Cure de Vichy pour l’Open de France

1er décembre 2013

L’Open de France, ex Open EDF, ayant quitté il y a deux ans les installations de la Croix-Catelan, avait trouvé refuge à Vichy, ville d’eau s’il en est, et « inventeuse » des championnats de France masters de natation, pour ceux qui ont bonne mémoire.

Vichy a démontré qu’on pouvait attirer de très bons nageurs de niveau mondial en-dehors de Paris en organisant parfaitement l’Open dans ses eaux, les 6 et 7 juillet, à trois semaines des championnats du monde de Barcelone, avec une affiche de sprint alléchante, Cesar Cielo contre Florent Manaudou. Vichy remet ça, et accueillera l’Open de France jusqu’en 2016.

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • LA JEUNESSE DE BUENOS AIRES 4 juillet 2013 La capitale de la République Argentine, Buenos Aires, organisera les Jeux olympiques de la Jeunesse en 2018. Ainsi en a décidé aujourd’hui le Comité International […]
  • Court jus à Gwangju 9 août 2013 Scandale sur fond de championnats du monde 2019 La ville coréenne de Gwangju est appelée ville de la lumière. Mais ce Paris de l’extrême Orient se trouve aujourd’hui au […]
  • UNIVERSIADES DE TAIPEH : CES SERIES QUI FONT PEUR, par Eric LAHMY Eric LAHMY Mercredi 30 Août 2017 L’une des tendances les plus marquantes des courses de natation qui viennent de s’achever aux Universiades de Taipeh, a été la réalisation de […]
  • COMMENT BOSSENT LES ITALIENS La natation italienne prétend se situer désormais à la 6e place dans la monde. Loin devant la Française, qui a pourtant fait mieux dans les rendez-vous d'été de ces trois dernières années, […]

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 3 = deux