EMILY SEEBOHM EN DOS EN ROUTE POUR RIO

L’AUSTRALIENNE MARQUE ENCORE DES POINTS

SUR KATINKA HOSSZU ET MELISSA FRANKLIN

Eric LAHMY

Jeudi 1er Octobre 2015

Pékin. Coupe du monde de natation, x-ième volet. Une grande performance est à porter au crédit l’Emily Seebohm. La championne du monde australienne, 58.59, performance assez rare ! vire aux 50 avec entre une et deux longueurs de corps sur tout son monde. Hosszu, deuxième, est à l’arrivée derrière son battement de jambes, et se trouve à la bagarre avec la Chinoise Chen et Franklin. Je sais que ça ne se passe pas comme ça, mais je ne peux m’empêcher de songer que Seebohm a pris là une nouvelle option sur la finale olympique de Rio !

Seebohm lance-t-elle là sa saison 2016, ou achève-t-elle sa saison 2015, difficile à dire, d’autant qu’on achève ici le printemps austral, toujours est-il qu’aux mondiaux de Kazan, il y a deux mois, seule la même Seebohm a nagé plus vite que ça, quand elle remporta le titre mondial en 58.26 devant sa compatriote madison Wilson, 58.75…

La veille, à Pékin, Seebohm a suivi (on imagine tranquillement) Franklin et Hosszu) avant de la passer, sur 200 mètres dos.

Quand Bronte rencontre Cate, c’est toujours Campbell qui gagne…

Les sœurs Campbell se sont livrées à une nouvelle de leurs célèbres empoignades. Une nouvelle fois en Coupe du monde, c’est l’aînée, Cate, qui a repris la haute main sur la petite sœur qui avait triomphé aux mondiaux de Kazan. Mais cela a été chaud, et si Bronté a cédé de 23/100e sur 50 mètres, elle n’a été devancé que de deux centièmes au 100 mètres, et n’était le chronométrage électronique, on n’aurait jamais connu le prénom de la gagnante!

Van Der Burgh a plus ou moins sauvé les finales masculines d’une certaine faiblesse. Il semble que le Sud-Africain, piqué au vif par les résultats du recordman du monde britannique –il l’avait montré à Kazan où il avait failli faire basculer les pronostics, l’approchant, autant en séries qu’en finale, de sept centièmes, coïncidence rare, dans les mêmes temps chaque fois, 58.52 contre 58.59. Ici, il n’a fait que battre la minute. Il faut dire que les performances en brasse sont très valorisées par la récente autorisation donnée par la FINA de tricher un peu plus en effectuant un dauphin.

La FINA a le chic pour distiller ses coups tordus. L’an dernier, elle avait refusé d’entériner le coup de dauphin en brasse et fait passer une autre de ses turpitudes, le starting-block de dos. Et là, elle a glissé le dauphin et brasse !

Un temps de finale mondiale a été réussi sur 200 mètres par l’Australien Dan SMITH, « sauvé » de cinq ans d’accoutumance à la drogue par un retour en compétition. On avait comparé ce jeune homme, dans le temps, à Ian Thorpe. Maintenant, il croit en Dieu et il nage. Bon, pourquoi pas ? On désespérait de Dieu ces derniers temps, mais il sert toujours à marcher sur l’eau.

 MESSIEURS.- 100 mètres : 1. Katsu

mi NAKAMURA, Japon, 48.60 ; 2. Laure GUILLAUME, France, 52.75.

200 mètres : 1. Dan SMITH, Australie, 1’46.70.

400 mètres : 1. Dan SMITH, Australie, 3’51.45 ; 2. David BRANDL, Autriche, 3’51.61; 3. Jacob HANSFORD, Australie, 3’51.62 ; 4. Masato SAKAI, Japon, 3’51.81

1500 mètres : 1. Masato SAKAI, 15’29.86

50 mètres dos : 1. Jiayu XU, Chine, 24.65 ; 2. Ashley DELANEY, Australie, 25.27 ;… 6. Oleg GARASYMOVYTCH, France, 26.62 (en séries, 26.53). En séries, 9. Nans ROCH, France, 27.45 ; 10. Guillaume LAURE, France, 27.94.

100 mètres dos : 1. Ashley DELANEY, Australie, 54.36 ; 2. Yuki SHIRAI, Japon, 54.71 ;… 8. Oleg GARASYMOVYTCH, France, 57.68 (en série, 57.05. En séries, 13. Guillaume LAURE, France, 1’0.86

200 mètres dos : 1. Yuki SHIRAI, Japon, 1’57.98 ;… 6. Oleg GARASYMOVYTCH, France, 2’4.16

50 mètres brasse : 1. Cameron VAN DER BURGH, Afrique du Sud, 27.03 ; 2. Tony SUCIPTO, Autralie, 27.69 ; 3. Weijia SHI, Chine, 28.00 ; 4. Zhihao ZHANG, Chine, 28.14. En séries, 16. Guillaume LAURE, France, 30.55.

100 mètres brasse : 1. Cameron VAN DER BURGH, Afrique du Sud, 59.76 ; 2. Zibei YAN, Chine, 1’0.57 ; 3. Tommy SUCIPTO, Australie, 1’1.16. En séries, 15. Guillaume LAURE, France, 1’6.47.

200 mètres brasse : 1. Feilian MAO, Chine, 2’10.95 ; 2. Cameron VAN DER BURGH, Afrique du Sud, 2’11.68 ; 3. Zibei YAN, Chine, 2’11.97 ; 4. Chahosheng HUANG, 2’12.50 ; 5. Akihiro YAMAGUCHI, Japon, 2’12.85 ; 6. Ippei WATANABE, Japon, 2’13.42.

50 mètres papillon : 1. Zhuhao LI, Chine, 23.39 (record du monde junior) ; 2. Jiayu XU, Chine, 23.66. En série, 20. Guillaume LAURE, France, 26.11.

200 mètres papillon: 1. Masato SAKAI, Japon, 1’57.44 ;… 6. Hans ROCH, France, 2’3.04.

400 mètres 4 nages : 1. David VERRASZTO, Hongrie, 4’16.36.

DAMES.- 50 mètres : 1. Cate CAMPBELL, Australie, 24.30 ; 2. Bronte CAMBELL, Australie, 24.53 ; 3. Menghui ZHU, Chine, 25.01 (en série, 24.91).

100 mètres : 1. Cate CAMPBELL, Australie, 52.96 ; 2. Bronte CAMPBELL, Australie, 52.98 ; 3. Missy FRANKLIN, USA, 54.39 ; 4. Yutin TANG, Chine, 54.60. En séries, 22. Laurine DELHOMME, France, 59.24.

200 mètres : 1. Duo SHEN, Chine, 1’56.47 ; 2. Katinka HOSSZU, Hongrie, 1’56.40 ; 3. Missy FRANKLIN, USA, 1’5739 ; 4. Yufei ZHANG, Chine, 1’58.45.

400 mètres : 1. Junjun GUO, Chine, 4’8.48 ; 2. Yiwen SHAO, Chine, 4’10.19 ; 3. Katinka HOSSZU, Hongrie, 4’10.22

800 mètres : 1. Guoyue WANG, Chine, 8’37.38.

50 mètres dos : 1. Yanhui FU, Chine, 27.55 ; 2. Emily SEEBOHM, Australie, 27.58 ; 3. Jie CHEN, Chine, 28.25; 4. Holly BARRATT, Australie, 28.33… En séries, 12. Laurie DELHOMME, France, 31.27.

100 mètres dos : 1. Emily SEEBOHM, Australie, 58.59 (28.75 au virage) ; 2. Katinka HOSSZU, Hongrie, 1’0.26 ; 3. Jie CHEN, Chine, 1’0.48 ; 4. Melissa FRANKLIN, USA, 1’0.61

200 mètres dos : 1. Emily SEEBOHM, Australie, 2’9.22 ; 2. Katinka HOSSZU, Hongrie, 2’10.26 3. Missy FRANKLIN, USA, 2’10.36.

50 mètres brasse : 1. Alia ATKINSON, Jamaïque, 30.65 ;… 7. Laurine DELHOMME, France, 33.67

100 mètres brasse : 1. Alia ATKINSON, Jamaïque, 1’7.39 ; … 11. Laurine DELHOMME, France, 1’18.67.

100 mètres papillon : 1. Jeannette OTTESEN, Danemark, 57.97 ; 2. Yufei ZHANG, Chine, 58.63 ; 3. Ying LU, Chine, 58.83.

200 mètres 4 nages : 1. Katinka HOSSZU, Hongrie, 2’10.44 ; 2. Szuzsanna JAKABOS, Hongrie, 2’12.31.

400 mètres 4 nages : 1. Katinka HOSSZU, Hongrie, 4’39.49.

Ces articles peuvent vous intéresser:

  • KAZAN (19)L’ARGENT NE FAISAIT PAS LE BONHEUR D’EMILY SEEBOHM   SEEBOHM-WILSON: DOUBLÉ AUSTRALIEN SUR 100 DOS, FRANKLIN HORS DU COUP Éric LAHMY Mardi 4 août 2015 Emily SEEBOHM a enlevé la couronne du 100 mètres dos. Cela signifie beaucoup de […]
  • 2018 : FINIS LES TRIALS AUSTRALIENS POUR LES JEUX DU COMMONWEALTH Éric LAHMY Samedi 22 Octobre 2016 Patron depuis octobre 2013 de l’équipe nationale australienne de natation, Jacco Verhaeren a joué un rôle important dans le redressement des […]
  • LA MINUTE DE CATE CAMPBELL Eric LAHMY                                Mardi 7 Avril 2915   Après quelques jours de compétition, enfin l’heure de s’exprimer des soeurs Campbell est arrivée. Cate et Bronte […]
  • LA DEMI-MINUTE DE BRONTE Vendredi 10 Avril 2015 Finalement, Bronte Campbell a réussi à battre son aînée, aux championnats d’Australie, qui abordent leur phase ultime, à Sydney. En finale du 50 mètres, quelques […]

0 comments:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept − = 1