GILLES SEZIONALE ENTEND « REMETTRE LES CLUBS AU CŒUR DU SYSTÈME »

« UN ENGAGEMENT MUSELÉ PAR UNE PRÉSIDENCE UNILATÉRALE »

Mardi 1er Mars 2017

Bien des personnes de la natation s’interrogent sur le programme de Gilles Sezionale, président de la nouvelle région Provence-Côte d’Azur, candidat à la prochaine élection de président de la Fédération française de natation. Président qui sera désigné le 2 avril prochain.

Je crois plus personnellement aux hommes qu’aux programmes, mais il est nécessaire de défendre certains principes et certaines réformes, et il est bon de prendre date. C’est exactement ce qu’a fait Sezionale, qui éclaire, ci-dessous, sur la capacité qu’il aura de donner le temps nécessaire à la fonction présidentielle (souci réel ou affiché de certaines personnes qui s’interrogeaient à ce sujet).

Ma lecture des lignes qui suivent me fait penser que Sezionale tentera d’ouvrir la fédération qui ressemble trop aujourd’hui à une entité enfermée sur elle-même, séparée de la natation vivante en fonction des choix de Francis Luyce. Il y a dans son projet une volonté de démocratie. Donner aux clubs la position prééminente. Donner de l’air. Faire respirer ce sport.

Donner aux clubs l’importance qu’ils méritent, c’est aussi faire des clubs les électeurs de base de l’organisme fédéral, et donc abandonner ce système des trois délégués par région, si faciles à acheter et à maîtriser et en même temps dotés d’un pouvoir extravagant; système qui arrangeait si bien Luyce qu’en 24 ans il n’a jamais songé à le questionner.

Là, je me dis que le système Luyce avait pris un sacré coup de moins bien. E.L.

LETTRE DE GILLES SEZIONALE AUX PRÉSIDENTS DE LIGUES RÉGIONALES

Chers Présidentes et Présidents de Ligues Régionales, Chères amies, chers amis,

Les élections se sont achevées sur l’ensemble des territoires et nous allons enfin pouvoir préparer l’avenir.

Vous avez été nombreux à croire en mon engagement et à me suivre dans cet élan de renouveau porté par des résultats édifiants aux élections des Ligues et je vous en remercie.

Chef d’entreprise, docteur en pharmacie, mon engagement professionnel a toujours été sans faille. Désormais, j’envisage avec sérénité une orientation de ma vie différente, tournée vers mon engagement associatif et une disponibilité me permettant de conduire d’autres projets.

 Ce souhait pourra se réaliser car j’ai déjà organisé concrètement la délégation de mes affaires privées afin de me dégager le temps nécessaire à mon investissement fédéral. Dès à présent, et afin d’assurer une transition qui devra se faire dans le calme et la sérénité, je suis régulièrement présent au siège de la fédération pour suivre au mieux les dossiers.

D’abord Président du comité régional de Côte d’Azur puis plus récemment de la Ligue régionale PACA, Vice-président délégué à la Fédération Française de Natation, j’ai décidé de donner un nouveau sens à mes valeurs associatives en me portant candidat à la présidence de notre grande institution. Mon objectif n’est pas d’être un président omnipotent et omniscient mais de placer des personnes en responsabilité sur les différents secteurs clefs.

Cette décision mûrement réfléchie est le fruit d’un travail mené depuis plusieurs années où mon engagement a été muselé par une présidence unilatérale.

C’est avec une nouvelle équipe forte et entreprenante autour de moi et avec le souci du partage que je conduirai mon projet.

Mon engagement, « Fédérer l’ensemble des acteurs au service de nos pratiquants avec un projet partagé », n’est pas qu’une phrase jetée sur une feuille blanche mais bien le résultat d’un ensemble d’échanges avec vous tous.

Nous devrons travailler sur 3 axes importants :

– Une évolution du mode de gouvernance à la hauteur des enjeux actuels et indispensable au développement des activités fédérales en tenant compte des enjeux sociétaux actuels.

– Une Fédération entreprenante qui devra proposer un modèle économique où chaque club, chaque dirigeant, chaque entraîneur, chaque salarié et chaque pratiquant trouvera sa place et pourra s’exprimer pleinement.

– Remettre les clubs au cœur du système et leur redonner la confiance et la reconnaissance qui leur manquent. La réforme de la licence sera une clef essentielle de cet axe et nous nous y attacherons avec conviction.

Je porterai, toujours avec votre soutien, la candidature aux Jeux Olympiques de « Paris 2024 » et la réalisation du grand équipement qui nous fait tant défaut actuellement. Je défendrai aussi notre position dans ce nouveau complexe qui se fera avec la Fédération Française de Natation et qui deviendra la place forte de notre mouvement sportif.

Nous avons l’obligation de jouer un plus grand rôle dans les instances internationales. Actuellement, la voix de la France est inaudible et cette absence est préjudiciable à toutes nos disciplines quand les grandes décisions se prennent et notamment dans la perspective de « Paris 2024 ».

Bien sûr, tout ça se fera avec vous tous car vous êtes la cheville ouvrière de la natation. Si d’aucuns pensaient que mon ambition est démesurée ils se trompent car c’est ignorer la force que représentent les clubs sur tous les territoires. Cette force sera mon moteur et c’est avec vous tous que je compte bien mettre en place cette nouvelle gouvernance.

Le contexte économique actuel ne doit pas être négligé et c’est cette politique de proximité des clubs qui devra nous guider et nous permettre tous ensemble de franchir un cap dans l’évolution de notre fédération.

Dans les prochaines semaines je serai à votre écoute pour vous témoigner de mon engagement et vous faire partager mes convictions si vous le souhaitez.

Dans ma démarche, j’associe Jean-Jacques Beurrier, Président de la Ligue Régionale d’Ile de France, avec qui je travaille main dans la main avec des convictions et une passion commune. Notre réussite sera la vôtre et les Présidentes et Présidents de Ligues régionales seront le relais sur lequel nous nous appuierons pour construire avec vous une fédération en marche vers l’avenir et la réussite.

Merci à toutes et tous.

Gilles SEZIONALE

Ces articles peuvent vous intéresser:


Also published on Medium.

1 comment:

  1. Christobal

    C’était le thème majeur du feu Congrès de la FFN initialement prévu à Bordeaux, mais abandonné. en raison d’une participation insuffisante des clubs qui n’ont pas été suffisamment sensibilisés par l’instance suprême. Merci donc de redonner un espoir légitime à celles et ceux qui constituent l’essence même de notre fédération. Il y a longtemps que les clubs, tout comme les comités départementaux auraient dû être écoutés et entendus.. Merci Monsieur Lahmy de pouvoir nous donner le droit de nous exprimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


six × = 18