samedi 23 Avril 2016

Comment s’appelle-t-elle ? ça se prononce Victoria, mais comment ça s’écrit ? C’est le casse-tête de la transcription des noms russes, Viktoria, Viktoriia, Victoriia, et son nom, Andreieva, Andreyeva, Andreiieva) Andreeva, parce qu’en plus ce sont les orthographes imposées par les anglophones qui viennent mettre leur ordre à eux. Ce qui est sûr, c’est que cette jeune fille qui appartient à l’Oblast (région) de Penza est une gaillarde de 23 ans qui brûle tout à coup les étapes et passe d’un niveau national discret (relayeuse) aux sommets internationaux. La chose s’est passée aux championnats de Russie, sélectifs pour les Jeux olympiques, qui se sont tenus pendant toute la semaine à la piscine olympique de Moscou.

Sans doute y avait-il un potentiel dans cette robuste demoiselle de 1,89m pour 76kg, fille d’une technicienne du pentathlon, et, bon sang ne peut mentir, en a hérité une passion pour l’équitation. Depuis un an, a-t-elle consenti à laisser sa monture dans son box et de se laisser coacher sérieusement ? Elle-même disait déjà lors des championnats de Russie en petit bassin qu’elle avait gagné en confiance en elle, par rapport aux temps où ses premiers entraîneurs, les regrettés Boris Naarov et Mikhail Amelchenko, s’occupaient d’elle. Depuis, elle est préparée par Galina Dolgova… Mais cette affective affirme que la présence de sa mère dans les tribunes a aidé. On devrait emmener cette dame aux Jeux olympiques !

Elle a fait feu de tout bois, Victoriia, aux championnats de Russie, qualificatifs pour les Jeux de Rio, avec deux 2e places, sur 100 et 200 mètres libre, et surtout un joli 200 quatre nages en 2:9s56, record national, elle qui depuis huit ans qu’elle est apparue dans les bilans mondiaux n’avait jamais nagé plus vite que 2:12s20 sur la distance. En outre elle a conclu cette performance de beau niveau dans les minutes qui ont suivi son 200 libre. Ce n’est pas encore Katinka Hosszu, mais la fille a de la ressource.

Le 100 mètres messieurs est à la fois encourageant de par sa densité, mais pas exceptionnel, dans ce que, par exemple, pas un nageur n’a touché la limite des 48 secondes. Mais sept nageurs en moins de 49 secondes témoignent d’une belle santé. Le relais quatre fois 100 russe sera, comme les saisons passées, un rude adversaire pour les recordmen d’Europe et champions du monde français.        

EVGUENY RYLOV A LA POURSUITE DE MITCH LARKIN

La Russie comptera aussi sur un bon dossiste, Rylov, nouveau recordman d’Europe sur 200, et une bonne dossiste Daria Konstantinova Ustinova, qui a été très précoce (même pour ce qui concerne le dopage, d’ailleurs) et qui est désormais bien établie (pas dans le dopage, espérons-le) et a gommé ce quelque chose de lymphatique dans sa façon de nager, qui est l’envers de son mode d’évolution très glissé dans l’eau, mais aussi le fait d’une fille trop vite grandie. Ustinova a devancé nettement la toujours recordwoman d’Europe Fesikova(Zueva), et ses 2 :6s92 grignotent sur son record personnel, 2:7s29 l’an dernier à Moscou

Rylov, lui, a dû se battre sur 100 alors que sur 200 mètres, son évolution a pris l’allure d’une marche triomphale. Ses 1:54s21 ont effacé le record d’Europe et son propre record de Russie, et représentent l’une des meilleurs performances tous temps. Si l’on met de côté les records polyuréthane, seuls Lochte, USA, 1:52s96 en 2011, Larkin, Australie, 1:53s17 en 2015, Clary, 1 :53s41 en 2012 et Hagino, 1 :54s23 en 2014, ont nagé la distance plus vite que lui. En 2016, seul Larkin le précède en 1:53s90.

Mais ce n’est pas tout ? Passé en 26s56 et en 55s17, avant de virer en 1:24s38, Rylov exhibe des temps partiels de 26s56, 28s51, 29s21 et 29s83 et donc d’une course assez déséquilibrée. Peut-être a-t-il opté pour un tel profil de course afin de décrocher Shabasov et Tarasevich ? Ou encore pour obtenir son billet pour Rio, en fonction de la politique des minima russes ? Ou encore, on peu toujours rêver, afin de tester un type de course en vue des Jeux ? Toujours est-il qu’il peut tenter de mieux planifier son effort et trouver là une niche de progrès…

Vladimir Morozov a gagné 50 et 100 mètres sans exploits, nageant moins vite en finale de son 50m qu’en séries et en demis et dominant de peu Grechin sur 100.

La brasse, domaine traditionnellement fort de la natation russe et ceci depuis que la natation est organisée dans ce pays, a donné à des luttes serrées. Dans ce contexte, Anton Chupkov a réussi à gagner la plus longue distance et à arracher la deuxième place ex-aequo sur 100.

MESSIEURS.- 50 mètres : 1. Vladimir Morozov, Volgograd, 22s01 (en séries 21s75, en demi-finales 21s69).  

100 mètres : 1. Vladimir Morozov, Volgograd, 48s09 ; Andrei Grechin, Altai, 48s18 ; Alexandr Popkov, 48s41 ; 4. Alexandr Soukhoroukov, 48s55 ; 5. Danila Izotov, 48s58 ; 6. Nikita Lobintsev, 48s60 ; 7. Stepan Surkov, Volgagrad, 48s82 (en demi-finales, 48s75) ; 8. Ivan Kuzmenko, Volgograd, 49s20

200 mètres : 1. Alexandr Krasnykh, Tatarstan, 1:47s00; 2. Nikita Lobintsev, 1:47s71

400 mètres : 1. Alexandr Krasnykh, Tatarstan, 3:47s30; 2. Viacheslav Androusenko, Saint-Petersbourg, 3:49s24 ; 3. Alexandr Fedorov, Saint-Petersbourg, 3:50s35; 4. Evgeny Koulikov, 3:51s14; 5. Ernest Maxoumov, Tatarstan, 3:52s11.

1500 mètres : 1. Yaroslav Poptapov, Volgograd, 15 :3s61 ; 2. Ilya Druzhinin, Volgograd, 15 :10s96.

50 mètres dos : 1. Grigory Tarasevich, Omsk, 24s70 ; 2. Nikita Oulianov, Khmao-Tugra, 24s82 ; 3. Evgueny Rylov, Moscou, 25s06.

100 m dos : 1.  Evgueny Rylov, Moscou, 53s04 ; 2. Grigory Tarasevich, Omsk, 53s20; 3. Andrei Shabsov, 54s225. 4. Nikita Oulianov, 54s53; 5. Anton Boutymov, 54s74.

200 m dos : 1. Evgueny Rylov, Moscou, 1:54s21 (record d’Europe, ancien record Radoslav Kawecki, 1:54s24 – et de Russie, ancien par lui-même, 1:54s60); 2. Andrei Shabasov, Saint Petersburg, 1:57s38 ; 3. Grigory Tarasevich, Omsk, 1:57s79.

50 m brasse : 1. Andrei Nikolaiev, Kaluga, 27s14 ; 2. Kiril Prigoda, Saint Petersburg, 27s31 ; 3. Vsevolod Zanko, Moscou, 27s70; 4. Ilya Khomenko, Rostov, 27s71; 5. Anton Lobanos, Novosibirsk, 27s85; 6. Grigorii Falko, Moscou 28s11.

100 m brasse : 1. Vsevolod Zanko, Moscou, 59s72 ; 2. Kiril Prigoda, Saint-Petersbourg, et Anton Chupkov, Moscou, 59s94 ; 4. Ilya Khomenko, Rostov, 1:0s01 ; 5. Andrei Nikolaiev, Kaluga, 1:0s21; 6. Oleg Kostin, Nijny-Novgorod, 1:0s70 (en demi-finale, 1:0s61); 7. Alexandr Palatov, Volgograd, 1:0s82; 8. Roustam Gadirov, Omsk, 1:0s88.

200 m brasse : 1. Anton Chupkov, Moscou, 2:9s91 ; 2. Ilya Khomenko, Rostov, 2:10s19; 3. Kiril Prigoda, Saint-Petersbourg, 2:10s57 ; 4. Roustam Gadirov, Omsk, 2:10s63 ; 5. Mikhaïl Dorinov, Nijni Novgorod, 2:11s16 (en demi-finales, 2:10s58) ; 6. Alexandr Palatov, Volgograd, 2:11s38 (en demi-finales, 2:10s45) ; 7. Grigorii Falko, Moscou, 2:11s93 (en demi-finales, 2:11s58) ; 8. Kiril Mordashev, Penza, 2:12s75 (en demi-finales, 2:11s93. Finale B : 1. Arkady Vorobiev, Moscou, 2:14s11

50 m papillon : 1. Alexandr Sadovnikov, Volgograd, 23s51.  

100 m papillon : 1.Aleksandr Sadovnikov, Volgograd, 51.50; 2. Evgeny Koptelov, Moscou, 52.05; 3. Nikita Konovalov, Volgograd, 52.17.

200 m papillon : 1. Daniil Pakhomov, Saint Petersburg, 1:56s90 ; 2. Nikolaï Skvortsov, Kaluga, 1:57s33 ; 3. Alexandr Pribytov, Saint Petersburg, 1:57s71.

200 m 4 nages : 1. Semen Makovich, Samara, 2:0s18.

400m 4 nages : 1. Semen Makovich, Samara, 4:17s57.

DAMES.- 50 mètres : 1. Natalia Lovtcova, Novosibirsk, 24s97.

100mètres : 1. Veronika Popova, Saint Petersburg, 54s33 ; 2. Viktoriia Andreeva, Penza, 54s44; 3. Natalia Lovtcova, Novosibirsk, 54s48; 4. Rosalia Nasretdinova, Moscou, 54s84  

200 mètres : 1. Veronica Popova, Saint Petersburg, 1:56s91 ; 2. Viktoriia Andreeva, Penza 1:57s35 (1:56s91); 3. Anna Openysheva, Krasnoiarsk, 1:57s66; 4. Daria Mullakaeva, Perm, 1:59s13

400 mètres : 1. Arina Openysheva, Krasnoyarsk, 4:8s84.

800 mètres : 1. Arina Openysheva, Krasnoyarsk, 8:33s91; 2.Anastasiia Kirpichnikova, Sverdlovsk, 8:38s38.

1500 mètres : 1. Elizaveta Gorshkova, Moscou, 16:51s47.

50m dos : 1. Anastasia Fesikova (ex-Zueva), Tenza, 28s17; 2. Maria KamenevaOrenburg, 28s49; 3. Irina Prikhodko, Tatarstan, 28s55.

100 m dos : 1. Daria K. Ustinova, 17 ans, Sverdlovsk, 59s78; Anastasia Fesikova (ex-Zueva), Tenza, 59s91; 3. Irina Prikohodko, Tatarstan, 1:0s72; 4. Maria Kameneva, 1:1s36.

200 m dos : 1. Daria K. Ustinova, 17 ans, Sverdlovsk, 2:6s92; 2. Anastasia Fesikova (ex-Zueva), Tenza, 2:8s74; 3. Irina Prikhodko, Tartarstan, 2:9s51.

100 m brasse : 1. Daria Chikounova, 1:7s55.

200 m brasse : 1. Sofia Andreeva, Saint Petersburg, 2:25s08 ; 2. Daria Chikunova, Saint Petersburg, 2:25s41.

50 m papillon : 25s78 1. Svetlana Chimrova, Moscou, 26s18.  

100 m papillon : 1.  Svetlana Chimrova, Moscou, 57s79 ; 2. Natalia Lovtcova, Novosibirsk, 58s41; 3. Daria Tcvetkova, Altaï, 58s51; 4. Polina Egorova, Bachkortostan, 58s61.

200 m papillon : 1. Svetlana Chimrova, Moscou, 2:9s78.

200 m 4 nages : 1. Viktoria Andreeva, Penza, 2:9s56.

400 m 4 nages : 1. Kristina Vershinina, Khmao-Yugra, 4:46s83.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *