A Efimova le titre, à Pedersen le record

2 août 2013

Barcelone, 15e championnats du monde

C’était le duel annoncé. Hier, première demi-finale : la Danoise Rikke Moller Pedersen bat le record du monde du 200 mètres brasse dames. 2’19’’11. Cinq minutes plus tard, la Russe, Julia Efimova, tente manifestement de lui piquer son jouet. Elle n’y parvient pas, mais échoue d’assez peu, et, en 2’19’’85, approche de très près l’ancien record, 2’19’’59, réussi en finale olympique à Londres par la mythique Rebecca Soni. Que tirer de ces événements ? Que la brasse, nage à la fois très technique et très physique, mais aussi assez artificielle en raison de la codification fort compliquée qu’elle nécessite pour conserver sa nature, continue d’évoluer, puisque les records du monde ont été battus autant sur 100m par Ruta Meilutyte, que sur 200m par Pedersen.

Ensuite, comment ignorer que, plus d’une fois, dans la natation, un concurrent a battu un record en qualifications et a été battu en finale. En demi, Pedersen s’était élancée plus vite qu’Efimova, donc, par rapport à la Russe, elle a bâti son record dans le premier 50 mètres. En revanche, elle a un peu faibli au final. Mais elle a nagé seule, et là, il va y avoir contestation, donc risque de crispation. De plus, dans quelle mesure son record ne l’a pas troublé ? Elle a pleuré d’émotion en se rendant compte de son exploit. A-t-elle passé une bonne nuit, est-elle rasséréné, se sent-elle des responsabilités? Va-t-elle pouvoir nager pour gagner, et non pas pour ne pas être battue? Pedersen se lance encore une fois le plus vite, Efimova reste en dedans de son action. Elle revient sur la Danoise dans la troisième longueur. L’action de Pedersen s’enraie. Efimova passe, Pedersen essaie de se relancer, mais c’est fini. La Russe grignote sur son record, échoue de trois dixièmes contre le record, mais peu lui chaud : l’essentiel, c’est le titre !

 DAMES.- 200 METRES BRASSE.- Finale.- 1. EFIMOVA Yuliya, RUS, 2:19.41 (32.86, 35.44, 35.30, 35.81) ; 2. PEDERSEN Rikke Moller DEN, 2:20.08 (32.43, 35.12 35.78 36.75); 3. LAWRENCE Micah, USA, 2:22.37 (32.78, 36.12, 36.65, 36.82); 4. KANETO Rie, JPN, 2:22.96; 5. SOLNCEVA Viktoriya, UKR, 2:23.01; 6. GARCIA URZAINQUI Marina, ESP, 2:23.55; 7. FOSTER Sally, AUS, 2:24.01; 8. MCCABE Martha, CAN, 2:25.21.

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • CONSERVERONT-ELLES LEUR TITRE OLYMPIQUE? (6)  RUTA MEILUTYTE NOUS PROMET UNE BELLE FUITE EN AVANT Éric LAHMY Lundi 4 Janvier 2016 MALGRÉ LES DISCOURS QUI PRÉTENDENT QUE L’OR OLYMPIQUE NE REPRÉSENTE PLUS L'ABOUTISSEMENT D'UNE […]
  • Hosszu bute sur Efimova 28 décembre 2013 Donc la Hongroise Hosszu a continué ses travaux d’Hercule en maillot (Arena, s’il vous plait) lors des finales de la première journée du meeting de l’Océan Indien, à […]
  • RUTA MEILUTYTE SUR 1500 METRES, ÇA DURE LONGTEMPS Éric LAHMY Dimanche 29 Octobre 2017 Braden Keith, du site Swim Swam, signale, dans le 1500 mètres dames des championnats d’hiver d’Australie en petit bassin, qui se sont tenus de jeudi à […]
  • Lawrence Micah en clone de Rebecca Soni 1er août 2013 Barcelone, 15emes championnats du monde Le 200 mètres brasse féminin se renouvelle fortement, au niveau des demi-finales, seulement cinq nageuses des Jeux se retrouvent […]

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 6 = dix-huit