SARAH SJÖSTRÖM AVEC OU SANS 200 METRES

L’AN PROCHAIN A RIO ?

Eric LAHMY

                                                                                                    Mardi 7 Juillet 2015

La Suédoise, devant la complication du programme que lui offrait sa multiplicité de talents, a décidé de ne pas nager, à Kazan, le 200 mètres nage libre. Cette formidable candidate au titre de meilleure nageuse du monde en 2015 pourrait très bien changer la donne en 2016 à Rio…

Si Sarah Sjöström avait tenté l’aventure du 200 mètres nage libre à Kazan, son programme – en admettant bien entendu qu’elle parvienne systématiquement en finale ce qui n’est pas irréaliste ! – aurait été le suivant.

2 août.- Le matin : 100 mètres papillon, séries ; relais 4 fois 100 mètres, séries. L’après-midi : 100 mètres papillon, demi-finales ; relais 4 fois 100 mètres, finale.

3 août.- L’après-midi : 100 mètres papillon, finale.

4 août.- Le matin : 200 mètres, séries. L’après-midi : 200 mètres, demi-finales.

5 août.- L’après-midi : 200 mètres, finale.

6 août.- Le matin : 100 mètres, séries. Relais 4 fois 200 mètres, séries. L’après-midi : 100 mètres, demi-finales. Relais 4 fois 200 mètres, finale.

7 août.- Le matin : 50 mètres papillon, séries. L’après-midi, 100 mètres libre, finale. 50 mètres papillon, demi-finales.

8 août.- Le matin : 50 mètres libre, séries. L’après-midi : 50 mètres papillon, finale. 50 mètres libre, demi-finales.

9 août.- Le matin : relais 4 fois 100 mètres quatre nages, séries. L’après-midi : 50 mètres libre, finale. Relais 4 fois 100 mètres quatre nages, finale.

Nous avons soustrait les relais mixtes, cette sottise défendue par la FINA et auxquels les nageurs sérieux ne devraient prêter attention. Nous incluons sa présence en séries parce que la natation suédoise n’est pas assez solide pour se passer d’elle. Bien sûr, ses responsables peuvent prendre le risque de ne pas la faire nager les séries avec le risque de ne pas se qualifier, ce qui allègerait son programme !!

Ne pas nager le 200 mètres lui donnera deux jours supplémentaires de repos et de préparation physique et mentale pour les cinq jours suivants –lourdement chargés. Elle avait opté pour cette solution aux championnats d’Europe de Berlin, en août dernier, et s’en était félicitée. Absente de la finale du 200 mètres libre, elle avait ensuite nagé dans le relais suédois quatre fois 200 mètres presque deux secondes plus vite que la championne d’Europe toute fraîchement couronnée, Federica Pellegrini.

Pourquoi laisser tomber le 200 mètres au lieu du 50 mètres papillon, qui n’est pas olympique ? D’abord, les média les plus importants ne saisissent pas ces finesses : une médaille d’or est une médaille d’or, sept médailles d’or valent mieux que six, etc. ! De plus,Sjöström est recordwoman du monde de l’épreuve avec une avance étonnante. On serait tenté de lui donner la médaille avant même la course ! Enfin, Sjöström vient du sprint « pur ». Elle est bien sûr formidablement entraînée, et sa puissance la met dans une classe à part, tant elle est sans rivales. Mais elle a en face d’elle d’autres nageuses d’exception, Melissa Franklin, Femke Heemskerk, Federica Pellegrini, voire Emma McKeon et, sait-on jamais, Kathleen Ledecky. Toutes redoutables, et toutes – à l’exception d’Heemskerk – mieux équipées (au moins théoriquement) qu’elle en termes de résistance pure et de récupération d’un effort de deux minutes. Sur une course, j’aurais misé sur Sarah Sjöström. Avec séries et demi-finales, le jeu devient différent. Son choix parait raisonnable. Dans le contexte des mondiaux, une décision de nager le 200 mètres aurait signifié une énorme confiance en elle, et un défi extrêmement excitant, mais dans un contexte compliqué, avec le risque d’hypothéquer dès le second jour la suite de son programme.

Alors, quand un grand 200 pour Sjöström ? Un an passera d’ici les Jeux olympiques, où le 50 mètres papillon ne sera pas nagé. Et là, qui sait ? L’an prochain à Rio ?

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *