COUPE DU MONDE D’EAU LIBRE, PROPRIÉTÉ ITALIENNE

Éric LAHMY

Dimanche 22 Octobre 2017

Le classement de la Coupe du monde d’eau libre 2017 a été remporté par les Italiens, à l’issue du dernier meeting, celui de Hong-Kong. Arianna Bridi de l’Esercito-RN Trento, et Simone Ruffini, des Fiamme Oro-CC Aniene.

Ces deux nageurs ont terminé respectivement 1ère et 7e à Hong-Kong.

Ruffini, 28 ans, un gabarit léger, 1,73m, 67kg, est apparu à l’international dès 2007 et est monté en quelques années des 5 au 25 km ; il a été vainqueur de l’universiade 2011 (sur 10 km avec deux minutes d’avance sur le second), champion du monde à Kazan en 2015 sur 25 kilomètres et a gagné aussi la traversée du lac Saint-Jean (entraîneur Emmanuele Sacchi).

Arianna Bridi, qui aura 22 ans le 6 novembre prochain, est un talent qui s’affirme, révélée aux championnats d’Europe 2016 sur 10 km et encore bronzée en 2017, aux mondiaux de Budapest sur 10 et 25 km. Sur 10 km, elle avait terminé à 3s5 d’Aurélie Muller, la Française, détachée, et dans un paquet serré de trois nageuses que séparaient deux dixièmes : Samantha Arévalo, Equateur, 2e, et elle-même troisième ex-aequo avec la Brésilienne Anna Marcela Cunha. C’était aussi pour elle la première fois qu’elle devançait sa compatriote Rachele Bruni, cinquième de la course, qu’elle avait rejoint à l’entraînement en début de saison ! Sur 25km, toujours dans les eaux du lac Balaton de Budapest, Bridi, battue par Cunha et Sharon Van Rouwendaal, devançait une autre « vieille gloire » (de 28 ans) italienne, Martina Grimaldi. Arianna a été formée au Rari Nantes Trento.

Présente au rendez-vous des mondiaux, elle a aussi marqué par sa présence tout au long de la saison. Dans la baie de Hong-Kong au large de la plage de Repulsa Bay, Bridi a défait au sprint Ana Marcela Cunha, 2h2’12s6 contre 2h2’12s7 et laissé l’Allemande Finnia Wunram, 2h2’14s7 et Rachele Bruni, 2h2’14s8.

Elle sera l’une des nageuses de pointe que rencontrera Aurélie Muller quand elle reviendra de sa saison « semi-sabbatique » à étudier la diététique…

Côté messieurs, la course partie lentement s’accélère après 5km sous l’impulsion de du champion du monde et olympique néerlandais Ferry Weertman, et de l’Allemand Rob Frederik Muffelss. Finalement, Muffelss devance au sprint Weertman et le Brésilien De Carmo.

Ces articles peuvent vous intéresser:


Also published on Medium.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− deux = 6