UNE MISE AU POINT DU BAS-RHIN

A la suite de l’assemblée générale de la ligue d’Alsace et des attaques de Laurent Horter (voir notre article de ce jour), Stéphane Metzger, président comité départemental du Bas-Rhin, a envoyé une circulaire aux clubs du Bas-Rhin, ainsi rédigée

Bonjour à tous, 

Vous avez été nombreux a être choqué lors de l’AG de la ligue de natation par les propos de notre désormais ex-président du comité régional.

Ci-joint la réponse du CD67, le courrier sera mis en ligne sur le site du CD67 en toute transparence.

Nous avons également sollicité les DNA afin d’obtenir un droit de réponse sur les propos consternants tenus à l’encontre du Bas-Rhin dans les DNA du 29/01.

Nous restons à votre disposition pour tout complément d’information.

Au plaisir de vous rencontrer à Tomblaine pour l’élection de la grande région le 11 février.

UN TRAVAIL DE TRANSPARENCE 

Suit la réponse du CD67 aux accusations de Laurent Horter :

« Nous nous permettons de vous adresser ce courrier suite aux propos grandiloquents tenus par le président du comité régional lors de l’assemblée générale du 27 janvier.

Il semblerait que la légitimité de l’élection des membres du comité du Bas-Rhin soit remise en question au même titre que leurs compétences.

L’ensemble des organismes, le tribunal, le ministère, la fédération, conseil régional et départemental ont été destinataires du procès-verbal de l’AG du Bas-Rhin et du PV de la première réunion constitutive du comité directeur. Les documents cités sont en ligne sur le site satellite du Bas-Rhin depuis bien longtemps. Le CD67 est pleinement reconnu et fonctionnel. Contrairement à ce qui été proposé jusqu’à ce jour par le comité régional d’Alsace nous avons décidé de favoriser la transparence, les documents sont accessibles à tous.

Les membres du CA du CD67 ont décidé à l’unanimité de proposer un temps de parole à l’ensemble des candidats au poste de président de la grande région, afin de leur permettre de vous exposer leur programme. À ce jour, un seul candidat s’est déclaré. Lui proposer de présenter son programme est considéré comme « un acte immoral » par le président du comité régional. Dans le Bas-Rhin cela s’appelle la démocratie.

L’ensemble des clubs de Lorraine et de Champagne Ardenne ont été destinataires du programme du président du comité régional pour le poste de président de la grande région.

Il y est précisé que ce programme est celui de l’Alsace. Aucun dirigeant du Bas-Rhin n’y a été associé. La plupart des clubs bas-rhinois n’en ont d’ailleurs pas été destinataires. Un bel exemple de transparence et de démocratie.

Alors, candidat ou pas candidat, la position du président de notre comité régional est sibyllin. Ses intentions vis-à-vis des clubs du département du Bas-Rhin sont inintelligibles. Dans un climat où la parole politique n’a que peu de valeur, nous opposons à ceux qui présentent notre jeunesse comme le fardeau de l’inexpérience, celui de l’honnêteté et de la transparence.

Notre objectif reste celui de défendre les intérêts des clubs du Bas-Rhin. Vous pourrez exprimer librement votre ressenti au travers de votre vote lors de l’élection du 11 février à la grande région. Demain plus qu’hier, le Bas-Rhin aura besoin de représentants pour défendre vos intérêts. En espérant pouvoir compter sur votre soutien.

Stéphane PUCHOL (président délégué), Stéphane METZGER (président).


Also published on Medium.

1 comment:

  1. Observatrice

    En espérant juste que les nageurs, qu’ils soient bas-rhinois ou haut-rhinois, ne paieront pas le prix de ces querelles et mésententes éternelles! Rappelons qu’il s’agit avant tout de sport pour nos jeunes et non de politique! Merci pour eux d’y penser dans chaque décision à venir pour qu’ils puissent continuer à s’épanouir individuellement et collectivement avec les amitiés créées sans frontière!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *