ARENA A AUSTIN : SJÖSTRÖM, 53.12, KATIE LEDECKY, 53.75

L’OGRESSE DU DEMI-FOND DEVORE MAINTENANT LE SPRINT… ET PREPARE UN COUP SUR 200 METRES

Eric LAHMY

Samedi 16 janvier 2016

La meilleure sprinteuse des Etats-Unis est-elle Katie LEDECKY ? Cela se pourrait bien, en tout cas, depuis hier nuit. En finale de l’épreuve du 100 mètres dames, première journée de la deuxième tape de l’Arena Pro Series, dans le bassin de l’Université du Texas, à Austin, miss LEDECKY a nagé les deux longueurs de bassin en 53.75. La course a été dominée par la Suédoise Sarah SJÖSTRÖM, qui, encore devancée d’une coudée par la rapide Abby WEITZEIL aux 50 mètres se détachait peu à mi-course pour l’emporter en 53.12. Au mur du virage, LEDECKY touchait, elle, en sixième position, en 26.42, devancée par WEITZEIL, 25.62, SJÖSTRÖM, 25.83, la Canadienne aux dimensions de basketteuse Chantal VAN LANDEGHEM, 26.06 et une autre Ontarienne, Sandrine MAINVILLE, 26.31 ; mais déjà, derrière la surpuissante écolière de Nation’s Capital, se plaçaient Katinka HOSSZU, 26.56, Missy FRANKLIN, 26.60, et Amanda WEIR, 26.66… Mais dans la deuxième longueur, en-dehors de SJÖSTRÖM (27.29), nulle ne soutint la cadence de la meilleure nageuse du monde (27.33), qui, à dix-huit ans, montre qu’elle ne plaisantait pas quand elle affirmait lorgner désormais sur le 100 mètres nage libre. SJÖSTRÖM triomphait, mais LEDECKY atteignait une nouvelle fois le superlatif. La voilà désormais 7e nageuse américaine de 100 mètres de l’histoire, devant des références absolues du sprint comme Dara TORRES, 53.76 en 2008 (et en polyuréthane) et Shannon VREELAND, 53.83… Outre le polyuréthane, seules Simone MANUEL, 53.25, et Missy FRANKLIN, 53.36, la devancent. Missy qui n’est pas sortie de l’ornière, avec ses 54.78, les mains « dans » le battement de sa formidable co-nationale !

200 METRES, MENACE D’OURAGAN SUR LES RECORDS DE SCHMITT ET DE PELLEGRINI

Difficile de dire ce que LEDECKY vaut sur 200 mètres, avec cette vitesse ajoutée. Mais nom d’une pipe, ses 1’55.16 sur la distance, record personnel établi en finale des championnats du monde de Kazan, pourraient bien être balayé par cette tempête de force majeure… Rappelons aussi que lors du premier Arena Pro Serie, à Minneapolis, elle avait nagé 1’55.37 au 200 mètres avec 54.95 au 100 mètres ! Katie, si l’on transpose son avancée, peut-elle d’ores et déjà titiller le record du monde de Federica PELLEGRINI, 1’52.98, ou, à défaut, les 1’53.61 d’Allison SCHMITT. Celle-ci, quand elle établit ce temps, valait 53.94 au 100 mètres et 4’1.77 au 400 mètres, Katie, elle, en est à 53.75 et 3’58.37 !! Bref, tout est possible…

DAMES.- 100 mètres : 1. Sarah SJÖSTRÖM, Suède, 53.12 ; 2. Katie LEDECKY, 53.75 ; 3. Abby WEITZEIL, 54.00 ; 4. Katinka HOSSZU, Hongrie, 54.37 ; 5. Sandrine MAINVILLE, Canada, 54.63 ; 6. Missy FRANKLIN, 54.78. Finale B, 9. Natalie COUGHLIN, 54.50 ; 10. Madison KENNEDY, 54.79 ; 11. Camille CHENG, 54.86.

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *