UN COUP DE 100, DOS A DOS: KYLIE MASSE (METRES ET GRAND BASSIN) ET BEATA NELSON (YARDS ET PETIT BASSIN)!

Eric LAHMY

Dimanche 2 Décembre 2018

Ce mois de décembre me parait, par endroits, comme précurseur. Il y a comme la mise en place d’un drame qui va se poursuivre pendant deux années et après quelques ricochets dont un, majeur, aux championnats du monde d’été, et aboutira à Tokyo 2020.

Coïncidence intéressante ? Deux performances, dos à dos, si j’ose dire…Pendant que Kylie MASSE rendait une visite de courtoisie à Greensboro, aux championnats d’hiver des Etats-Unis, visite qui se concluait par un 59s27 sur 100 mètres dos, un nouveau nom apparaissait tout en haut de l’affiche, celui de Beata (Elizabeth) NELSON, une grande fille de 1,78m et de 19 ans, peu connue hors des frontières de la natation universitaire US qui, au Texas Hall of Fame Swimming Invitation, à Austin, a battu le record NCAA des 100 yards dos en 49s67.

Performance très américaine dans la mesure où obtenue en petit bassin de 25 yards, que personne n’utilise en-dehors des cinquante Etats. Performance majeure cependant dans la mesure où le dos féminin américain est leader mondial.

NELSON nage avec les Badgers (blaireaux) du Wisconsin, qu’entraîne depuis un an Yuri SUGUIYAMA, ancien coach de Katie LEDECKY. Elle effaçait pour deux centièmes le record de Ally HOWE, le prototype de la nageuse universitaire pure, qui n’a jamais brillé en grand bassin ou dans les courses internationales.

Son temps, à Beata NELSON ne constitue pas une révélation, vu qu’aux NCAA de mars dernier, elle avait fini 2e du 100 yards dos en 49s92, derrière Ally HOWE, 49s70, et devant Kathleen BAKER, 50s18,  3e du 200 yards dos, en 1’49s27, derrière Kathleen BAKER, 1’47s30, et Asia SEIDT, 1’49s24, et 6e du 200 quatre nages qu’Ella EASTIN avait remporté devant Kathleen BAKER.

Mais HOWE ayant rangé ses maillots pour, diplôme de « public policy » en poche, se consacrer à l’analyse financière des boutiques de prêt à porter de Tory Burch, et BAKER ayant rejoint les rangs des nageuses pros, NELSON parait avoir la route plus dégagée pour s’imposer, cette année, en patronne des NCAA.

Sur les dix meilleures performances américaines de l’histoire du 100 yards dos dames, deux sont détenues par Kathleen BAKER, qui est devenue entre-temps recordwoman du monde du 100 mètres dos – en 58s –, dans les conditions olympiques. D’après James Sutherland qui publie dans SwimSwam la liste de ces « meilleures performeuses » pratiquement toutes réalisées dans les compétitions universitaires de la NCAA, NELSON dispose de quatre meilleurs temps.

Le gag, car il y en a un, c’est que Beata se présente d’abord comme une spécialiste du 100 yards papillon. Mais depuis plusieurs mois, en fait depuis qu’elle a quitté l’école pour l’université, c’est vraiment la dossiste en elle qui l’emporte…

1.Beata Nelson, 49s67 ; 2. Ally Howe, 49s69 ; 3. Ally Howe, 49s70; 4. Beata Nelson, 49s78; 5. Kathleen Baker, 49s80; 6. Beata Nelson, 49s83; 7. Kathleen Baker, 49s84; 8. Beata Nelson, 49s92; 9. Janet Hu, 49s93; 10. Natalie Coughlin, 49s97.

NELSON va-t-elle s’ajouter aux nombreuses candidates aux plus hauts honneurs sur 100 dos, MASSE, certes, BAKER, mais aussi HOSSZU, ATHERTON, SEEBOHM, TOUSSAINT, etc ? Cela dépendra peut-être d’abord de son désir de suivre la piste de la seule NCAA, qu’a illustré avec talent Aly HOWE, ou celle de BAKER, qui a fait de l’université un tremplin pour la natation professionnelle.

A suivre. Mais la saison commence bien…


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *